La Liste : 3 avril 2020

Claude WittmannRoues/politique/panique à la Galerie du Nouvel-Ontario

Programmation virtuelle des membres de l’AGAVF

COVID-19

Les galeries et centres d’artistes ferment leurs portes jusqu’à nouvel ordre, en respect des consignes des gouvernements provinciaux au Canada, afin d’éviter la propagation du COVID-19/coronavirus.

Pour plus de détails, consultez les ressources suivantes :

Gouvernement du Canada et plus de détails sur la Prestation canadienne d’urgence

Conseil des arts du Canada

D’ici la reprise des activités, prenez soin de vous.

 

Galerie du Nouvel-Ontario (Sudbury)

Claude Wittmann Roues/politique/panique
Exposition de février à mai 2020
www.gn-o.org

 

Galerie Sans Nom (Moncton)

Sarah ThibaultL’intimité spectacle

Emily PhillipsAbstracted Landscapes
Mathieu LégerUne structure, découverte par la coupe (série 02020)/A Structure Revealed by the Cut (Series 02020)
du 13 mars au 10 avril 2020
www.galeriesansnom.org

 

Constellation bleue-Galerie Bernard-Jean (Caraquet)

Visite virtuelle de l’exposition Elisgenooasig / Entre : Croiser, Lacer, Lier / Inter : Fuse, Lace, Relate de Tara Francis, Indigo Poirier et Nicole Haché
www.constellationbleue.com

 

Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen (Moncton)

Les mois de la performance
Entrevue vidéo avec les artistes en résidence : Michèle Bouchard, Xavier Gould et Samuel Landry, et Marika Drolet-Ferguson
www.umoncton.ca/umcm-ga

 

 

La Liste

L’Association des groupes en arts visuels francophones (AGAVF) présente les événements de ses membres, soit quinze centres d’artistes et galeries à travers le pays, et compile les appels de dossiers en arts visuels, arts médiatiques, performance, art public qui s’adressent aux artistes et aux commissaires.

 

linktwitterfacebook

 

Appels de dossiers

1. appels en français du Canada

Centre d’exposition Art-image – Gatineau – 27 avril
Ville d’Ottawa – Programme d’achats directs – 29 avril
galerie ELEKTRA – Montréal – 1er juin
Colis suspect – AdMare – Iles-de-la-Madeleine – 24 avril
Triennale Banlieue – Maison des arts de Laval – 15 avril
Centre Clark – Poste audio – Montréal – 15 avril

2. appels en anglais du Canada

Mountain Standard Time Performative Art – appel en cours
Living Arts Centre – Mississauga – 7 mai
Onsite Gallery – OCAD – Toronto – 13 avril
Ottawa School of Art – 3 avril
Winifred Shantz Award – for early career Canadian ceramic artist – 30 avril
Burtynsky Grant – 20 mai
Digital Artwork – Mississauga – 3 avril
AKA Artist-run Centre – Saskatoon – en cours
Southern Alberta Art Gallery – Lethbridge – en cours

3. appels internationaux

Les Instants Vidéo – Marseille – 5 juin

4. résidences

Atelier d’estampe Imago – Moncton – 1er mai
Résidence croisée – Vassivière-Chalet Mauriac – 5 avril
Cité internationale universitaire de Paris – sans date limite

5. art public

Memorial to Joshua Glover Permanent Public Art – Toronto – 30 avril
Glenhyrst Art Gallery – art public – Brantford – 30 avril
École Maplehurst – Moncton – 27 mars
Mississauga Central Library – 20 mars
Leslie Nymark Public Art Public Project – Toronto – 27 mars

6. pour commissaires

Directeur/conservateur – SBC Galerie d’art contemporain – Montréal – 5 avril
Curator – Art Gallery of Grande Prairie – 3 avril
Art Gallery of Grande Prairie – 3 avril
lecturer – University of British Columbia – Kelowna – 15 avril
Vie des arts – Appel de propositions – 26 avril
La Chambre blanche – Québec – 4 avril
Cosmic Bulletin – Call for papers – 14 avril (Riga Biennale)
Media Architecture Biennale 2020 – Futures Implied – Utrecht – 5 avril

1. appels en français du Canada

APPEL AUX ARTISTES
CALENDRIER 2021

LA PROPOSITION DOIT INCLURE :
– Un curriculum vitae 
– Un texte de démarche artistique 
– Une description du projet d’exposition 
– 10 images avec une liste descriptive et/ou un extrait audio ou vidéo

NB : Les liens pointant vers un site Web ne seront pas acceptés et les dossiers incomplets ne seront pas étudiés.  

Visionnez le plan du centre d’exposition : http://www.gatineau.ca/artimage/pdf/plan-artimage.pdf
 
Le centre d’exposition Art-image est à la recherche de propositions novatrices et d’oeuvres récentes en art contemporain. L’institution muséale fait partie d’un vaste complexe culturel. Les expositions s’adressent au grand public et jouissent d’une visibilité exceptionnelle compte tenu de l’emplacement. Art-image voit à la promotion de l’exposition et avec l’artiste, à la mise en exposition. Une redevance des droits d’exposition est versée selon le barème des tarifs minimums du CARFAC et RAAV 2020. Les ventes d’œuvres sont la responsabilité de l’artiste. L’équipe ne retient pas de pourcentage sur les ventes.

Le centre d’exposition Art-image se situe au premier niveau près du couloir principal de la Maison de la culture de Gatineau. L’espace clos est de forme rectangulaire avec les murs blancs. Un système d’éclairage théâtrale permet de donner du caractère à l’exposition et les luminaires de fluorescents permettent d’offrir une salle claire. Tous les formats d’oeuvres et d’installations sont les bienvenus. 

POUR QUI : Art-image s’adresse aux artistes professionnels en art contemporain de la région de la capitale nationale (Gatineau-Ottawa), du Québec, de l’Ontario ou d’ailleurs au pays.
 
RÉCEPTION DES DOSSIERS : 
Du 13 au 27 avril 2020

Les propositions sont transmises via un système de transfert Web (WeTransfer) à artimage [arobas] gatineau [point] ca
Centre d’exposition Art-image
Maison de la culture de Gatineau
855, boulevard de la Gappe
Gatineau, Québec  J8T 8H9
819 243-2325
artimage [arobas] gatineau [point] ca

•••••

Ville d’Ottawa

Appel de soumissions : Programme d’achats directs 2020
 
 
Date limite : le mercredi 29 avril 2020 à midi, HAE

Veuillez utiliser le formulaire de demande en ligne pour transmettre tout document à l’appui.

Séance d’information : Cet événement a été annulé. Cet événement a été annulé.
Une section consacrée aux questions les plus fréquentes a été ajoutée à l’appel de propositions.

Veuillez communiquer avec nous si vous avez des questions au sujet de l’achats directs 2020. Nous attendons avec plaisirs de recevoir votre demande.

•••••

Depuis son ouverture en 2019, la galerie ELEKTRA accueille régulièrement des expositions. Située au cœur du Mile-End, ce nouveau pôle soutient la communauté artistique et favorise la découverte de talents en mettant l’accent sur l’originalité et en embrassant l’esthétique contemporaine dans la recherche et l’expérimentation. Nous lançons un appel à projets pour les artistes d’art contemporain numérique souhaitant exposer des œuvres entre septembre 2020 et juin 2021.
 
