La Liste présente les événements des membres de l’Association des groupes en arts visuels francophones (AGAVF), soit quinze centres d’artistes et galeries à travers le Canada, et compile les appels de dossiers en arts visuels, arts médiatiques, performance, art public, résidences qui s’adressent aux artistes et aux commissaires.

Sonia Ekiyor-Katimi

Œuvre de Sonia Ekiyor-Katimi qui est en conversation à la Galerie du Nouvel-Ontario

 

Nouvelle de l’AGAVF

Un centre d’artistes autogéré, c’est quoi ?

Réalisée par la Conférence des collectifs et des centres d’artistes autogérés (ARCA), en partenariat avec l’Alliance des arts médiatiques indépendants (AAMI), cette vidéo informative en sept parties est une introduction à la culture des centres d’artistes autogérés : leur histoire, leur raison d’être, leurs activités, leurs services et leurs communautés. Elle explique le rôle des centres d’artistes dans la culture et le patrimoine du Canada et présente à de potentiels philanthropes et commanditaires les raisons pour lesquelles ces organismes méritent d’être soutenus.

Consultez Le Lien du 23 septembre 2021.

 
 
 

Programmation des membres de l’AGAVF

Galerie du Nouvel-Ontario (Sudbury)

Conversation virtuelle avec Sonia Ekiyor-Katimi
Le vendredi 1er octobre 2021, à 17h30 HNE
En ligne, sur Zoom

Norman BarneyConnexions
résidence à domicile
jusqu’en octobre 2021

54, rue Elgin
Sudbury, Ontario
gn-o.org

 

Galerie SAW Gallery (Ottawa)

Shaya IshaqBibliothèque des infinis
du 6 août au 30 octobre 2021
67, rue Nicolas
Ottawa, Ontario
saw-centre.com

 

Centre d’artistes Voix Visuelle (Ottawa)

Gail Bourgeois et Pira PiraniSouriez, on vous regarde 
du 11 septembre au 12 octobre 2021
67, avenue Beechwood
Vanier, Ontario
voixvisuelle.ca

 

Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen (Moncton)

Nicholas Aiden, Greg Bennet, Pepa Chan, Hazel May Eckert, José Luis Gonzalez, Ashley Hemmings, John McDonald, Jason Penney, Emily Pittman, Daniel Rumbolt, Mimi Stockland, April Mary Lynn White et Olivia WongChercher refuge | Give Me Shelter
Commissaire : Pan Wendt
du 26 juin au 3 octobre 2021
organisée et mise en tournée par la Galerie d’art du Centre de la Confédération avec l’appui du Conseil des arts du Canada et la Fondation RBC

Université de Moncton
Moncton, Nouveau-Brunswick
www.umoncton.ca/umcm-ga  

 

Maison des artistes visuels francophones (Saint-Boniface)

Danielle SturkJukebox El Toro
du 23 septembre au 27 novembre 2021

101-219, boulevard Provencher
Saint-Boniface, Manitoba
maisondesartistes.mb.ca

 

Le Trécarré (Pointe-de-l’Église)

Nadine Belliveau, Dany Sheehy, Jane Melanson, Diane Nadon, Denise Comeau, Claude Thériault, Amy Paradis, Jennie Morrow, Jan Swaren, Dianne Surette, Liz Lore, Noella DeMille, Nadine Blinn, Angélina Comeau, Mona Mc Donald, Claude Chaloux et Jay LeBlanc – On Y R’Baille
en juillet et août 2021
Université Sainte-Anne, Nouvelle-Écosse
www.rendezvousdelabaie.ca/galerie-dart

 

Galerie Sans Nom (Moncton)

Lucas MorneauQueer Newfoundland Hockey League
Lucia ChoulakianFéminicide
Van PhamBeneath the Veil
du 8 octobre au 5 novembre 2021

140, rue Botsford, local 16
Moncton, Nouveau-Brunswick
galeriesansnom.org

 

Le Labo (Toronto)

Paul Walty, Geneviève Thauvette, Joseph Muscat, Claude Martel, Pascaline Lebras, Samuel Choisy – Exposition virtuelle des artistes du Labo, pendant le festival Scotiabank Contact 2021 –
Regarder en arrière pour aller de l’avant
Causerie vernissage sur notre page facebook

www.lelabo.ca

 

 

 

Appels de dossiers

1. appels en français du Canada

OBORO – Montréal – 15 novembre
Culture Trois-Rivières – 1er février 2022
Aprim – Montréal – 1er décembre
Articule – Montréal – 10 octobre
Dazibao – Montréal – 15 octobre
L’imprimerie – Montréal – 29 novembre
La Centrale galerie Powerhouse – Montréal – 15 octobre
Galerie McClure – Montréal – 15 octobre
Hexagram – Montréal – 2 octobre
Centre Clark – Montréal – 1er novembre
Caravansérail – Rimouski – 1er octobre
Ville de Chambly – 3 octobre
Revue Ancrages – Acadie – 15 novembre

2. appels en anglais du Canada

Richmond Public Art Program and Richmond Art Gallery  – 15 octobre
McClure Gallery  – Montréal – 15 octobre
Digifest 2021 – Toronto – Milan – en ligne – 1er octobre
Ar(n)t Write – 1er octobre
Craftivism = craft + activism – Canadian Clay & Glass Gallery – sans date

Images Festival – Toronto – 15 octobre

3. appels internationaux

Rencontres Internationales Sciences & Cinémas – 30 octobre
NYC Open Call – apexart – 31 octobre
European Media Art Festival – Osnabrück – 7 janvier 2022

4. résidences

Toronto Waterfront Artist Residency – 27 octobre
DAÏMÔN – Gatineau – 29 octobre
Ceramic Arts Residency at the Canadian Clay & Glass Gallery – Waterloo – 15 octobre
Atelier Circulaire – Montréal – 31 octobre

5. art public

ArtworxTO Request for Proposals : Temporary Public Artwork – 18 octobre
Poèmes-affiches – Québec – 25 octobre
Passages insolites – Exmuro – Québec – 15 octobre
Brampton Fire and Emergency Services Memorial – 14 octobre
7th Street South & Post Public Art Project – Lethbridge – 2 novembre

6. pour commissaires

Curatorial Project Coordinator – Textile Museum of Canada – Toronto – 7 octobre
Museums Director – University of Alberta Museums – Edmonton – 15 octobre
direction générale – Regart – Lévis – 15 octobre
Nasher Prize Graduate Symposium : open call for papers – 19 novembre
Toronto Biennial of Art – Community engagement specialist – 4 octobre
Programme Dialogue – Fonds de recherche du Québec – 7 octobre
Contributions – Blockchain Scenes – Journal of Digital Social Research – 15 octobre
Vie des arts – 4 octobre
Centre Clark – Montréal – 1er novembre
esse art + opinion – No. 105 – Dossier Nouvel nouvel age – 10 janvier 2022

 

 

1. appels en français du Canada

Programme d’expositions 2022-2023

Date de tombée  : 15 novembre 2021, à midi 

OBORO invite les artistes, les collectifs d’artistes et les commissaires en arts visuels, en arts médiatiques et numériques, ou en pratiques interdisciplinaires, à présenter des projets d’exposition entre l’automne 2022 et la fin 2023. Nous nous intéressons aux pratiques innovantes qui posent un regard actuel sur les enjeux auxquels nous sommes confrontés en tant qu’individus, société ou artistes. OBORO s’est donné le mandat de soutenir la création issue de diverses pratiques culturelles et d’encourager l’innovation, l’expérimentation, l’échange d’idées et le partage du savoir. L’objectif d’OBORO est de susciter la réflexion dans le domaine artistique et dans la société en général, et de contribuer à une culture de paix.  
 
Votre projet d’exposition peut également inclure un volet performatif ou une suggestion d’événement public (visite commentée, causerie, atelier, classe de maître, activité de médiation, etc.).  

OBORO encourage particulièrement les artistes et commissaires autochtones ainsi que celles et ceux issu.e.s de la diversité culturelle, tout comme les membres de groupes en quête d’équité et de communautés sous-représentées, à proposer un projet d’exposition. Les soumissions seront évaluées en fonction de leur mérite artistique, de leur cohérence avec la mission d’OBORO, de leur impact écologique et de leur faisabilité sur les plans techniques ainsi que des ressources humaines. OBORO cherche à appuyer les artistes qui ont des enfants à réaliser leur projet en offrant un soutien pour la recherche de gardiennage et une aide financière lorsque disponible.


Plus d’informations ici et à oboro [arobas] oboro [point] net.

