Nouvelle présidence à l’AGAVF. Nisk Imbeault passe le flambeau à Rémi Belliveau

Nisk Imbeault, présidente de l’AGAVF depuis 2014, livrait lundi dernier son dernier rapport lors de l’assemblée générale annuelle (AGA) de l’Association, qui réunissait de façon virtuelle 33 délégués à travers le pays.

Dans ce rapport très éloquent, la présidente sortante a pu faire état des nombreux résultats obtenus par l’AGAVF depuis son entrée en fonction. Elle a notamment souligné combien, avec l’appui des nombreux partenaires en arts visuels et des partenaires de la Francophonie canadienne, le réseau de l’AGAVF a pu se consolider au fil des ans et accéder notamment à une part plus équitable du financement fédéral, clé d’un développement à long terme.

La présidente a aussi réitéré l’importance des rendez-vous annuels comme le dernier Forum Trajectoires tenu en collaboration avec la Galerie SAW, à Ottawa, en février 2019, et la Conférence nationale des centres d’artistes, Terres à traverses/Lands to travel through, qui doit se tenir à Calgary, du 5 au 8 août 2020, et à laquelle est attendue une importante délégation de la Francophonie canadienne. Enfin, elle a souligné le Programme de développement professionnel en arts visuels mis sur pied par l’Association, qui menait l’an dernier à un premier « incubateur » en commissariat – un vrai cadeau du 20e anniversaire intégré depuis à la programmation annuelle.

Après avoir adopté à l’unanimité la programmation et le budget 2020-2021, découlant du plan stratégique 2019-2024 de l’Association, les délégués ont élu à la présidence Rémi Belliveau, co-fondateur de l’Institut de recherches indépendantes en pratiques artistiques acadiennes (IRIPAA) et ancien co-directeur de la Galerie Sans Nom (GSN), à Moncton. Ils ont également élu trois administratrices, soit : Lou-Anne Bourdeau de la Maison des artistes visuels francophones (MDA), à Saint-Boniface, Tam-Ca Vo-Van de la Galerie SAW, à Ottawa, et Nisk Imbeault de la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen (GAL&RC) de l’Université de Moncton. Les autres membres du conseil d’administration sont Zoé Fortier de Sans-atelier (Saskatoon) et Mathieu Léger de l’Atelier d’estampe Imago (Moncton). http://www.agavf.ca/gouvernance

Les préoccupations entourant la crise du COVID-19 ont été également abordées, dans le but d’échanger des solutions pouvant minimiser les effets néfastes de la pandémie sur les artistes.

Téléchargez ce communiqué en pdf