Les projets sélectionnés feront partie de la programmation officielle de la galerie.
Pour soumettre un projet, envoyez les éléments suivants à zhamila [arobas] elektramontreal [point] ca :
 
– Le.s curriculum vitae.s d’artiste.s
– Une description du projet et de la démarche artistique (maximum 2000 mots)
– Une fiche technique de l’œuvre proposée
– Maximum 10 images et/ou vidéos du projet en cours ou achevé
 
La galerie offre une aide technique professionnelle pour les montages et dispose d’équipements limités, mais de haute qualité. Veuillez noter que les œuvres avec un contenu sonore ne pourront être diffusées qu’avec des écouteurs.
 
ELEKTRA verse également des droits d’exposition aux artistes sélectionné.es.

La Galerie ELEKTRA est située au Pôle de Gaspé au 5445 avenue de Gaspé #104, Montréal, QC, H2T 3B2
 
La date limite de réception des projets est le 1 juin 2020.
 
ELEKTRA tient fermement aux valeurs de diversité et d’accessibilité dans les pratiques qu’elle présente et soutient. Nous encourageons les candidatures de toutes les personnes qualifiées, y compris les personnes handicapées, les minorités visibles, les peuples autochtones, les personnes de toutes orientations sexuelles et identités de genre ainsi que d’autres personnes qui peuvent contribuer à la diversification de l’art numérique contemporain.

Plus d’informations ici

•••••

Programmation 2021
APPEL DE DOSSIERS
Date de tombée : vendredi 24 avril 2020
Le centre d’artistes en art actuel des îles-de-la-Madeleine, AdMare, lance son appel de dossiers et in- vite les artistes intéressés à soumettre un projet d’exposition ou de résidence-exposition pour la programmation 2021 de l’espace Colis suspect, totalisant sept expositions, d’une durée moyenne de sept semaines chacune, dont la première débute en janvier 2021.

Site web

•••••

APPEL À PROJETS
TRIENNALE BANLIEUE
Interrègnes – 2021

ART ACTUEL, GÉOGRAPHIE, ÉCOSYSTÈMES ET PARTICIPATION CITOYENNE
Marie Perrault, commissaire principale
Yan Romanesky, co-commissaire
Alexandre Warnet, collaborateur aux partenariats et engagement de la communauté

Date de tombée : 15 avril 2020
Dates de l’événement : été-automne 2021
Salle Alfred-Pellan de la Maison des arts de Laval

À la suite de Banlieue ! Ordre et désordre (2015) et de Banlieue ! Là où se prépare le futur (2018) – l’édition qui marquait la pérennisation de l’évènement en triennale –, Banlieue ! Interrègnes (2021) se penchera sur la présence de la nature dans les banlieues et sur les dynamiques qui s’y sont établies entre l’habitat humain et les écosystèmes naturels.

Souvent définies en opposition aux villes qu’elles bordent, les banlieues nord-américaines ont été louangées pour leur cadre naturel, ou rural, notamment par les promoteurs immobiliers à partir des années 1960. Paradoxalement, on accuse l’étalement urbain, dont elles incarnent la manifestation, d’être le principal responsable de la perte de milieux naturels et agricoles. Au-delà des clichés nourris d’idéologies souvent antagonistes, quelles sont les relations et interactions entre espace suburbain et territoire naturel ? Quelle place la nature occupe-t-elle dans les banlieues et quelle forme prend-elle, ou lui donne-t-on ?

Les réflexions soulevées par la triennale Banlieue ! sont souvent universelles et dépassent le cadre de la ville de Laval qui l’accueille. Incidemment, les consultations citoyennes lavalloises offrent une lecture pertinente des préoccupations suburbaines, témoignant par exemple de l’attachement de la communauté lavalloise envers cette proximité avec la nature. À l’occasion de l’édition 2021 de la triennale Banlieue !, les artistes pourront s’exprimer à leur tour sur le binôme suburbanité et nature, et explorer comment il se traduit, voire l’articuler dans leurs propres termes de manière inusitée.

En dehors des axes routiers et des centres commerciaux auxquels elles sont souvent associées, les banlieues comportent des secteurs offrant différentes possibilités d’interactions avec la nature, que celle-ci soit sauvage, entretenue ou aménagée. D’une part, les boisés et les berges qui ponctuent le territoire et le ceinturent partiellement, éléments de patrimoine naturel, offrent une expérience de nature « sauvage », ou peu marquée par la présence humaine, propice à l’appréciation contemplative de la faune, de la flore et des richesses naturelles. D’autre part, de nombreux parcs et espaces verts aménagés accueillent diverses activités extérieures organisées, tant associatives que culturelles et sportives. S’ajoutent des secteurs horticoles ou agricoles constituant parfois une large partie du territoire (30 % à Laval). Cette proximité avec les milieux naturels ou ruraux se perçoit aussi dans les anciens noyaux villageois toujours présents, dont l’implantation historique se distingue des développements pavillonnaires du bâti suburbain qui les entourent désormais. Enfin, les nombreux aménagements paysagers que l’on retrouve autour des institutions publiques et commerciales, dans les jardins de résidences privées, autour des échangeurs et jusque sur les murs antibruit, constituent autant de manifestations d’interactions avec la nature. Nous pourrions même penser à la présence de plantes ornementales à l’intérieur de centres commerciaux, d’institutions d’enseignement ou d’infrastructures de loisirs.

Autant de situations et de phénomènes que l’urbanisme, l’architecture de paysage et les sciences de la Terre et de la vie abordent avec une expertise et des perspectives nouvelles. Il suffit de penser aux initiatives citoyennes de transition socio-écologique, proposant par exemple des actions de foresterie et d’agriculture urbaines qui tendent à renouveler la relation du binôme suburbanité et nature. De même, le souci croissant pour une consommation locale et le développement de commerces en circuits courts rapprochent la ville de la campagne, comme en témoignent la multiplication des marchés fermiers et le développement de jardins communautaires. La mobilisation pour la préservation d’animaux désirables, comme les oiseaux ou les abeilles, et les préoccupations souvent légitimes autour des espèces jugées nuisibles attestent des enjeux de partage du territoire que soustend cette dynamique.

Après plusieurs décennies de développement rapide de la banlieue nord-américaine, comment investir et redéfinir ce territoire habité par l’humain, notamment au regard de sa proximité réelle ou symbolique avec la nature ?

AXES THÉMATIQUES
Les commissaires souhaitent recevoir des propositions traitant des rapports entre l’humain et la nature, notamment dans le contexte d’une réflexion sur la banlieue. Elles peuvent s’articuler autour :
• de constats originaux caractérisant des phénomènes ou des microphénomènes témoignant
de situations ou d’expériences de terrain relevant de cette dynamique ;
• de commentaires inédits sur ces situations ;
• de propositions qui en redéfinissent les paramètres, tentent d’en infléchir le développement, et imaginent la banlieue de l’avenir.

ART VISUEL
Types d’oeuvres existantes ou à réaliser que nous recherchons : peinture, sculpture, installation, photographie et art médiatique. La triennale souhaite intégrer également des oeuvres d’art relationnel, des performances ou des oeuvres issues de mobilisation citoyenne. Certaines oeuvres et certains évènements résonneront et se déploieront sur le territoire, en fonction de partenariats à développer localement.