•••••

APPEL DE DOSSIERS 2023-2024
Culture Trois-Rivières invite les artistes professionnels et de la relève, les collectifs d’artistes et les commissaires en art actuel à soumettre un projet d’exposition en vue de la programmation 2023-2024.  Avec deux centres d’expositions, un volet en art public et ses différentes actions sur le territoire, Culture Trois-Rivières travaille activement à susciter l’intérêt pour l’art visuel et à le développer pour qu’il soit dans le quotidien des gens. Contribuant à faire de Trois-Rivières un lieu incontournable pour le développement des arts visuels, ces lieux d’exposition permettent à la population de découvrir gratuitement et d’apprécier le talent d’artistes d’ici et d’ailleurs, professionnels et de la relève.
Le dossier doit inclure :Démarche artistique ;
Description détaillée du projet d’exposition ;
Documentation visuelle1 avec description (10 à 15 images) ;
Curriculum vitae à jour ou présentation du collectif ;
Dossier de presse.
1 La documentation visuelle fournie n’a pas obligatoirement à présenter les œuvres qui seront exposées mais doit refléter le caractère du projet d’exposition soumis. 

Les dossiers sont jugés selon la qualité et la pertinence de la démarche artistique et du projet proposé en regard de la programmation annuelle. Les artistes sélectionnés reçoivent des redevances conformes aux recommandations du CARFAC (droits d’exposition, droits d’auteur, etc.)
 

Situé en plein cœur du centre-ville, le Centre d’exposition Raymond-Lasnier est une composante importante de la Maison de la culture de Trois-Rivières.  Son mandat est de présenter des productions d’artistes professionnels et de la relève d’ici et d’ailleurs, des expositions thématiques, collectives et événementielles, tout en favorisant les apprentissages par des activités qui démystifient l’art contemporain et actuel. 
 

L’Espace Pauline-Julien est un espace de diffusion dédié aux arts visuels et médiatiques.  Son mandat est d’offrir une programmation en arts visuels et numériques ainsi que des projections, comme des courts métrages et films sur l’art.
 
DATE LIMITE : 1ER FÉVRIER 2022
 
Pour information ou pour soumettre un dossier :
 
Marie-Eve Bérubé,
responsable des expositions en arts visuels
819 372-4614, poste 1621
artsvisuelsc3r [arobas] v3r [point] net *

*Pour les dossiers de plus de 8 MO, nous vous recommandons d’utiliser We Transfer.

•••••

Programmation 2022-2024 / Arprim
1 décembre 2021
 
/ Montréal (Québec)
 
Pour son cycle de programmation 2022-2024, Arprim invite les artistes, collectifs et commissaires professionnels ayant des pratiques actuelles liées aux arts imprimés à proposer un projet d’exposition ou d’événement s’inspirant des orientations décrites ci-dessous.

À travers son mandat, Arprim propose d’aborder l’imprimé comme un média ouvert, mobile, social et accessible. Cette vision de l’art imprimé est ancrée dans une histoire qui lie le médium à la pratique de l’affiche, du pamphlet, du zine ou encore de l’(auto)édition, à des fonctions sociales, activistes, militantes, revendicatrices, et à des approches DIY, communautaires, collectives ou carrément autodidactes.

Bien qu’il soit toujours possible de générer des espaces de dialogues démocratiques, par tous et pour tous, grâce aux arts imprimés, qu’en est-il actuellement ? L’hybridité et la multidisciplinarité des pratiques artistiques a-t-elle permis de transformer la fonction (sociale, politique, émancipatrice, etc.) de l’imprimé ? Le web, dans toutes ses ramifications (applications mobiles, réseaux sociaux, objets connectés, etc.) a-t-il remplacé, sur les plans idéologiques et pratiques, l’imprimé comme médium de tous les possibles ? Au contact des technologies numériques et dans un paradigme où l’éphémérité des images est soutenue par leur diffusion à vitesse grand V, comment les arts d’impression conservent-ils leur pertinence, leur importance, leur valeur ? Que permettent-ils de dire, quelles communautés peuvent-ils rejoindre, comment se développent-ils aujourd’hui ?

Par un ensemble de projets (expositions, lancements, ateliers, discussions, etc.), Arprim souhaite réunir les artistes, les professionnels de la culture et le public autour d’enjeux actuels qui redéfinissent notre rapport aux arts imprimés. Les propositions qui sortent du cadre traditionnel de l’art ou de la salle d’exposition sont les bienvenues.

Le dossier doit comprendre :
– une proposition de projet ( PDF, max. 1 page)
– un maximum de 15 images numériques (JPEG dans un fichier ZIP, max. 1024 pixels de large)
– un maximum de 2 liens YouTube ou Viméo (optionnel)
– une liste descriptive du visuel 
(PDF)

Le cas échéant, un lien vers votre site web ou encore,
– un texte de démarche (PDF, max. 1 page)
– un curriculum vitæ ( PDF, max. 3 pages)

Seuls les dossiers complets, reçus par courriel, seront considérés.

Envoyez votre dossier à : prog [arobas] arprim [point] org 
(Objet du courriel : Dossier de proposition)

En savoir plus

Arprim, centre d’essai en art imprimé
372 Sainte-Catherine Ouest, #426,
Montréal (Québec) H3B 1A2
+1 514.525.2621
info [arobas] arprim [point] org
http://www.arprim.org

•••••

Appel à projets spéciaux – Articule
 
 
Projets Spéciaux / articule
10 OCTOBRE 2021 / MONTRÉAL (QUÉBEC)

Pour cette nouvelle saison, nous lançons deux appels à Projets Spéciaux !

Le premier appel suivra la toute première Biennale Transnationale Noire Af-Flux Monde Bossale et la seconde sera dédiée à nos membres.

Le soutien d’articule pour les Projets Spéciaux peut prendre plusieurs formes : appui promotionnel et logistique, accès à l’équipement du centre, appui financier. Les personnes désirant discuter d’une idée et la développer avec le comité sont également invitées à le faire.

Les projets sélectionnés peuvent prendre la forme de :

interventions publiques
projets d’art action
manoeuvres
nouvelles pratiques artistiques
conférences
ateliers
projections vidéos
pratiques indisciplinées
etc.

Veuillez noter que les propositions d’exposition, peu importe leur durée, ne seront pas acceptées. Pour proposer une exposition, veuillez vous référez à notre appel à projets d’exposition annuel, lancé à chaque automne.

Volet 1 → Pour cette première édition, Af-Flux Biennale porte une attention particulière aux voix noires doublement minorées du Québec : artistes femmes et/ou appartenant aux communautés LGBTQIA+. Suivant cet ordre d’idée, articule lance un appel à projets uniquement dédié aux personnes issues des communautés noires. Cet appel se veut une possibilité de répondre et ou d’interagir avec des œuvres, installations ou performances faisant partie de la Biennale. Les organismes, tout comme les artistes, sont les bienvenus à proposer un projet. Date limite pour envoyer votre dossier : le 10 octobre, 2021.

 

 

Projets Spéciaux / articule
10 OCTOBRE 2021 / MONTRÉAL (QUÉBEC)
Pour cette nouvelle saison, nous lançons deux appels à Projets Spéciaux !
Le premier appel suivra la toute première Biennale Transnationale Noire Af-Flux Monde Bossale et la seconde sera dédiée à nos membres.


Le soutien d’articule pour les Projets Spéciaux peut prendre plusieurs formes : appui promotionnel et logistique, accès à l’équipement du centre, appui financier. Les personnes désirant discuter d’une idée et la développer avec le comité sont également invitées à le faire.


Les projets sélectionnés peuvent prendre la forme de :


interventions publiques
projets d’art action
manoeuvres
nouvelles pratiques artistiques
conférences
ateliers
projections vidéos
pratiques indisciplinées
etc.


Veuillez noter que les propositions d’exposition, peu importe leur durée, ne seront pas acceptées. Pour proposer une exposition, veuillez vous référez à notre appel à projets d’exposition annuel, lancé à chaque automne.


Volet 1 → Pour cette première édition, Af-Flux Biennale porte une attention particulière aux voix noires doublement minorées du Québec : artistes femmes et/ou appartenant aux communautés LGBTQIA+. Suivant cet ordre d’idée, articule lance un appel à projets uniquement dédié aux personnes issues des communautés noires. Cet appel se veut une possibilité de répondre et ou d’interagir avec des œuvres, installations ou performances faisant partie de la Biennale. Les organismes, tout comme les artistes, sont les bienvenus à proposer un projet. Date limite pour envoyer votre dossier : le 10 octobre, 2021.

Appel en ligne

•••••

Appel à projets d’exposition – Dazibao
 
 
Appel à projets d’exposition

Date de tombée : 15 octobre 2021

La programmation de Dazibao se compose de projets reçus dans le cadre de nos appels à propositions et/ou choisis à l’initiative du centre. Les artistes et commissaires sont invités à soumettre une proposition de projet se développant autour de problématiques propres aux pratiques de l’image, et sont encouragés à consulter notre site internet pour en savoir plus sur nos programmations antérieures et se familiariser avec notre mandat. Les propositions peuvent être soumises pour la salle d’exposition ou la salle de projection.

Bien que les « pratiques fondées sur l’image » fassent généralement référence à la photographie, à la vidéo et au film, Dazibao cherche surtout à présenter des œuvres qui réfléchissent sur l’effet et le rôle des images dans la société contemporaine. Les soumissions sont évaluées en fonction de leur rigueur artistique et de leur propension à contribuer aux discours sociétaux actuels.