Documents exigés :
• vision de la banlieue et de l’expérience personnelle en lien avec celle-ci (500 mots maximum) ;
• description de l’oeuvre réalisée ou projetée en lien avec la thématique de l’évènement (500 mots maximum) ;
• dix images numériques d’oeuvres récentes identifiées (numéro de la liste descriptive_année_nom de l’artiste_prénom ou initiale) en format jpg, 1 Mo max par image ;
• ou des extraits vidéo (5 minutes max) en format mov, vmv ou mpeg-4, en moyenne ou en basse résolution ;
• liste descriptive (titre, année, médium) ;
• démarche artistique (500 mots maximum) ;
• cv (4 pages maximum).

DESSIN
Types d’oeuvres existantes ou à réaliser que nous recherchons : dessin contemporain, art imprimé, courte narration graphique, extrait de zine ou de bande dessinée s’inspirant de la thématique. Ces oeuvres seraient publiées sur un maximum de quatre pages dans la publication de l’évènement, dont le format demeure à préciser.

Documents exigés :
• vision de la banlieue et expérience personnelle en lien avec celle-ci (500 mots maximum) ;
• description de l’oeuvre réalisée ou projetée en lien avec la thématique de l’évènement (500 mots maximum) ;
• budget préliminaire pour adapter ou réaliser l’oeuvre ;
• exemple d’un projet récent que vous avez réalisé ou auquel vous avez collaboré ;
• démarche artistique (500 mots maximum) ;
• cv (4 pages maximum).

ENVOI DES DOSSIERS
• Les dossiers devront être envoyés par WeTransfer au plus tard le 15 avril 2020 à l’adresse courriel suivante : maisondesarts [arobas] laval [point] ca.
• Objet : Dossier Banlieue
• Veuillez identifier chaque fichier avec votre nom complet et le titre du document (voir les mots en gras) en évitant les accents et les espaces (exemple : laroche_rene_vision.pdf).

La salle Alfred-Pellan est une institution muséale de diffusion en art contemporain et actuel qui se présente comme un espace de dialogues multiples, d’abord entre les artistes, les commissaires et son équipe, puis entre les expositions et les visiteurs grâce à son programme complet de médiation artistique. Ce double rôle lui permet de présenter des projets d’envergure nationale tout en offrant aux publics des outils et des activités pour mieux s’approprier les oeuvres présentées.

•••••

APPEL DE DOSSIERS 
POSTE AUDIO
PROGRAMMATION 2020-2021 

DATE LIMITE : 15 AVRIL 2020

Le Centre CLARK invite les artistes, collectifs et commissaires à soumettre des propositions d’œuvres sonores pour le volet Poste audio de sa programmation annuelle. Les propositions doivent être adaptées au poste d’écoute situé à l’entrée de CLARK, dans l’espace adjacent à celui de la librairie. Aucun projet nécessitant l’une des deux salles d’exposition ne sera retenu*.
 
Les modes de présentation divers sont bienvenus et peuvent aller au-delà du dispositif habituel (iPod et casque d’écoute sur une table basse), pourvu qu’ils soient adaptés à l’espace du Poste audio et qu’ils ne contaminent pas les expositions principales. Ainsi, les projets peuvent investir l’espace « cabane », être diffusés à partir d’un dispositif spécialisé dans l’espace du Poste audio, prendre la forme de baladodiffusions, etc. Le comité est ouvert à recevoir toutes formes de création sonore relevant des pratiques en art contemporain. Toutefois, la nature du contexte du Poste audio ne permet pas la diffusion de vidéos ou autres supports visuels.
 
CLARK offre un cachet de 300 $ pour la diffusion du travail pendant cinq semaines. Le centre propose également de l’assistance au montage, 16 heures de main d’œuvre pour la fabrication d’un dispositif de présentation en bois et, si nécessaire, des heures d’utilisation de l’Atelier CLARK.

Toute personne voulant soumettre un dossier doit remplir ce formulaire en ligne (zone festival) et fournir les éléments suivants :
— Une courte description du projet (maximum de 250 mots) ;
— Un texte de démarche artistique (maximum de 150 mots) ;
— Du matériel audio : lien Web (SoundCloud, Google Drive ou autres) du projet proposé ou de projets antérieurs relatifs à l’art sonore ;
— Du matériel visuel en format JPG ou PDF, si nécessaire (p. ex. : dans le cas d’un dispositif spécifique*) ;
— Une liste des besoins techniques et toutes autres précisions, s’il y a lieu.
 
Date limite : 15 avril 2020
Soumettre vos dossiers ICI
 
* Les projets nécessitant l’espace des salles d’expositions devraient être soumis à l’appel de dossiers général dès l’automne prochain.

 

 

 

 

2. appels en anglais du Canada

Ongoing. Submissions will be accepted until we run out of available funding for the project or until the Canadian border opens to international travelers and the M:ST 10 Biennial’s international residency exchange program resumes.

https://www.mountainstandardtime.org/opportunities

•••••

2020-2021 Fellowship Program
Living Arts Centre, Mississauga

Deadline : May 7

Inviting applications from Canadian and international emerging artists for this fellowship program which provides studio space, professional development, networking and commission opportunities, and more.

Read more

 

•••••


 
Want your work to be considered for future exhibitions and digital programming ?

Onsite Gallery is accepting submissions for virtual studio visits with our curator, based on the themes below.
 
 
As OCAD University’s professional gallery and experimental curatorial platform for art, design and new media, Onsite Gallery is mandated to play a leadership role in developing international dialogues and programming of relevance to Toronto.
 
During these uncertain times of pandemic, physical distancing and anxiety-inducing news feeds, artists, designers, researchers and cultural institutions are reflecting on COVID-19—its causes and effects including civilization’s extractive relationship with all living things, human to human interaction, and collaboration.
 
Onsite Gallery is interested in conducting virtual studio visits with artists and designers whose practice addresses themes of collaboration, environment, multi-species relations and/or globalization.
 
We believe that maintaining critical links between Onsite Gallery and our creative communities is crucial during this time of isolation. Onsite Gallery’s Curator, Lisa Deanne Smith, will conduct virtual studio visits via Zoom to establish new connections, stimulate discussions and development of future digital and exhibition programming with Onsite Gallery. Her most recent exhibitions include How to Breathe Forever and The Sunshine Eaters.
 
Onsite Gallery invites regional, national and international professional (non-student) creatives to submit the following to onsite [arobas] ocadu [point] ca by 11:59 p.m. on April 13, 2020 :
 
Your name
Your email address
Your location
Link to your website or digital portfolio
Brief description of your practice and how it relates to collaboration, environment, multi-species relations and/or globalization (max. 200 words)
4 to 6 images that exemplify your practice (under 1MB each)
 
Onsite Gallery especially encourages submissions from members of diverse communities, including Indigenous and POC creatives, those with disabilities, those from the LGBT2Q+ community and those who identify with other marginalized groups.
 
Onsite Gallery thanks all those who choose to submit ; unfortunately, we will be unable to accommodate all requests for studio visits. If you are selected for a virtual studio visit, you will be notified by April 28, 2020.
 
 
Onsite Gallery, OCAD University
199 Richmond St. West
Toronto, Ontario M5V 0H4
ocadu.ca/onsite
onsite [arobas] ocadu [point] ca
416-977-6000 x265

•••••

CALL FOR EXHIBITION PROPOSALS : 2021 Exhibition Season

Ottawa School of Art
ByWard Campus Gallery and Orléans Campus Gallery

Deadline for Submissions : 4:30 p.m. ET, Friday April 3, 2020

The Ottawa School of Art (OSA) is now accepting proposals of current or proposed work for the 2021 exhibition season for both its ByWard campus gallery and Orléans campus gallery. Artists working in all media are invited to submit a proposal. Group exhibition proposals are also accepted.

Proposals can be submitted for consideration at either the ByWard campus gallery or Orléans campus gallery or both campus galleries. Successful candidates shall exhibit at one campus gallery only. An application to both galleries must demonstrate a clear understanding of how the exhibition would work best using the dimensions of either gallery.
See also Gallery Floorplan’s (Byward Market Gallery) (Orléans Gallery).

Proposal submissions shall only be accepted via WeTransfer, a free file sharing website, www.WeTransfer.com, (please use the boutique [arobas] artottawa [point] ca email address to send files through WeTransfer)

Type in your e-mail address and the recipient’s e-mail address, add a message, attach the file and send.
Note : Proposals submitted by Post, Hand-delivery or E-mail will not be accepted.

Proposal Submission Criteria
Proposals must include the following information in order to be considered :

  • A completed Application Cover Form
  • The Exhibition Proposal
  • An Exhibition Artist Statement
  • An up-to-date Curriculum Vitae, (group proposals – C.V. for each artist)
  • A total of 10 digital images or videos of work completed within the last two years
    Note : An image of an artwork and a detail of that same artwork will count as 2 images. Each video counts as 1 image. The total video time per proposal must not exceed 15 minutes. Submit jpg images only, 300dpi, no larger than 2MB each ; RGB format maximum of 1240 pixels, (length or width). Submit videos in the following formats only : AVI, FLV, WMV, MOV, MP4, no larger than 500MB each.
  • A list of all images / videos with the following format :
    A number preceded with “0”, (ie. 01), your initials, the year the artwork or video was completed, and the title of the image or video ; (For example : 01CB2021lightsoverwater.jpg). Be sure the number “10” precedes the last image. Ensure this list corresponds with the order of the images / videos.
    Note : External image or video links will not be accepted, (ie. YouTube, Vimo, etc.).
    Do not put any special characters, symbols, periods, quotations marks, etc., (such as #. “& etc.) in any file name. Do not submit files in any type of software presentation, (ie. Power Point).
    It is your responsibility to ensure that your material is submitted in a readable format. Poorly organized proposals will not be considered.

Proposals not adhering to the above criteria shall be considered incomplete and withdrawn from the selection process without notification.

Jury Process :

  • A jury of three art professionals will make its selection based on the quality of the work, the overall integrity of the proposal and its relation to the programs of the OSA.
  • The jury will meet within 4 weeks of the submission deadline.
  • All artists whose proposals have been reviewed by the jury will be notified of the jury’s decision within 2 weeks of the jury meeting.

Conditions of Exhibition :

  • A CARFAC artist’s exhibition fee will be paid to the artist(s).
  • Selected artists will be responsible for shipping and shipping insurance to and from OSA.
  • All special equipment or display materials required for artworks in 3 dimensions, video artworks and / or media artworks that are selected for exhibition must be supplied by the artist(s).

For more details regarding the submission, please call or e-mail :
Cathy Brake at the Ottawa School of Art ByWard Campus
613-241-7471 (x 27)
boutique [arobas] artottawa [point] ca

Nadine Argo at the Ottawa School of Art Orléans Campus
613-580-2765
osao [point] gallery [arobas] artottawa [point] ca

Note : Due to the volume of applications, feedback on proposals will not be provided.

Byward Market Gallery
35 George Street
Ottawa, Ontario, Canada,
K1N 8W5

Orléans Gallery
245 Centrum blvd.
Orléans, Ontario, Canada,
K1E 0A1

artottawa.ca

•••••

Deadline for Winifred Shantz Award is April 30 !
The 2020 Call for Applicants is Open to Early Career Canadian Ceramic Artists

The Canadian Clay & Glass Gallery is calling for submissions to the 2020 Winifred Shantz Award for Ceramics. In order to be considered, applications for the award must be received electronically by Thursday, April 30, 2020.

This prestigious national award allows practising emerging ceramic artists to undertake a period of independent research, or other activities that advance their artistic and professional practice. The winner of the Award will receive $10,000. The selection is made by a jury comprised of respected contemporary ceramic artists and other arts professionals.

The winner and up to five finalists will have their work featured in a group exhibition at the Gallery from September 26th, 2020 to January 3rd, 2021. The exhibiting finalists will receive an artist fee commensurate with the current CARFAC Fee Schedule. The Award will be presented at the opening reception, held at the Gallery in Waterloo on Sunday, September 27th at 2:00pm. Transportation and accommodation will be provided to the winner, as required. In order to be eligible for the Award, applicants must be available to attend the reception on September 27th and be prepared to make a brief artist talk. The winner and finalists will be notified in early June.

To be eligible for the Winifred Shantz Award for Ceramics, artists must be Canadian citizens or have Permanent Resident status. Applicants must have maintained a professional practice for no more than 7 years prior to the date of application and developed skills through training and/or practice in the field (not necessarily in academic institutions) and have a body of work that incorporates a public presence and peer recognition. Successful candidates seek payment for their work and actively practice their art.

Application Guidelines :
To download the complete guidelines for the Winifred Shantz Award for Ceramics, visit http://www.theclayandglass.ca/exhibitions/shantz-award/.

About the Awards :
The Winifred Shantz Award for Ceramics is supported by The Keith and Winifred Shantz Fund for the Arts, held at Kitchener Waterloo Community Foundation.

Past recipients of the award truly represent the best of the emerging ceramic artists in Canada. Nurielle Stern of Toronto, Ontario was the winner of the 2019 Winifred Shantz Award for Ceramics.

About Winifred Shantz :
The late Winifred Shantz was a driving force for the arts in Waterloo Region for more than 40 years. A successful ceramist, entrepreneur and visionary philanthropist, she was committed to finding ways to enable artists to reach their full potential.

About Kitchener Waterloo Community Foundation :
Kitchener Waterloo Community Foundation (KWCF) enables people, companies and organizations to do more good by making it easy for fundholders to give and for charities to receive money. When you make a donation to KWCF, they invest that gift into a permanent endowment fund which generates income that is then distributed through grants to support a wide range of charitable causes within our community. As a leading community-building organization in Waterloo Region, KWCF is focused on collaborating with partners to identify and meet current and future needs of our community, by enabling social capital and developing creative forward-thinking innovative solutions for place-based philanthropy.

Creek & Crossing, 2013. Nurielle Stern, winner of the 2019 Winifred Shantz Award for Ceramics.

Contact Information :
For additional information, contact Peter Flannery, Assistant Curator, at 519-746-1882 ext. 235 or awards [arobas] theclayandglass [point] ca

Canadian Clay & Glass Gallery
25 Caroline Street North
Waterloo, Ontario N2L 2Y5
519-746-1882
www.theclayandglass.ca

•••••

2020 Burtynsky Grant

Deadline : Wednesday, May 20, 2020

Photographer Edward Burtynsky and CONTACT are requesting submissions for the 2020 Burtynsky Grant—a $5,000 annual grant to support a Canadian artist in the creation of a photobook.

This grant is intended for photo-based artists who are in the advanced stages of developing a cohesive, rigorous body of work presented in book form. The jury is looking for submissions from those that have created a book dummy and who have had little to no prior opportunity to self-publish or work with a publisher.