Conditions de soumission

• Texte de démarche artistique (250 mots)
• Description du projet (500 mots)
• Site web, s’il y a lieu
• Matériel visuel : jusqu’à 20 images JPEG, pas plus de 2 Mo et/ou 10 minutes de vidéo
• Liste des images et des instructions pour visionner des vidéos (format pdf)
• CV

Seules les propositions soumises via le formulaire en ligne seront acceptées. Les résultats seront communiqués dans les six mois.

La diversité et l’inclusivité sont prioritaires pour Dazibao. Nous encourageons les artistes à tous les stades de leur carrière à soumettre des propositions, ainsi que les artistes s’identifiant comme membres de minorités visibles ou non visibles. Les droits versés par Dazibao suivent les recommandations CARFAC.

En raison du nombre élevé de propositions que nous recevons, seul·e·s les artistes dont les projets sont sélectionnés seront contacté·e·s. Nous sommes conscients que la préparation d’une proposition nécessite un travail considérable et nous sommes reconnaissants envers tous les artistes qui nous font part de leurs recherches.

Un comité consultatif contribue au développement de nos programmations. 


Appel en ligne

•••••

L’imprimerie lance la seconde édition de son Chantier de recherche sur les pratiques de l’imprimé et du photographique, portant cette fois sur les pratiques artistiques écoresponsables !

Ce vaste projet de recherche, de création et d’échange vise à générer un dialogue entre les milieux artistiques, écologistes, scientifiques et entrepreneuriaux et à permettre le développement de pratiques écoresponsables innovantes. Fort du succès des mesures et actions pro-environnementales déjà en place en atelier, le centre souhaite se positionner en tant que leader canadien des pratiques artistiques écoresponsables.
 
Le Chantier se déploiera autour de quatre laboratoires de recherche-création d’une durée de 3 à 12 mois consécutifs, menés par des artistes engagés dans une démarche écoresponsable et accompagnés par l’expertise d’entrepreneurs locaux partenaires de L’imprimerie. Ces échanges permettront d’explorer de nouveaux procédés et matériaux respectueux de la nature et de l’environnement.
 
L’imprimerie invite donc les artistes, collectifs d’artistes et créateur.trices de tous horizons à soumettre un projet de recherche abordant l’image imprimée et photographique dans une approche d’écoconception, c’est-à-dire, l’ensemble de son cycle de création, de l’idéation jusqu’à la gestion des résidus. Chaque candidat.e est prié.e de sélectionner l’entreprise avec laquelle il.elle désire collaborer parmi les partenaires présenté.es ci-bas. Il est possible de suggérer une entreprise non mentionnée, sur présentation de documents supplémentaires.

Conditions d’accueil

L’accès privilégié aux services, équipements et installations de L’imprimerie pour une durée de 3 à 12 mois consécutifs, entre le 1er février 2022 et le 30 avril 2023 ;
Un cachet de 2000$ par mois (frais de matériaux inclus) ; 
Une rémunération pour la participation à des activités publiques et éducatives.
*Il est à prévoir que les frais de déplacement et de subsistance ne sont pas couverts. 
 
*Une attention particulière sera accordée aux personnes autochtones (Premières Nations, Inuit, et Métis), racisé.e.s (y compris les artistes récemment immigré.e.s), aux membres des communautés 2SLGBTQQIPAA+, et/ou aux personnes ayant des capacités différentes ou vivant une situation de handicap ou de maladie chronique. L’imprimerie encourage l’auto-identification des artistes et créateur.trice.s concerné.e.s afin de favoriser une représentation plurielle des diversités au sein du centre d’artistes.

Consultez l’appel complet pour tous les détails.

•••••

APPEL DE DOSSIERS – PROGRAMMATION RÉGULIÈRE 2022-2024

La Centrale galerie Powerhouse est un centre d’artistes autogéré voué à la diffusion et au développement des pratiques féministes pluridisciplinaires. Nous nous engageons à soutenir des pratiques et des artistes peu visibles dans les institutions culturelles dominantes, et ce, à différentes étapes de leurs carrières. Notre mandat s’attache aux féminismes qui entrent en dialogue avec l’intersectionnalité et la justice sociale. Notre programmation est construite sur la base de la non-hiérarchie et du consensus, par les comités de sélection formés de membres actif‧ve‧s du centre.

La Centrale invite les artistes et commissaires à tous niveaux de leur carrière à soumettre des projets d’expositions, de commissariats et projets numériques en lien avec le mandat du centre. Nous payons les droits d’expositions et les honoraires selon les taux recommandés par l’organisme : Canadian Artists’ Representation / Front des artistes canadiens (CARFAC). Nous soutenons aussi financièrement les artistes qui habitent hors Montréal, pour des frais tels que l’hébergement, le déplacement et le transport des œuvres.

 

Évènement Facebook : https://www.facebook.com/events/2688957181407045/
En savoir plus : https://www.lacentrale.org/a-propos/appels/appel-de-dossiers-programmation-reguliere-2022-2024/


APPEL DE DOSSIERS EXPOSITION DE VITRINE – PROGRAMMATION 2022-2023

La Centrale galerie Powerhouse est un centre d’artistes autogéré voué à la diffusion et au développement des pratiques féministes pluridisciplinaires. Nous nous engageons à soutenir des pratiques et des artistes peu visibles dans les institutions culturelles dominantes, et ce, à différentes étapes de leurs carrières. Notre mandat s’attache aux féminismes qui entrent en dialogue avec l’intersectionnalité et la justice sociale. Notre programmation est construite sur la base de la non-hiérarchie et du consensus, par les comités de sélection formés de membres actif‧ve‧s du centre.

La vitrine de la galerie est un espace de diffusion qui offre aux artistes une visibilité directement sur l’une des rues les plus animées de Montréal : le boulevard Saint-Laurent. Les projets soumis devront ainsi utiliser la vitrine comme élément scénographique afin de faire dialoguer l’œuvre avec les passant‧e‧s et résident‧e‧s du quartier. La Centrale accueille les artistes en arts visuels de toutes disciplines et qui résonnent avec le mandat du centre.

Nous payons les droits d’expositions et les honoraires selon les taux recommandés par l’organisme : Canadian Artists’ Representation / Front des artistes canadiens (CARFAC).

 

Évènement Facebook : https://www.facebook.com/events/586500832779808
En savoir plus : https://www.lacentrale.org/a-propos/appels/appel-de-dossiers-exposition-de-vitrine-programmation-2022-2023/

•••••

APPEL AUX ARTISTES ET AUX COMMISSAIRES

La Galerie McClure lance un appel de dossiers pour sa programmation 2022-2023.

L’appel se termine le 15 octobre 2021 à 23h59.

Pour plus de renseignements : https://www.visualartscentre.ca/fr/galerie-mcclure/soumissions/

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/386355266498819

•••••

RAPPEL – Appel à projets Hexagram – UQAM : Hiver 2022 [membres du réseau seulement]

 
L’appel à projets d’Hexagram – UQAM pour la session d’hiver 2022 est maintenant ouvert, et ce jusqu’au 2 octobre à 23h 59. Cet appel comporte les volets Programme de résidences et Organisation d’activités collectives. Les descriptions de chaque volet et le formulaire sont disponibles sur notre site web !

•••••

DATE LIMITE / 1ER NOVEMBRE 2021

Le Centre CLARK invite les artistes, les collectifs et les commissaires à soumettre un projet d’exposition pour notre appel de dossiers général. Qu’il s’agisse d’exposer les œuvres d’artistes émergents ou aguerris, locaux ou internationaux, CLARK soutient une pluralité d’approches et de pratiques artistiques novatrices et expérimentales. Notre programmation annuelle présente une multiplicité de voix, de perspectives, d’héritages, de points de vue et d’expériences qui se traduisent en autant de formes d’art actuel. Cette multiplicité se concrétise entre autres par l’inclusion d’une pluralité culturelle, par l’échange intergénérationnel et par l’équité des genres.
 
TOUS LES DÉTAILS ICI :
https://centreclark.com/fr/galerie/

•••••

1er solo 2022-23 & 2023-24 / Caravansérail
1 octobre 2021
 
/ Rimouski (Québec)
 
CARAVANSÉRAIL INVITE LES ARTISTES N’AYANT JAMAIS EXPOSÉ EN SOLO À SOUMETTRE LEUR DOSSIER POUR SES PROGRAMMATIONS ANNUELLES 2022-23 ET 2023-24

PROJET D’EXPOSITION

Caravansérail recherche des propositions variées dans le but de constituer une programmation annuelle représentative de la diversité des pratiques en arts visuels actuels. Le Centre soutient la recherche et l’expérimentation ainsi que la circulation des œuvres.

CRITÈRES D’ADMISSIBILITÉ

Être un·e finissant·e d’une formation en arts, un·e autodidacte et/ou un·e artiste n’ayant jamais exposé en solo.

SPÉCIFICITÉS DU LIEU

Située dans un ancien cinéma, la salle d’exposition de Caravansérail est marquée par un plancher incliné et un plafond particulièrement haut. Les propositions doivent considérer ces caractéristiques inhabituelles.

Pour les détails, consultez-le : https://www.caravanserail.org/plans-et-equipements.