For submission details visit scotiabankcontactphoto.com. The winner and honourable mentions will be announced in June.

For questions about the programs, please email photobook [arobas] scotiabankcontactphoto [point] com.

•••••

City of Mississauga – Call for Submissions
Digital Artwork
DEADLINE : Friday, April 3, 2020 by 4:00 p.m. EST

The City of Mississauga Public Art Program invites submissions for digital, screen-based artworks as part of the Art on the Screens Program. Works may be submitted by individual artists, arts collectives, and film or digital media festivals. All genres in screen-based new media art may be accepted, such as digital art, animation, game art, film or video.

Art on the Screens is an annual programming series hosted at Mississauga Celebration Square on Monday nights throughout the summer. As part of this series, we are excited to present digital-based work by local, national, and international artists on large outdoor screens.

Artist fees range between $110.00 and $750.00.

To learn more about this opportunity, including eligibility criteria and submission requirements, review the full Call for Submissions.

Any requests for clarification and questions regarding this artist opportunity must be submitted in writing via email to public [point] art [arobas] mississauga [point] ca.

•••••

AKA supports the creation and development of artist driven initiatives and emerging practices that speak to, reflect and encourage dialogue in our culturally diverse communities. This includes work in all media by local, national and international artists. Our venues consist of a street-level gallery, billboard and multi-use screening and performance event space ; we also source off-site locations for site-specific projects.

AKA accepts submissions on an ongoing basis for project/exhibition proposals that consider AKA’s history and setting.

Support for selected projects/exhibitions includes : curatorial assistance, shipping, insurance, installation/strike assistance, promotion, documentation and the potential development of accompanying programming suited to the form of the project. AKA pays artist fees at or (when possible) above the CARFAC national average.

Submissions Guide Please review AKA’s past programming archives, floorplan and billboard ; as well as our mandate. AKA accepts digital submissions as a single PDF document via email : gallerycoordinator@akaartistrun with the subject heading : AKA Submission. Please ensure the PDF document includes your name. Digital or physical submissions in any other format will not be accepted.

Submission PDF (max 7MB) must include :

Project/exhibition proposal including technical/install needs (max. 500 words) Artist statement (max 500 words) CV with complete contact information Images with image details (max 10) ; OR Time-based direct embedded links

AKA Artist-run centre 424 20th Street West Saskatoon, Treaty 6 Territory and the Homeland of the Métis Saskatchewan, Canada, S7M 0X4

306-652-0044 akaartistrun.com

•••••

Southern Alberta Art Gallery (SAAG) Submission Guidelines Exhibition proposals are accepted throughout the year and reviews are ongoing.  Selection is carried out over a period of time through studio visits and correspondence with artists and curators in whom the gallery has an interest.  Those interested in proposing their work to SAAG are asked to include with their submission : a curriculum vitae, an artist statement and/or letter of intent, a wide selection of images, and other relevant support material. Submissions should be mailed to :

Southern Alberta Art Gallery 601 3rd Ave. S. Lethbridge, Alberta T1J 0H4

The gallery will not return your submission – please do not send original artworks or valuable materials.   Given the large number of submissions received by the gallery, formal letters of reply will only be issued to proposals of immediate interest.

Exhibitions are generally six weeks in length.  An opening is held to introduce the work to the public.  Artists are also invited to give an illustrated lecture on their work in conjunction with the University of Lethbridge Faculty of Fine Art during the academic year.  Other special events (workshops, panel discussions, etc.) are considered on a case-by-case basis.

The Southern Alberta Art Gallery pays CARFAC fees, shipping and insurance, and often seeks funding to produce catalogues for the exhibition.  All publications, including our quarterly newsletter GALLERY (which discusses and reproduces work by exhibiting artists along with other programming), are exchanged with other institutions in Canada and abroad.

The Southern Alberta Art Gallery fosters the work of contemporary artists who challenge boundaries, encourages broad public engagement and promotes awareness and exploration of artistic expression.  Our work extends to local, national and international communities.

http://saag.ca/art/submission-guidelines/

 

3. appels internationaux

Les inscriptions pour les 33es Instants Vidéo 2020 sont ouvertes !

Bonjour, la 33e édition du festival Les Instants Vidéo débutera en novembre 2020 (exposition, projections, performances…) à Marseille à la Friche la Belle de Mai et dans d’autres lieux de la ville. Comme chaque année, le festival se déroulera aussi dans d’autres villes de France ou à l’étranger. Chaque lieu recevra une programmation spécifique. Le texte d’Appel à candidaturesqui suit fait état des questions que l’équipe des Instants Vidéo se pose en ce moment. Il ne s’agit pas d’une thématique. Chaque artiste a le choix d’en tenir compte ou pas.

33e FESTIVAL LES INSTANTS VIDEO Novembre 2020 – Marseille (et ailleurs) APPEL A PARTICIPATION – Date limite : 5 juin 2020

La beauté d’un geste éperdu (un appel dédié à Annie Le Brun qui nous a fait ressentir la beauté profonde du mot éperdu) Le monde s’est enlaidi. Les guerres avec leurs cortèges de ruines et de cadavres, la misère galopante, les forêts et les océans maltraités, de ce côté là, rien de nouveau sous le soleil. La laideur inédite résulte d’une épidémie bien plus violente que la peste : la marchandisation de la quasi-totalité du monde. Une guerre menée contre tout ce dont on ne peut extraire de la valeur, une guerrecontre la passion et la vie déraisonnable. Une guerre contre le désir et les corps sans lesquels il ne peut y avoir de pensée. Si l’art fit longtemps figure d’exception, déployant ses innombrables formes habitées par le désir indomptable, force est de constater que dans sa forme dite « contemporaine » il est de moins en moins possible de le distinguer des esthétiques de pacotille qu’imposent à notre regard et à notre ouïe l’omniprésence uniforme de la marchandise. Nos corps, nos villes et nos musées d’art contemporain, partout dans le monde exposent les mêmes objets, les mêmes images, les mêmes marques, les mêmes signes, transformant la planète en un immense parc d’attraction puérile ou en une immense zone commerciale digne d’un aéroport. Plutôt que d’habiter poétiquement le monde, nous sommes en transit, des morts en permission, des objets consommables et jetables. Nous habitons l’empire de la positivité marchande d’où doivent être bannis objection, lutte, heurt ou conflit. Or, nous signale William Morris, la laideur n’est pas neutre ; elle agit sur l’homme et détériore sa sensibilité, au point qu’il ne ressent même pas sa dégradation, ce qui le prépare à descendre encore d’un cran. La pensée n’est pas à l’écart de cette globalisation de la médiocrité. Elle s’est lâchement adaptée à notre époque consommatrice d’insignifiance. Les conséquences sont terrifiantes. Les corps sont les premiers à en pâtir, pétrifiés par les eaux glaciales du calcul égoïste, ils gisent mutilés, réduits à la plus simple expression de leur valeur marchande, de leur capacité à générer du profit. Ils n’ont plus qu’une seule liberté, celle d’obéir. Ils n’ont plus qu’un seul horizon, s’accoutumer à la laideur. Dans l’œil du cyclone de l’horreur économique, qui est la pire des catastrophes climatiques, SURGISSENT là où on ne les attend pas des météorologues du désir. Ce sont les féroces poètes, les femmes et les hommes dont la mesure est à hauteur de leurs débordements, qui par un geste foudroyant nous libèrent de plusieurs siècles de domestication et de résignation folle, en tentant d’affranchir l’imagination par un long, immense, raisonné dérèglement de tous les sens comme nous y invite Rimbaud. Ce geste lève le voile d’une beauté à réinventer. Il est le trait d’union entre la nécessité érotique de nos corps et la nécessité critique de la poésie et des images. Ce sont ces gestes météorites que le festival souhaite saisir à leur passage.

Formulaire d’inscription ici : https://www.instantsvideo.com/blog/archives/5425

 

 

4. résidences

Programme artistes en résidence

Atelier d’estampe IMAGO

Date de tombée 1er mai.
Imago Inc. est un centre d’artistes autogéré de production en estampe.

Le mandat de l’atelier Imago est de promouvoir et diffuser la création artistique dans le domaine de l’estampe contemporaine. Fondé en 1986 et incorporé en 1992, par 11 artistes du sud-est du Nouveau-Brunswick, le centre offre un lieu de recherche à ses membres et un atelier fonctionnel aux artistes.  

L’atelier d’estampe Imago Inc. est à la recherche d’artistes pour travailler dans son atelier pendant une période de 2 à 3 semaines. La résidence doit avoir lieu entre septembre et avril.

Imago prend en charge les frais de transport, l’hébergement et offre un cachet d’artiste de 600$ par semaine.

Les artistes possédant une expertise dans le domaine de l’estampe qui désirent présenter un projet doivent soumettre un dossier contenant un seul document PDF (aucun WeTransfer) comprenant :

– un curriculum vitae à jour ;

– un texte de démarche artistique ;

– un texte décrivant le projet de recherche ;

– 10 images numériques d’oeuvres récentes en estampe.

Veuillez envoyer vos dossiers à l’adresse courriel : submissionsimago [arobas] gmail [point] com. La période de soumission est ouverte du 15 mars au 1er mai seulement.

http://www.atelierimago.com/events/2015/5/11/programme-artistes-en-rsidence-artist-in-rsidence-program

•••••

APPEL A CANDIDATURES

RESIDENCE CROISEE

VASSIVIERE – CHALET MAURIAC

Date limite d’envoi des candidatures :

DIMANCHE 5 AVRIL 20202, MINUIT

 

Périodes de résidence :

27.07 > 20.09.2020 à Vassivière (87)

05.10 > 30.10.2020 à Saint-Symphorien (33)


ARTISTES ET SCIENTIFIQUES : CET APPEL A CANDIDATURES EST POUR VOUS !

Le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière et le Chalet Mauriac résidence d’écritures à Saint-Symphorien programmée par ALCA, lancent ensemble un appel à candidatures pour un travail de création et de recherche et invitent un(e) artiste et un(e) scientifique (biologiste, ethnologue, anthropologue, géographe…) à postuler pour une résidence de 8 semaines, rémunérée par une bourse d’écriture et répartie sur deux lieux.

Consultez l’appel à candidatures

•••••

Vous êtes un artiste ou un professionnel étranger de la culture et séjournez à Paris dans le cadre de votre travail ? Vous pouvez déposer une demande de logement à la Cité internationale universitaire de Paris en ligne : http://workflow.ciup.fr/citeu/site/login.php

Certains logements sont spécifiquement adaptés à l’activité artistique : la Cité internationale dispose de deux ateliers-logements pour artistes plasticiens et six studios avec cabine insonorisée pour les musiciens. Les différentes maisons de la Cité internationale peuvent également accueillir des artistes et professionnels de la culture en fonction de la disponibilité de leurs logements (sans espace de travail). Le tarif des logements varient selon le type, le confort et la durée du séjour.

Si votre nationalité est représentée par une maison de la Cité internationale, renseignez-vous auprès d’elle pour connaître la démarche à suivre. Cf. http://www.ciup.fr “les maisons”.

Si cette maison représentant votre nationalité n’a pas de disponibilité, votre demande pourra être transmise aux autres maisons de la CIUP, sous réserve de la validation de la demande par la CIUP.

Les statuts de la cité prévoient en effet que pour y être admis, la venue de l’artiste doit s’inscrire dans le cadre d’un projet précis soutenu institutionnellement (venue sur invitation d’une structure culturelle française, ou sur envoi d’une structure culturelle du pays de résidence de l’artiste, pour une réalisation spécifique). Cette institution doit soutenir financièrement le projet, et donc le séjour de l’artiste à Paris.

D’autre part, la cité prévoit dans ses statuts que les artistes soient étrangers ou en mobilité internationale.

sans date limite

 

 

 

5. art public

RFP : Memorial to Joshua Glover Permanent Public Art
City of Toronto

Deadline : April 30

Professional visual artists and artist led teams are invited to submit proposals to create a public heritage memorial at the new Joshua Glover Park in Etobicoke. Canadians of African descent and artists with lived experience of the African-Canadian diaspora are encouraged to apply.

Read more

•••••

Call for Artists – City Hall Public Art Project

GLENHYRST ART GALLERY is seeking Artists and Artist-Led Teams to submit proposals to create a permanent piece of public art to be located in downtown Brantford, in the new City Hall Building.

Artists will be selected by a partner-led jury through a process involving a written statement of approach, qualifications, and submission of a detailed proposal by selected artists.

Award : $45,000 (including HST, if applicable)

First Submission Deadline : Thursday, April 30, 2020 at 5:00 PM (EST)

Click here for Call for Artist Details and Submission Requirements.

This project is kindly supported by the Samuel W. Stedman Foundation and The City of Brantford’s Public Art Fund.

For information regarding the call, please contact :

Ana Olson, Gallery Director
Glenhyrst Art Gallery
20 Ava Rd.
Brantford, ON

Tel : 519 756 5932
E-mail : partnerships [arobas] glenhyrst [point] ca

 

 

 

 

6. pour commissaires

DIRECTEUR/CONSERVATEUR
SBC GALERIE D’ART CONTEMPORAIN
 

Située au centre-ville de Tiohtià:ke/Montréal, SBC galerie d’art contemporain propose une programmation distincte axée sur l’art contemporain, la culture et la politique. Elle présente des expositions discursives, des événements et des activités de recherche et d’éducation qui rejoignent une diversité de publics.
 

SBC galerie d’art contemporain est à la recherche d’un directeur/conservateur ou d’une directrice/conservatrice pour conduire la galerie vers la prochaine étape de son développement qui implique une relocalisation dans des nouveaux locaux.  Bien qu’une connaissance approfondie de l’art contemporain soit nécessaire, le candidat idéal sera un individu dynamique qui apportera de la vision et de l’énergie au défi du développement institutionnel.

 

La mission de SBC, en tant que musée sans collection, est de travailler avec les artistes et autres travailleurs.euses culturels.elles afin de réfléchir à des problématiques actuelles pertinentes en art contemporain et en culture qui trouvent écho dans les discours historiques, actuels et émergents à l’échelle locale et internationale.

 

Notre approche collaborative à la production culturelle sillonne notre programmation distinctive d’expositions, d’évènements, de recherche, de publications et d’activités de sensibilisation publique. Nous accueillons différentes façons de faire — faire des objets, faire des liens, faire de la politique, faire des publics — échafaudant ainsi des liens entre les praticien.nes, les publics et les institutions, et encourageant une communauté diverse et complexe.