CONDITIONS D’ACCUEIL

Soutien à la coordination, à la diffusion et à la promotion de l’exposition ;
Aide au montage et au démontage ;
Documentation photographique ;
Droits d’exposition selon les barèmes CARFAC ;
Droits de communication et de reproduction publiques ;
Financement partiel ou total, selon les capacités du Centre, des frais de déplacement et de séjour.
Période de diffusion : entre septembre 2022 et juin 2024

CANDIDATURE

Les artistes intéressé•e•s doivent soumettre un dossier comprenant les éléments suivants :

Leurs coordonnées complètes (adresse postale et électronique, numéro de téléphone) ;
Un curriculum vitæ (3 pages maximum) ;
La présentation de leur démarche artistique (environ 250 mots) ;
La description de leur projet d’exposition (environ 500 mots) ;
Un dossier visuel présentant des réalisations récentes (un maximum de 15 images numériques et/ou un document vidéographique d’une durée maximale de 5 minutes) ;
Une liste descriptive des œuvres ;
Tout autre document jugé pertinent (publication, revue de presse, besoins en équipements, budget, etc.).
À noter que les documents textuels doivent être en format PDF et que tout dossier incomplet sera refusé.

Par souci d’inclusion et de représentativité, Caravansérail encourage les artistes sous-représenté•e•s dans le milieu des arts visuels actuels à déposer leurs dossiers.

Les candidatures doivent être envoyées par courriel à : communication [arobas] caravanserail [point] org.

Dans l’objet du courriel, veuillez inscrire l’intitulé suivant : Programmations annuelles 2022-23 & 2023-24 (1er solo)

Date limite : 1er octobre 2021

En savoir plus

Caravansérail
274 rue Michaud
Rimouski (Québec) G5L 6A2
+1 418.722.0846
communication [arobas] caravanserail [point] org
http://www.caravanserail.org/

•••••

Programmation 2022 / Ville de Chambly
3 octobre 2021
 
/ Chambly (Québec)
 
La Ville de Chambly souhaite offrir une tribune aux artistes créateurs et rendre l’art accessible pour tous. Elle propose deux lieux de diffusion aux artistes en arts visuels, le Corps de garde du lieu historique du Fort-Chambly et le Pôle culturel de Chambly. Les artistes souhaitant exposer leurs projets sont invités à soumettre leur candidature.

COMPOSITION DU DOSSIER

Curriculum vitæ à jour
Démarche artistique récente
Résumé d’une page du projet artistique proposé
Dix images numériques (JPEG seulement)
Liste descriptive des œuvres présentées (titre de l’œuvre, dimensions, médium et année de création)
Proposition d’activité de médiation culturelle en lien avec le projet d’exposition (facultatif)
Dossier de presse (facultatif)
CONFORMITÉ DU DOSSIER

Aucun lien vers un site Web ou une page Facebook ne sera accepté.
Le dossier doit être conforme pour être soumis au jury.
Les résultats de la sélection seront communiqués en novembre 2021.
Les dates et le lieu d’exposition seront déterminés par la Ville de Chambly.
ENVOI DU DOSSIER

Par courriel SEULEMENT, à l’adresse suivante : loisirs [arobas] ville [point] chambly [point] qc [point] ca.
Les images peuvent être transmises par WeTransfer.
Un accusé réception sera transmis à la réception du dossier.
DATE LIMITE : dimanche 3 octobre 2021

En savoir plus

•••••

La revue acadienne de création littéraire Ancrages cherche des textes et de l’art visuel

No 30  Échange avec la Revue Feux Follets
Date : 15 novembre 2021
Un appel à textes pour parler de la distance entre le Nord pis Sud. Entre le Coude pis Lafayette. Entre la Nouvelle-Orléans pis Bouctouche. Entre un homard pis un écrevisse. Entre le Bayou Lafourche et l’Atchafalaya. Entre Codofil, la Fane pis une ploye. Entre Emeline LaBiche et Évangéline, Gabriel Bellefontaine et Beausoleil. Rien de ça du tout ou tout en même temps.

Ou pour parler du rapprochement. D’y être. Des textes qui parlent des regards, des mines qu’on reconnait tout de suite. De la parenté. Du territoire qu’on habite.

Ou pour parler de chanter, de danser et de grouiller dans le mot de la langue. Dans tout ce que la chaleur peut inspirer.

Un appel à textes dans le français qui habite la personne.

En collaboration avec la revue Feux Follets.

 

Veuillez envoyer vos textes à l’adresse appel [arobas] ancrages.ca . Prière de consulter le protocole de soumission. Merci d’indiquer dans l’objet du courriel le numéro de l’édition pour lequel vous soumettez.

Artistes visuel : La revue reçoit vos portfolios électroniques. Veuillez envoyer un lien vers votre site web.

Ancrage accompagne les auteurs et autrices et se réserve le droit, au terme de ce processus d‘échange éditorial, de publier ou non le texte conformément au contrat de publication signé avec l’auteur ou l’autrice.

Tous les détails ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. appels en anglais du Canada

Call for Submissions

The Richmond Public Art Program and Richmond Art Gallery invite artists and artist
collectives/groups to submit proposals for photo-based temporary

public art projects to be presented at the Aberdeen Richmond Canada Line station as
part of the Capture Photography in Richmond in April 2022.

Deadline : October 15, 2021, 5:00pm PDT

Duration : April, 2022 – March, 2023

Application Form ;
https://www.richmond.ca/__shared/assets/2022_capture_photography_festival_richmo
nd59024.pdf

SUBMISSION DEADLINE

October 15, 2021, 5:00pm PDT

SUBMISSION ADDRESS

publicart [arobas] richmond [point] ca

•••••

CALL TO ARTISTS AND CURATORS

The McClure Gallery launches its call for dossiers for its 2022-2023 programming season.

The deadline to submit your dossier is October 15, 2021.

For more information : https://www.visualartscentre.ca/mcclure-gallery/submissions/

Facebook event : https://www.facebook.com/events/386355266498819

•••••

Digifest 2021 Call for Submissions
George Brown College, Online/Toronto & Milan

Deadline : October 1

Digifest, an annual festival on innovation and digital creativity, invites proposals from artists, creators and designers to present orexhibit virtual art work at this year’s online event on November 19.

Read more

•••••

Ar(n)t Write is excited to announce an open call for artists writing about other artists !

Ar(n)t Write is an artist-run public platform for artists to share a variety of writings about
artistic work. The aim of the platform is to reinforce artistic communities and encourage
writing about art-making.

All selected submissions will be posted on Ar(n)t Write website and instagram page.
A
portion of selected submissions will be printed as part of the quaterly Ar(n)t Write Zine
(circulated in Vancouver, BC). Published participants receive up to 5 copies of the zine.

The current deadline is October 1st.

To submit please follow the guidelines on our website :

https://arntwrite.wixsite.com/home/submit

Digital version of our previous issue is available on our website :

https://arntwrite.wixsite.com/home/post/ar-n-t-write-issue-1

Follow us on instagram : @arntwrite

•••••

Craftivism = craft + activism
Call for Proposals

The Canadian Clay & Glass Gallery is seeking project proposals from Canadian artists on the theme of craftivism for a potential major solo or group exhibition.

We are looking for large scale projects in the craft of ceramics, glass or copper enameling that push the boundaries of contemporary craft and installation art. We want your wild ideas and collaborations. Surprise us with something powerful that will make a statement and command attention when installed in one of our Galleries. Proposals should engage with current Canadian social issues to start conversations, education, and sharing towards the greater good. These proposals will be considered for potential exhibitions in future programming seasons at the Canadian Clay & Glass Gallery (Waterloo, Ontario), with the possibility to circulate across the country.

Projects can include community involvement, workshops, or other initiatives. The resulting exhibition can extend beyond the walls of the gallery into the community, public spaces, and more. We’re looking for truly innovative approaches to contemporary exhibitions. Show us your creativity and vision for an exhibition that brings the community together both physically and visually.

As Ele Carpenter writes in Activist Tendencies in Craft : “In these practices the social, performative and critical discourse around the work is central to its production and dissemination. Here craft is not simply a luddite desire for the localized handmade, but a social process of collective empowerment, action, expression and negotiation.” (Arnolfini Journal, April 2010)

Proposals must be submitted through our online submission system. Click here to submit your proposal.

Proposals should include :

  • CV or resume of creator (PDF format)
  • A single PDF document including :
    1.  Proposal title
    2.  List of participants (if known)
    3.  Rationale for the project
    4.  Social issue addressed
    5.  Description of the planned artworks, processes, and installation including any unique installation requirements
    6.  Description of possible educational or public engagement activities
    7.  Materials needed
    8.  Project timeline
    9.  Draft budget items and costs (including CARFAC fees for artists – Category II Institution)
  • Up to 5 supporting images (past work or concepts for the proposal)

For information call Denis at 519-746-1882 x : 231 or by email at denis [arobas] theclayandglass [point] ca

We welcome submissions that are representative of the diversity of our community and encourage proposals from artists of colour, Indigenous artists, Deaf artists, artists with disabilities, and members of the LGBTQ2S+ community. If you require accommodations or assistance with your proposal, contact Denis Longchamps.