 

DATE DE CLÔTURE POUR POSTULER
le 5 avril 2020
Veuillez consulter notre site web pour obtenir la description complète du poste et des informations sur la manière de postuler.

•••••

Curator, Exhibitions and Collections
Art Gallery of Grande Prairie

Deadline : April 3

Reporting to the Executive Director, the successfull candidate will lead, and staff, the Curatorial Team in the overall planning, development and implementation of annual exhibition programming.

Read more

•••••

Lecturer in Visual Arts
University of British Columbia, Okanagan Campus, Kelowna

CV review begins : April 15

Inviting applications from practicing artists with relevant university teaching experience and a graduate degree in Visual Arts or related discipline for this 12-month Lecturer appointment.

Read more

•••••

APPEL DE PROPOSITIONS
Numéros : 259 – Été 2020  et 260 – Automne 2020
Dates de tombée : 22 mars et 26 avril 2020

Vie des Arts est à la recherche de propositions pour ses rubriques récurrentes (critiques d’exposition, profils d’artistes, actualités) ainsi que pour les dossiers thématiques des numéros d’été et d’automne intitulés respectivement « RE : TR : manipulations et autres usages fragmentaires d’Internet » et « Mutations : sciences, technologies et autres formes inimaginables de l’art ». Cliquez ici pour les appels complets.

Dossier n° 260 « Mutations : sciences, technologies et autres formes inimaginables de l’art »
La discussion entourant la collaboration entre art et science n’est pas nouvelle : on retrouve dans l’histoire de l’art plusieurs cas où les artistes mettaient en œuvre de telles rapprochements, suivant aussi certaines redéfinitions du rôle de l’art et de la science selon la valeur de production. Pensons aux constructivistes russes qui, au début du XXe siècle, proposaient une définition de l’artiste comme ingénieur : dans ce contexte, l’œuvre d’art s’inscrivait dans une approche du design de l’environnement, répondant ainsi à une fonction matérielle et économique. Ce type d’association a aussi trouvé son écho dans l’art des années 1960 aux États-Unis, alors que les universités, pendant la Guerre Froide, cherchaient à expérimenter des formes artistiques à travers la technologie pour répondre à des besoins techniques. Avec l’imbrication de plus en plus serrée des technologies et des sciences, l’idée conceptuelle de l’art médiatique et de l’art des nouveaux médias dans les années 1980 s’est alors profondément ancrée dans des intentions collaboratives : à l’artiste s’ajoutait le scientifique et le technicien, et l’œuvre d’art pouvait intégrer de manière toujours plus spécialisée la science et les technologies (Voropai, 2011).
(…)
Les propositions attendues dans ce dossier rendront compte des développements nouveaux qui occurrent avec la fusion de l’art, des sciences et des technologies. Elles s’intéresseront aux formes hybrides usant de machineries, de mécanismes, d’automatisation, d’intelligence artificielle, de biotechnologie, tout comme aux pratiques profondément engagées dans la création exploratoire d’imaginaires techno-scientifiques.

Toutes les soumissions, pour les dossiers thématiques et les rubriques récurrentes, doivent comprendre une proposition de texte (350 mots), trois extraits de textes antérieurs (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie (40 mots), et être envoyées à redaction [arobas] viedesarts [point] com. Nous ferons un suivi avec les propositions pressenties.

•••••

Centre de documentation / LA CHAMBRE BLANCHE
4 avril 2020
 
/ Québec (Québec)
 
Résidence de recherche au centre de documentation de LA CHAMBRE BLANCHE

Date limite : 4 avril 2020

LA CHAMBRE BLANCHE est un centre d’artistes voué à l’expérimentation des pratiques en arts numériques et en arts visuels. Suite à sa fondation en 1978, le collectif a créé un centre de documentation offrant aux artistes, aux étudiant·e·s et aux amatrices et aux amateurs d’art une collection substantielle d’ouvrages disponibles en consultation sur place et pour l’emprunt.

Le centre de documentation de LA CHAMBRE BLANCHE compte plus de 5000 documents – monographies, catalogues d’expositions, périodiques, dossiers d’artistes, essais, vidéos, cédéroms – reflétant principalement les intérêts du collectif, soit l’installation, les pratiques in situ et la résidence d’artistes. Il est la mémoire du collectif, mais aussi la mémoire de tous les centres d’artistes avec lesquels LA CHAMBRE BLANCHE entretient des liens, sans oublier les musées et autres institutions qui se consacrent à la diffusion des arts actuels. (centrededoc.chambreblanche.qc.ca)

Le centre de documentation est alimenté par un vaste réseau d’échanges avec des éditeurs d’ici et de l’étranger. Aussi, grâce aux abonnements à plusieurs périodiques, le centre de documentation assure une information à jour aux usagers.

LA CHAMBRE BLANCHE souhaite stimuler l’intérêt pour l’analyse et la réflexion des arts actuels, en offrant une résidence de recherche au centre de documentation. Nous invitons les artistes, auteur·e·s et commissaires québécois·e·s à soumettre leurs propositions pour une résidence de recherche au centre de documentation de six à huit semaines, pour la programmation 2020-2021

Le centre offre :
• Une résidence de recherche au centre de documentation de six à huit semaines
• L’hébergement à LA CHAMBRE BLANCHE
• Des honoraires de résidence de 1000 $
• Une aide à la recherche
• Les frais de transport

La proposition doit comprendre :
• une proposition de projet de recherche
• un curriculum vitæ à jour
• un court texte décrivant la démarche de l’artiste ou de l’auteur·e

Faire parvenir votre proposition par courrier électronique à LA CHAMBRE BLANCHE au plus tard le 4 avril 2020 à l’adresse suivante : recherche [arobas] chambreblanche [point] qc [point] ca

Seuls les dossiers numériques seront acceptés.
Tous dossiers de plus de 12 Mo seront rejetés.

LA CHAMBRE BLANCHE
185, rue Christophe-Colomb Est,
Québec (Québec) G1K 3S6

•••••

Cosmic Bulletin Call for papers Submission deadline : April 14, 2020 www.rigabiennial.com

The Institute of the Cosmos announces a call for papers for publication in the Cosmic Bulletin : a free, single-issue journal, influenced by the philosophy of Russian cosmism and its historical and contemporary manifestations. The Institute of the Cosmos is a collective research project, developed as an artistic contribution for the Riga International Biennial of Contemporary Art (RIBOCA2), which opens to the public in May of this year. The Cosmic Bulletin is a publishing platform of the institute and will be made available to the public throughout the duration of the exhibition.

The bulletin will address the need for a creative investigation of the materiality of the cosmos and its strange universalism, from the perspectives of philosophy, anthropology, history of science and art. The bulletin intends to interrogate the current understanding of our biological and social conditions, and to map vectors of our future development, inspired by the history of cosmist thinking and the speculative practices that sustain it. The bulletin seeks to unlock the hidden potential of radical imaginaries across multiple fields and histories of knowledge.

We have many urgent questions : How can our understanding of time and space be expanded ? How can our life-span be extended ? What are the horizons of organic and inorganic life ? How to control time ? How to understand the unity of all that exists ? How does our post-secular society challenge contemporary science, and vice versa ? What kind of sociality will a cosmist future bring ? How can life on Earth and beyond be elaborated ? What could extra-terrestrial art and literature be ? Are plants conscious and should we eat them ? How to live without killing any form of life ? We welcome you to think this through with us.