About the Canadian Clay & Glass Gallery
The Canadian Clay & Glass Gallery celebrates contemporary ceramic and glass artists engaged in conceptual, technical or material research. Located in Waterloo, Ontario, we are a not-for-profit institution that aims to collect, exhibit, research, promote, and preserve work by Canadian artists and makers in clay, glass, and copper enameling to represent the diversity of the Canadian landscape. Our rotating exhibitions celebrate and support diverse artists from across Canada working in these mediums and present their work to the public. Through exhibitions that address current and relevant issues, and public programs that engage, educate, and inspire, we are accessible to all. An essential organization within the Canadian cultural landscape, the Canadian Clay & Glass Gallery is a site of leadership that influences craft, design, and fine art communities.

A relevant and dynamic cultural organization, the Gallery provides supportive education programs to people from across the region. Using exhibitions as a starting point, individuals develop arts vocabulary, arts appreciation and cultivate confidence in their interpretation of contemporary artworks. People who return to The Canadian Clay & Glass Gallery many times come to understand that the Gallery is a space with dynamic exhibitions, ever-changing hands-on programs and multiple opportunities for learning.

Land Acknowledgement
We acknowledge that the Canadian Clay & Glass Gallery is located on the traditional territory of the Attawandaron, Anishinaabe and Haudenosaunee peoples. The Gallery is situated on the Haldimand Tract, land promised to Six Nations in 1784 that includes six miles on each side of the Grand River ; yet, today, the Six Nations reside on less than five per cent of this unceded territory. Indigenous peoples have inhabited this land for thousands of years, and we respectfully share this territory in peace and friendship. We are grateful and we re-affirm our commitment to do the work, to unlearn and relearn, towards a true reconciliation.

Canadian Clay & Glass Gallery
25 Caroline St. N.
Waterloo, ON N2L 2Y5
519-746-1882
www.theclayandglass.ca

•••••

Images Festival invites you to submit works to our 2022 Call for Submissions ! Check out our calls for ON SCREEN (including Student Submissions), OFF SCREEN + LIVE, and GUEST PROGRAMMER.

 
The 35th edition of the Images Festival will take place from April 21 – 27, 2022. Visit this link for more information on how to submit.
 
Deadline : October 15, 2021

 

 

 

 

 

 

 

3. appels internationaux

APPEL À FILMS / CALL FOR FILMS 

 14E ÉDITION DES RENCONTRES INTERNATIONALES SCIENCES & CINÉMAS (RISC)

Prolongation de la date limite !
Submission deadline extended !
La 14e édition des Rencontres Internationales Sciences & Cinémas (RISC) se déroulera du 18 au 26 mars 2022 à Marseille (et villes alentours).

Le festival propose de découvrir une programmation de courts, moyens et longs métrages (documentaire, fiction, expérimental, art vidéo, animation…) issus d’une sélection internationale, et dont le thème et/ou la démarche témoignent d’une forte proximité (ou affinité) avec des champs de la recherche scientifique (incluant les sciences humaines et sociales), en présence des cinéastes et de chercheur.e.s invité.e.s à venir rencontrer le public après chaque projection.

The 14th edition of the Rencontres Internationales Sciences & Cinémas (RISC) will take place from March 18 to 26, 2022 in Marseille (France) and surrounding cities.

The festival offers to discover a program of short, medium and feature films (documentary, fiction, experimental, video art, animation…) from an international selection, and whose theme and / or approach testify to a close proximity / affinity with fields of scientific research (including human and social sciences), in the presence of filmmakers and researchers invited to come and meet the public after each screening.
NOUVELLE DATE LIMITE / NEW DEADLINE
 30 septembre 31 octobre 2021
September 30th October 31th, 2021

Détails

•••••

NYC Open Call invites exhibition proposals for 2022-2023 season

apexart

Application deadline : October 31

apexart
291 Church Street
New York, NY 10013
USA
Hours : Tuesday–Saturday 1–6pm


T +1 212 431 5270
info [arobas] apexart [point] org

apexart.org

apexart is accepting exhibition proposals for its NYC Open Call from October 1–31, 2021. Five winning proposals will become apexart exhibitions presented at apexart’s NYC space as part of its 2020-21 exhibition season. Curators, artists, writers, and creative individuals, regardless of experience level or location, are invited to submit a proposal online.

The submission process
Proposals should describe focused, idea-driven, original group exhibitions. No biographical information, CVs, links, or images will be accepted. Submissions cannot exceed 500 words and must be submitted in English. Jurors rate proposals based on their content and the organizer’s ability to communicate, rather than by familiar names or past accomplishments. See examples of past winners here.

The selection process
Rather than convene a small panel to review hundreds of ideas, apexart’s crowd-sourced voting system allows hundreds of jurors to individually review proposals. An international jury composed of 400+ individuals from a wide variety of professional backgrounds—including students at over 10 international universities—will jury the proposals. Proposals are anonymous and randomized to make sure each submission receives the same consideration. apexart staff does not influence the results of the jury in any way.

The results
The five winning proposals will each receive an exhibition budget of 10,000 USD, staff support, and be part of apexart’s 2022-2023 exhibition season. Working closely with the apexart team, curators will realize their original ideas into apexart exhibitions. Exhibition curators are expected, encouraged and challenged to work within the funding provided to transform their winning proposals into small, focused, noteworthy exhibitions.

To submit an exhibition proposal, visit here between October 1-31, 2021.

•••••

CALL FOR ENTRIES

The Call for Entries for the 35th European Media Art Festival is now open.

The deadline is 7 January 2022.

Films, videos, installations and performance projects or expanded media works – we look forward to receiving your entries for the European Media Art Festival No. 35 !

The festival takes place from 20 to 24 April 2022. For five days, Osnabrück will again become an international and trend-setting platform for media art and a meeting place for artists, curators, researchers and students. The exhibition at Kunsthalle Osnabrück will be on view until 29 May 2022.

Our selection committee and curators will review the submissions in the coming months and develop the programme for the upcoming festival. The full programme will be available on our homepage www.emaf.de from mid-March 2022.

EMAF pays artist fees for all works selected for the festival.

At the festival, two juries will select the winners of the “EMAF Media Art Award of German Filmcritics (VDFK)”, the “Dialogue Award” and the “EMAF Award” for a trend-setting work in Media Art.

Please find our submission platform and festival regulations here :
https://registration.emaf.de/en/

We look forward to receiving your work !

 

Contact

European Media Art Festival
Lohstraße 45a
D-49074 Osnabrück
info [arobas] emaf [point] de

 

 

 

 

 

4. résidences

Call to Artists : Toronto Waterfront Artist Residency 2022

Overview

The Waterfront BIA and Waterfront Toronto are seeking applications for an exciting Artist Residency opportunity. The 12-month residency will start in December 2021 with a period of community integration and research, and will culminate with the implementation of projects during 2022, which will coincide with ArtworxTO : Toronto’s Year of Public Art. Artists will have the opportunity to engage with current projects led by the BIA and Waterfront Toronto, as well as connect with members of the local community, in order to develop innovative and compelling art projects that are relevant to Toronto’s waterfront. This opportunity is open to all professional artists or artist teams in the Greater Toronto Area who have experience in art presented in the public realm and community-engaged art.

The aim of this residency is to create meaningful, experiential encounters with the community, to activate multiple underutilized spaces along the lakefront, and draw new audiences to the waterfront. It will also develop thinking around the 2022 residency focus on climate change. Projects may include workshops, performances, events, urban interventions, and temporary or ephemeral installations. Interactive and participatory projects will be encouraged, as will projects that invite collaborations with artists from different disciplines. This residency will create an opportunity for artists to expand their practice and develop innovative ways to integrate art into the fabric of the city. It will also contribute towards the ongoing dialogue on public art and civic space.

Climate change – a code red threat to humanity, according to the recent United Nations report – requires us to think differently. It challenges us to imagine alternative futures. Highlighting the urgency around the loss of biodiversity and ecological collapse, as well as intersectional equity issues related to the unevenly distributed impacts of nature, is critical. However, just as important is a call-to-action that offers solutions. Public art can help us reckon with the crisis and provoke creative responses, helping us push the boundaries of what can be possible. This artist residency will address climate change through thematics, and will focus on sustainability and the environment by exploring practices, processes, materials, and reuse as important mitigation solutions towards impacts on nature.

COVID-19 has resulted in a constantly evolving present and an unforeseeable future. The approach to this Artist Residency will be rooted in the current times and must therefore involve flexibility, a willingness to improvise, and an ability to think of new ways of engaging the public and using our public spaces. If restrictions are still in place, artists must explore creative ways to engage with communities in ways that are exciting and safe for everyone. These processes must take into consideration public health guidelines.

This project is an equal partnership between Waterfront Toronto and The Waterfront BIA. Funding and artist support will be provided by both organizations.

General Submission Requirements

Artist Statement
Images of previous work
Artist CV
References
Budget

The total commissioning amount for this project is $85,000 CAD, split into five phases over the residency.