The Institute of the Cosmos invites scholars, artists, activists and autodidacts in all fields to contribute original studies, critical essays, theory and fiction pieces and other cross-genre forms of experimental writing.

Suggested topics : – Genderless society and a post-reproductive condition – Non-colonization of other planets – Cosmopolitanism and cosmo-politics – Cosmist aesthetics and evolutionary creativity – Museum as a laboratory of resurrection – Art without Death – Active evolution of species – Emancipation of inorganic matter – Geo-engineering and terraforming – Star anti-wars and total demilitarization – Conservation of life, preservation and immortality – Transformation of energy, nutrition techniques and autotrophic ecology – Cosmic temporality and heuristics of time – Cosmic subjectivity and cosmist consciousness – Post-secular religiosity and techniques of re-enchantment – Interplanetary medium, extra-terrestrial life and space travel – Radical futurology and scientific fortune-telling – Spatial communities and the commons in space – Cosmocene and decentered space

The deadline for submissions is April 14, 2020. Please email text as Microsoft Word document to cosmism [arobas] rigabiennial [point] com.

The Institute of the Cosmos is a project by Arseny Zhilyaev, Marina Simakova, and Anton Vidokle.

Want to learn more ? Ongoing timeline of cosmism here, and e-flux journal on Russian cosmism here.

•••••

Call for Papers : MAB 2020 – Futures Implied Amsterdam – Utrecht, The Netherlands, 23-27 November 2020

We cordially invite you to submit your contribution to the 2020 Media Architecture Biennale (MAB20) themed #FuturesImplied, that will take place 23 to 27 November 2020 in Amsterdam and Utrecht, The Netherlands. The Media Architecture Biennale is the world’s premier event on media architecture, urban interaction design, and urban informatics, bringing together world-renowned architects, artists and designers, leading thinkers on urban design, key industry and government representatives, and students. The event offers workshops, symposia, a conference with an academic research track and keynotes by leading thinkers in the field. It closes off with a ceremony in which the biennial Media Architecture Awards will be presented to outstanding works of art, architecture and design. Our aim is to provide an excellent forum for debate and knowledge exchange ; to offer a unique opportunity that brings together the best minds and organizations ; and to highlight state-of-the-art and experimental research in media architecture.

MAB20  invites papers from academics, students, and industry practitioners that align to the theme Futures Implied and the sub-themes described below. The paper contributions should address current practices, discuss theoretical approaches, or present novel research that explore and further develop our understanding of media architecture through relevant case studies, design processes, and community and industry examples.

Important dates

•    Call opens : 1 December 2019 •    Paper submission deadline : 5 April 2020 •    Notification of acceptance : 15 July 2020 •    All revisions due and Camera Ready paper deadline : 20 September 2020

Preparing your submission

The conference invites research presentations from both academia and industry :

•    We invite papers with a minimum of six and a maximum of ten pages in length, in ACM format ; •    The papers should clearly explain the research question addressed, research methods and tasks, findings or results, and contributions of the work. Papers should also provide sufficient background and related work to situate and contextualize the authors’ work within a greater body of research ; •    Submissions should consist of original work not previously published or concurrently under consideration for any other conference, workshop, journal, or other publication with an iSBN, iSSN, or DOI number ; •    Authors must provide a 30-word contribution statement for their paper upon submission ; the contribution statement should explain the contribution made by the paper to the Media Architecture community ; •    Papers will be peer-reviewed by multiple members of a program committee consisting of experts in a range of disciplines that shape media architecture ; •    Accepted papers will be published in the ACM Digital Library (approval pending).

Paper submission link : https://easychair.org/cfp/mab20. Submit by 5 April 2020.

MAB Theme : Futures Implied

The theme for the Media Architecture Biennale 2020 is Futures Implied. Papers should address one or more of the following issues :

●    The Aesthetics and Poetics of Responsive Urban Spaces : How can media architecture contribute to a sense of place, deepening citizens’ understanding of and attachments to local sites and making them more legible, imaginative, and inclusive ? ●    Citizens’ Digital Rights in the Era of Platform Ecologies : How can media architecture articulate public values and allow citizens to govern through digital platforms, rather than be governed by them ? ●    Playful & Artistic Civic Engagement : How can media architecture help to enact people-centric interventions through which citizens themselves learn, negotiate, and create innovations through play and games ? ●    Restorative Cities : How can media architecture enable societies to regenerate socially, ecologically, and physiologically on multiple levels, from the individual to the city as an entity of systems ? ●    More-Than-Human Cities : How can media architecture move beyond its legacy of human-centric design, and foster and embrace the well-being of the natural ecosystem as a whole ?

About the Media Architecture Biennale

The Media Architecture Biennale is an initiative of the international Media Architecture Institute (Vienna/Sydney). After editions in Vienna, Aarhus, Sydney and Beijing, it is now organized by the Amsterdam University of Applied Sciences in collaboration with Utrecht University and a number of local partners from governments, cultural institutions, and the creative industries. Close ties to both research and industry are a central element of these events.

MAB20 will take place in Utrecht and Amsterdam, November 23-27, 2020.

An overview of all current and upcoming calls (Workshops, Papers, Demos & Posters, Late Breaking Work, Student Exhibition, Media Architecture Awards) can be found at our website.

www.mab20.org.

More information & Contact

Twitter : @MABiennale. Facebook : facebook.com/MABiennale. Website : http://www.mab20.org.

For inspiration, please have a look at the papers from MAB 2016 and MAB 2018 : https://mab16.org/pages/conference.php https://mab18.org/conference/

Papers Chairs

Glenda Amayo Caldwell, Queensland University of Technology – g [point] caldwell [arobas] qut [point] edu [point] au. Joel Fredericks, The University of Sydney – joel [point] fredericks [arobas] sydney [point] edu [point] au.

The Media Architecture Biennale 2020 is organized by the Amsterdam University of Applied Sciences in collaboration with Utrecht University.

www.mab20.org.

•••••

revue esse art+opinion

À l’heure où les sociétés doivent composer avec l’imminence des changements climatiques, l’explosion démographique planétaire ou la “singularité” technologique, on voit apparaître dans la littérature et les arts la marque d’un changement de paradigme profond concernant une conception de l’avenir. Se référant aux potentialités performatives du futur, la futurité (traduction du terme anglais “futurity”) s’inscrit dorénavant comme une philosophie de « l’à-venir » offrant de nouvelles avenues théoriques pour penser une suite du monde plus positive hors des schèmes traditionnels de l’utopisme critique. […] Envisager l’art dans sa futurité, c’est […] croire en sa capacité de créer des formes de vie, des modalités de relation novatrices. C’est réinvestir de bonne foi la capacité de l’art de créer de nouveaux mondes, de faire avec les possibles d’une humanité traversée de blessures et de violences, et de se saisir de l’expérience du présent dans l’intention d’en infléchir politiquement et éthiquement la trajectoire. […] Pour souligner la parution du centième numéro de la revue et marquer sa volonté de se projeter vers l’avenir, quel qu’il soit, Esse arts + opinions invite les auteur.e.s et artistes à proposer des textes qui interrogent les enjeux de la futurité à travers ses diverses déclinaisons artistiques (réactivation d’archives, relecture critique et décoloniale de l’art, de ses histoires et de ses objets, pratiques post ou transhumanistes, etc.). [Appel de textes + Politique éditoriale]