Timeline

Issue Call to Artists (Stage 1) : September 22, 2021
Submission Deadline : October 27, 2021
Shortlist Interviews (Stage 2) : November 8-12, 2021
Proponent Selection : Mid-November 2021
Contract issued : December 2021
Residency Start : December 2021
Research and planning period : December 2021-March 2022
Project implementation : April 2022-December 2022

For more information about the opportunity, including detailed submissions requirements, download the complete call (PDF)

Submission Deadline : October 27, 2021, at 4:00pm EST.
Submissions sent after the deadline will be disqualified.

For questions, please contact Katherine Hebb at katherine [arobas] waterfrontbia [point] com

This page is a letter of introduction only. Please read in full the Call to Artists, which contains instructions, evaluation criteria, submission requirements, and residency scope.

•••••

ARTISTE(S) EN RÉSIDENCE
 
Ouvert à tous les profils d’artiste ayant une pratique en arts médiatiques, de toutes les régions du globe ; le programme Artistes en résidence permet de soutenir les projets de recherche et de création en arts médiatique. Ces résidences sont d’une durée de quatre (4) semaines. Dans le cadre de ce programme, DAÏMÔN offre :

L’encadrement technique et artistique
L’hébergement pour les artistes hors région
L’accès à des équipements de pointe
L’accompagnement par un technicien
Un cachet de 1800$
Une indemnité de déplacement*
* Tous les autres frais concernant la production du projet doivent être assumés par l’artiste.

Prochain appel : 29 octobre 2021
Pour informations : soumission [arobas] daimon [point] qc [point] ca

Appel en ligne

•••••

Call for Applications : Ceramic Arts Residency at the Canadian Clay & Glass Gallery

Canadian Clay & Glass Gallery
Ceramic Arts Residency
Call for Applications
The Canadian Clay & Glass Gallery is pleased to announce our first Ceramic Arts Residency program ! We are now seeking applications from qualified emerging ceramic artists for this exciting 8-week, full-time residency based at the Canadian Clay & Glass Gallery in Waterloo, Ontario.

This program will offer an emerging ceramic artist the opportunity to work in the studio at the Canadian Clay & Glass Gallery 35 hours per week for a period of 8 weeks, gaining critical experience, mentorship, and opportunities as they begin their career. Working in the studio from November 2021 to January 2022 (dates are flexible), the resident will :

have access to our fully equipped ceramic studio
participate in mentorship opportunities with the Gallery Executive Director and Chief Curator, Curator, and Public Programs Manager
receive mentorship from up to two artists or arts administrators in the Region
present artist talks, demonstrations, and/or workshops to the public
have the opportunity to sell work in the Gallery Shop (standard consignment agreement applies, contact Denis Longchamps for more information)
Following completion of the Residency, a selection of the resident’s work will be presented in an exhibition at the Gallery (dates TBD).

The selected artist will receive an honorarium of $500 per week and will have access to a budget of $500 for materials and specialized tools. The Gallery Studio includes access to 2 electric kilns, a pug mill, slab roller, pottery wheels, and basic tools, as well as support from the Studio Technician and other Gallery staff.

Deadline
Applications must be received no later than October 15, 2021.

Eligibility
To apply for the Canadian Clay & Glass Gallery Ceramic Arts Residency, you must be a Canadian citizen or have Permanent Resident Status, as defined by Citizenship and Immigration Canada. You must also meet our definition of an emerging professional artist, which is an artist who :

Is between the ages of 18 and 35 years old at the time of application
Has developed skills through training and/or practice in the field
Has a body of work that incorporates a public presence and peer recognition ; and
Seeks payment for their work and has an active and engaged practice
The Canadian Clay & Glass Gallery is committed to equity and diversity. We encourage applications from individuals that reflect the diversity of our audience and who are typically underrepresented in institutional settings, including artists of colour, Indigenous artists, deaf artists, artists with disabilities, and LGBTQ2S+ artists and ask that they self-identify in their applications.

Application Components

Curriculum Vitae (PDF)
Up to 10 images of your previous work
Artist Statement (200 words maximum)
Artist Bio (150 words maximum)
How will this residency benefit your practice and help you in the development of your career as a ceramic artist ? (200 words maximum)
What techniques, themes, or narratives do you intend to explore through the residency ? (200 words maximum)
How will you engage the public through your residency (workshops, talks, demonstrations, activities in the community, etc.) ?
What materials or special equipment would be required for your work (the Gallery Studio includes 2 electric kilns, wheels, pug mill, slab roller, and basic tools. A $500 budget for clay, glazes and specialized tools is available for the resident) ?

Submissions
Applications must be received through our online submission portal no later than October 15, 2021.

Contact
If you have any questions or require assistance with the application, contact Peter Flannery, Curator, at peter [arobas] theclayandglass [point] ca or 519-746-1882 ext. 235.


About the Canadian Clay & Glass Gallery
The Canadian Clay & Glass Gallery celebrates contemporary ceramic and glass artists engaged in conceptual, technical or material research. Located in Waterloo, Ontario, we are a not-for-profit institution that aims to collect, exhibit, research, promote, and preserve work by Canadian artists and makers in clay, glass, and copper enameling to represent the diversity of the Canadian landscape. Our rotating exhibitions celebrate and support diverse artists from across Canada working in these mediums and present their work to the public. Through exhibitions that address current and relevant issues, and public programs that engage, educate, and inspire, we are accessible to all. An essential organization within the Canadian cultural landscape, the Canadian Clay & Glass Gallery is a site of leadership that influences craft, design, and fine art communities.

A relevant and dynamic cultural organization, the Gallery provides supportive education programs to people from across the region. Using exhibitions as a starting point, individuals develop arts vocabulary, arts appreciation and cultivate confidence in their interpretation of contemporary artworks. People who return to The Canadian Clay & Glass Gallery many times come to understand that the Gallery is a space with dynamic exhibitions, ever-changing hands-on programs and multiple opportunities for learning.

 

Canadian Clay & Glass Gallery
25 Caroline Street North
Waterloo, ON N2L 2Y5
519-746-1882
www.theclayandglass.ca

•••••

APPEL DE DOSSIERS _ Résidences d’artiste

À travers son programme de résidence, l’Atelier Circulaire reçoit dans ses ateliers de production des artistes du monde entier.

Ces résidences sont l’occasion d’échanges entre les artistes invités et nos membres. À la fin de leur séjour, les résident·es offrent une présentation de leur travail au public.

Date limite : 31 octobre 2021

En savoir plus

 

 

 

 

 

 

 

 

5. art public

ArtworxTO Request for Proposals : Temporary Public Artwork
Deadline : October 18, 2021 at 4:00 pm.
View full Request for Proposals.

Project Overview

The City of Toronto invites professional artists (including artist teams) who have ties to both Toronto and Quebec to submit proposals for an outdoor temporary three-dimensional sculptural public artwork. The artwork will represent the theme of “public art of tomorrow.” The City of Toronto’s new Public Art Strategy seeks to redefine what public art is and what qualifies as public art in our “new normal.” The pandemic has changed the ways in which residents interact and experience public realm, such as public art. As urban areas begin to rebuild and reopen, the public has been forced to reimagine how to move through and relearn space throughout their city. The artwork submissions will depict and predict the future of public art.

The selected artwork will simultaneously celebrate the outstanding relationship between the City of Toronto and the Gouvernement du Quebec, including the close collaborations between Toronto and artistic cities like Montreal and Quebec City. The awarded artwork will be selected by way of peoples’ choice ; participants attending the ArtworxTO Symposium : Public Art of Tomorrow will be able to vote for their favourite option.

The project has a maximum budget of $75,000.00 CAD, including all costs associated with the artwork : design fees, fabrication, installation, professional services, insurance, travel and other incidental expenses. The work should not be site specific as the location is not yet confirmed.

Public Art Opportunity

This project will be funded as part of ArtworxTO : Toronto’s Year of Public Art 2021–2022, a year-long celebration of Toronto’s exceptional public art collection and the creative community behind it. Working closely with artists and Toronto’s arts institutions, ArtworxTO will deliver major public art projects and commissions, citywide, from fall 2021 to fall 2022. Supporting local artists and new artworks that reflect Toronto’s diversity, ArtworxTO is creating more opportunities for citizens to engage with art in their everyday lives. This September, the City of Toronto invites the public to discover creativity and community–everywhere. Visit www.artworxTO.ca for full details.

The City of Toronto’s new Public Art Strategy outlines the City’s commitment to public art created for, and with the input of, Toronto communities, and to create opportunities for artists of diverse backgrounds, experience and practice.

The commissioned artist or artist teams will work closely with the City’s Economic Development and Culture division and other partners to develop and complete the project.

Competition Process

This competition is for professional artists or artist teams residing and working in either Toronto or the province of Quebec. The artwork will represent the theme of “the future of public art” while simultaneously celebrating the outstanding relationship between the City of Toronto and the Gouvernement du Quebec. Submissions from women, Indigenous, Black, and racialized artists and those who may not have previously worked in the public realm are especially welcome.

Per the Canada Council’s guidelines, a professional artist is defined as someone who :

has specialized artistic training (not necessarily in academic institutions)
is recognized as a professional by their peers (artists working in the same artistic tradition)
has a history of public exhibitions
has produced an independent body of work
The contract will be awarded on November 26, 2021.

Timelines

October 18, 2021 at 4 p.m. : Request for Proposals submissions due

October 18 – 31, 2021 : City Divisions will review the applications for feasibility and public safety.

November 1 – 12, 2021 : Artistic Director for the ArtworxTO Symposium, MASSIVart, will evaluate the submissions and select the five (5) that best fit the theme and goals described.

November 15-19 : All artists will be notified on the status of their submission.

November 22-24, 2021 : During the Symposium, attendees will vote for the submission they would like to see in public space.

November 26, 2021 : Contract awarded to artist or team with the most support.

December 2021 – June 2022 : The artwork will be produced and installed as part of ArtworxTO.

Submission Requirements

Professional artists (artist teams) are invited to respond to by submitting one PDF document including the following information :

One PDF file labelled : ArtworxTO Symposium Submission – Last Name First Name

Written proposal concept relating to the theme of the “future of public art”, an explanation of their Toronto-Quebec connection, and the project description (maximum three pages).
Proposal concept sketches, renderings, design details including measurements.
Details on proposed materials and any other relevant information to explain the proposed project.
A preliminary budget outlining critical costs such as production/fabrication, professional fees, insurance, transportation, installation and de-installation.
CV (one for each team member, if applicable) including contact information.
Maximum ten images of previous and relevant work, with caption including title, materials, dimensions, location, and commissioning body (if applicable).
The documents should be emailed to artworxTO [arobas] toronto [point] ca with subject line : “ArtworxTO Symposium Submission – Last Name First Name” and should not exceed 20 MB total size per email.

The submission deadline is 4 p.m. on October 18, 2021. Late submissions will not be accepted.

Contact

For questions, or to request this information in an alternate format, please contact Katriina Campitelli, Public Art Officer, City of Toronto.
Katriina [point] Campitelli [arobas] toronto [point] ca

•••••

Appel à poèmes – Poèmes-affiches
 
 
Vous aimeriez voir votre poème affiché dans les rues de la Ville de Québec en mars 2022 ?

Vous avez jusqu’au lundi 25 octobre (23h59) pour nous envoyer vos textes inédits d’un maximum de 25 mots sur le thème « Moi / qui ne vaux rien sans toi », un vers du regretté Alix Renaud, à info [arobas] affairespoetiques [point] ca

Assurez-vous que l’objet du courriel soit : « appel à poèmes » et que le texte se trouve dans le corps du message (aucun fichier joint). Vous pouvez participer plus d’une fois, en nous faisant parvenir vos poèmes dans des envois séparés.

Notre jury de poètes aguerris sélectionnera quelques textes qui feront partie de notre campagne promotionnelle du Mois de la Poésie 2022 !

Vous aimeriez voir votre poème affiché dans les rues de la Ville de Québec en mars 2022 ?✨
Vous avez jusqu’au lundi 25 octobre (23h59) pour nous envoyer vos textes inédits d’un maximum de 25 mots sur le thème « Moi / qui ne vaux rien sans toi », un vers du regretté Alix Renaud, à info [arobas] affairespoetiques [point] ca
Assurez-vous que l’objet du courriel soit : « appel à poèmes » et que le texte se trouve dans le corps du message (aucun fichier joint). Vous pouvez participer plus d’une fois, en nous faisant parvenir vos poèmes dans des envois séparés.
Notre jury de poètes aguerris sélectionnera quelques textes qui feront partie de notre campagne promotionnelle du Mois de la Poésie 2022 !

Facebook

•••••

9e édition de PASSAGES INSOLITES (2022)


Alors que la huitième édition de PASSAGES INSOLITES bat son plein, l’équipe d’EXMURO arts publics prépare la prochaine itération de son événement phare en arts publics éphémères. La neuvième édition de PASSAGES INSOLITES aura lieu dans la ville de Québec au cours de l’été 2022.

Date de tombée : vendredi 15 octobre 2021 à 16 h 59

Détails

Lien vers le formulaire

Télécharger l’appel de dossier au format pdf

•••••

Call for Expressions of Interest : Brampton Fire and Emergency Services Memorial

The City of Brampton invites professional artists and artist-led teams to submit expressions of interest to create a new Brampton Fire and Emergency Services Memorial. Artists must reside in, and be legally permitted to work in Canada.

This Call to Artists for Expressions of Interest is the first stage of a two-stage competitive process :

Stage One : A review of expressions of interest by a selection panel of project stakeholders ; and,
Stage Two : Invitations to a shortlist of eligible artists to submit a design proposal. The successful artist will be selected at this stage.

The total budget for this project is $300,000 CAD including HST.

The submission period for Stage One will be open until October 14, 2021, at 2 pm.

For more information and to download the Call to Artists document, visit brampton.ca/publicart.

•••••

Request for Proposals : 7th Street South & Post Public Art Project, City of Lethbridge

Request for Proposals – 7th Street South & Post Public Art Project
The City of Lethbridge is inviting Artists to submit Request for Proposals for a public art project in conjunction with the recent modernization and repurposing of the city’s historical post office and the replacement of an adjacent sidewalk. The art project provides three distinct installation opportunities :

A major walkway connecting the downtown transit hub with the center of downtown
A metal divider adjacent to the loading area for the modernized facility
A series of ground level windows in the building adjacent to the newly upgraded sidewalk
Proposed artworks should enhance the buildings south wing while respecting the original building’s historical presence and value as well as creating an enjoyable pedestrian journey. The selected artist will be responsible for conceptualizing, designing, fabricating and installing permanent artworks that add vibrancy to the downtown environment and improve the pedestrian experience.

7th Street
7th Street serves as a primary pedestrian street with some of the highest pedestrian volumes in Downtown. It connects the Lethbridge Park ’n Ride Transit Terminal to the heart of the downtown core which includes many businesses, Galt Gardens urban park, a community arts centre, a contemporary art gallery and a downtown retail shopping mall. The street is also a designated bicycle travel route and will have cycle lanes constructed in Spring 2022. As part of the Post Office redevelopment project and the 7th Street cycling lanes, restorative work is planned for the sidewalk with the inclusion of a snowmelt heating system.

The Post Building
“Post” is the new name for the building formerly known as the J.D. Higginbotham Building and locally referred to as the downtown Canada Post building. The classic beaux-arts Tyndall stone building has been a local landmark since its construction as the result of an investment from the federal government over one hundred years ago.

Today, the building is privately owned through investments from local parties. The rebrand to Post, along with extensive redevelopment of the buildings dated office space, are important indicators of the historical building’s transition from a federally owned facility to a locally held private entity. The building’s redevelopment is designed to turn the landmark into a vibrant new hub for downtown businesses and innovation through an offering of individual office condo units.

Budget
The all-inclusive budget for the design, fabrication and installation of the 7 Street South & Post Public Art Project is $180,000 plus GST. This fee will be inclusive of all project costs.

Eligibility
The competition is open to qualified professional visual artists as defined by the Canada Council for the Arts. This professional context excludes the school environment, and so a student attending college or in an undergraduate degree program at a university may not enter this competition.

Proposal Submission
Interested artists are invited to view complete RFP details, submit questions and submit proposals at : COL-21-78 – 7 Street South & Post Public Art Project

This opportunity closes on : November 2, 2021

 

 

 

 

 

 

6. pour commissaires

Curatorial Project Coordinator
Textile Museum of Canada, Toronto

Deadline : October 7

Inviting applications from qualified candidates for this part-time contract position as project coordinator for the upcoming Double Vision exhibition, centred on three ground-breaking artists from Nunavut.

Read more

•••••

Museums Director
University of Alberta Museums, Edmonton

Deadline : October 15

Reporting to the Vice-Provost (Library & Museums) and leading a staff of twelve dedicated individuals as well as project staff, the Director provides visionary and professional leadership for the university’s campus-wide museum system.

Read more

•••••

Offre d’emploi
Poste de direction générale
 
 
Du récent déménagement dans trois lieux distincts, le conseil d’administration de Regart est à la recherche d’une personne pour le poste de Direction générale, qui sera responsable de la gestion administrative, financière, politique et du développement et qui saura incarner une nouvelle ère pour le centre.
Sous l’autorité du conseil d’administration, la direction a pour principales fonctions de :

Mettre en application ses mandat et mission et mettre en action les objectifs du centre ;
Promouvoir et représenter l’organisme et ses intérêts auprès de différentes instances publiques, culturelles et politiques ;
Assurer une saine gestion des ressources humaines, financières et matérielles de l’organisme ;
Réaliser les dossiers de demandes de subvention et les rapports connexes ;
Collaborer au suivi comptable, en synergie avec le technicien-comptable ;
Assurer le suivi avec le conseil d’administration et s’assurer du suivi avec les artistes locataires des ateliers ;
Gérer l’accompagnement et le travail au sein de l’équipe ;
Être au-devant du comité de développement et du comité stratégique ;
Développer des projets de pairs avec la direction artistique qui feront progresser le centre dans son objectif de pérennisation territoriale.
Compétences et expériences requises pour ce poste :

Formation universitaire en arts visuels, gestion d’organismes culturels ou domaines connexes ;
Trois à cinq années d’expériences en direction ou gestion ;
Sens accru de l’organisation ;
Aptitudes en planification budgétaire ;
Excellentes aptitudes rédactionnelles et maîtrise de la langue française (expérience dans la réalisation de dossiers de subventions et rapports financiers) ;
Dynamisme, créativité et capacité d’adaptation aux différentes tâches liées à ce poste ;
Habilités relationnelles, de communication et de réseautage ;
Capacité à travailler en équipe, avec différents intervenants ;
Connaissance approfondie du milieu des centres d’artistes ;
Maitrise de la langue anglaise parlée et écrite, un atout ;
Connaissance du milieu culturel de Lévis et de Québec, un atout.
Conditions :

Horaire de 30 heures / semaine, modulable du mardi au vendredi (flexibilité pour réunions, vernissages et évènements) ;
Salaire selon la politique en vigueur ;
Entrée en fonction : 1er décembre 2021 ;
Période de probation : 3 mois
Durée : contrat d’un an renouvelable.
Faire parvenir votre curriculum vitae ainsi qu’une lettre d’intention avant le 15 octobre 2021 par courriel à recrutement [arobas] centreregart [point] org.

Seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées.
Notre centre :

Regart, centre d’artistes en art actuel assure une présence dynamique des arts visuels actuels auprès des publics des territoires de Chaudière-Appalaches et de Québec depuis 1986. En tant que centre d’artistes, il fait partie du Réseau des centres d’artistes autogérés du Québec (RCAAQ) et est reconnu et soutenu par les instances publiques que sont le Conseil des arts et des lettres du Québec et la Ville de Lévis. Le centre présente chaque année des programmations d’expositions ouvertes à l’hybridation et à l’expérimentation où la qualité artistique est mise de l’avant. En parallèle des expositions, Regart propose aussi une pluralité d’évènements ponctuels en partenariat avec des organismes des deux rives, mélangeant divers média et ouvrant vers une approche multidisciplinaire.

Téléchargez l’offre d’emploi

•••••

2022 Nasher Prize Graduate Symposium : open call for papers
Nasher Sculpture Center

Submission deadline : November 19

www.nashersculpturecenter.org

Nasher Sculpture Center announces an open call for participation in the 2022 Nasher Prize Graduate Symposium, which aims to expand scholarship on the field of contemporary sculpture in its many forms. Submissions should address themes related to the work of the 2022 Nasher Prize Laureate Nairy Baghramian.

The Nasher Prize Graduate Symposium—dedicated to the work of Baghramian and open to graduate students from around the world, studying in any field—will take place virtually from January 18–21, 2022. The multi-day event will address a broad audience of art historians and museum professionals, allowing symposium participants to receive feedback from fellow presenters, the moderator, the keynote speaker, and audience members. Presentation proposals will be accepted through November 19. Students selected to participate will have their papers published in the annual Nasher Prize Graduate Student Symposium compendium which will be published in April 2022 in tandem with the award gala.

Suggested topics for the 2022 Nasher Prize Graduate Symposium :
–Reconsiderations of sculptural traditions
–Intersection of design and sculpture
–Architecture and the body
–Vulnerability and authority
–Failure as artwork

Complete proposals must include the following :
–Contact information, participant’s field and university affiliation, and CV
–Paper title and abstract of no more than 200 words, and 3 to 5 keywords

Proposals are due by Friday, November 19, 2021.

Send submissions and questions to symposium [arobas] nashersculpturecenter [point] org.

About Nairy Baghramian, 2022 Nasher Prize Laureate
Nairy Baghramian is a German citizen born in 1971 in Iran. She is a visual artist living and working in Berlin since 1984. Her work explores the relation of modeling, molding, and casting—interrelated elements of sculpture production involving positive and negative forms, and she consistently humanizes this largely mechanical process through overt or oblique references to the body.  Using an abstract vocabulary that often combines geometric and organic forms, as well as industrial materials and processes with elements that appear soft and supple, Baghramian highlights the subtle ligatures uniting disparate human activities.

Baghramian was a nominee of the Hugo Boss Prize 2020 and has been the recipient of the Malcolm-McLaren-Award with Maria Hassabi (2019) ; the Zurich Art Prize (2016) ; the Arnold-Bode Prize, Kassel (2014) ; the Hector Prize, Kunsthalle Mannheim (2012) ; and the Ernst Schering Foundation Award (2007). Her works are held in institutional collections including the Museum of Modern Art, New York ; San Francisco Museum of Modern Art, San Francisco ; Solomon R. Guggenheim Museum, New York ; Walker Art Center, Minneapolis ; Tate Modern, London ; MUDAM, Luxembourg ; Tamayo Museum, Mexico City ; Jumex Museum, Mexico City ; and the Art Institute of Chicago. Upcoming solo exhibitions of Nairy Baghramian include Secession, Vienna AT, 2021 ; and Carré d’Art, Nîmes, France, April 2022. Baghramian will be the subject of a long-planned solo exhibition at the Nasher Sculpture Center, unaffiliated with the Nasher Prize, in fall 2022.

•••••

JOB OPPORTUNITY
TORONTO BIENNIAL OF ART : Community Engagement Specialist
About TBA

The Toronto Biennial of Art (TBA) is a large-scale international contemporary art event available to everyone. For 10 weeks every two years, local and international Biennial artists transform the city (and surrounding regions) with artworks, talks, and performances that reflect local contexts and pressing issues of our time. The Biennial’s free, citywide programming aims to inspire people, bridge communities, and contribute to global conversations.

For detailed information on the impact of the first Biennial, please read the 2019 Evaluation Report.

TBA is committed to transparency and to principles of anti-racism, anti-oppression, equity, and inclusion and is putting these principles into practice at all levels of the organization. Please see TBA’s Statement of Accountability for more information on our commitment to racial justice.

Position Overview

Position : Full time contract, 40 hours/week
Dates : November 1st, 2021- June 30th, 2022
Annual Salary : $45,000
Pay : Bi-weekly
Application Deadline : October 4th, 2021

The Community Engagement Specialist role covers community engagement within the Toronto Biennial of Art. The framing of this position speaks to the Biennial’s commitment to prioritizing community outreach, recognizing the intricate connection between building future audiences, and deepening relationships with publics already participating in Toronto’s growing contemporary art ecosystem.

The Community Engagement Specialist will be responsible for developing an integrated approach to community building for the second edition of the Toronto Biennial, from March 26-June 5, 2022. The Specialist will do so with a view to shaping TBA’s broader long-term goals in this area, but will focus on the period leading up to and during TBA 2022 as a first phase, carefully considering the specific context of the global pandemic. The role involves working with various departments within the TBA team as well as with partners, artists, and key stakeholders as the successful candidate integrates relevant best practices in the field into their practice. TBA’s community outreach approach will specifically seek to engage young adults and racialized groups living in proximity to main Biennial sites located in Toronto’s west end and around the Small Arms Inspection Building in Mississauga.

The Community Engagement Specialist reports to the Manager of Marketing.

Roles and Responsibilities :

General

Practicing within anti-oppression and equitable frameworks at all times, and according to TBA’s related policies.
In dialogue with the TBA team, identifying, connecting with, and building relationships with specific communities and community groups localized near main Biennial sites for deep engagement in Biennial activities.
Applying best practices for community engagement from within the contemporary art and community art fields, and prioritizing accessibility and inclusion protocols.
Supporting the management of a community outreach budget and timeline, and prioritizing resource allocation collaboratively with related TBA departments.
Developing and maintaining specialized contact lists and databases which are stored, shared internally, and updated on TBA’s Google Drive and other related database systems like Salesforce.
Creating evaluation reports as needed and required, including post-mortem and impact reporting.
In Relation to Public Programming

Implementing community outreach events/programs in collaboration with Public Programming.
Generating new, focused partnerships, as well as stewarding and further developing the Biennial’s current community networks in the Toronto and Mississauga regions. These relationships should focus on communities with limited access to arts programming and resources in proximity to main Biennial sites as well as :
◦  Engage young adults, local racialized communities.
◦  Engage with intergenerational audiences.
◦  Build connection to Biennial artists and artistic practices.
◦  Communicate our commitment to reflecting the city’s cultural pluralism.
Assessing and responding to needs within engaged communities, across the accessibility spectrum (financial, mobility, neuro-diversity, cultural, linguistic, etc.), with the support of specialized staff and consultants.
In Relation to Marketing and Communications

Developing and implementing an integrated and realizable framework for audience engagement and community outreach in collaboration with the TBA team, within the unique Covid-19 context. A particular focus on digital marketing tools will be central to this process.
Working collaboratively with the Marketing and Communications team on approaches to community-based communication, with a view to strategic, effective communication with specific groups.
Collaborate and consult on focused campaigns, and consider approaches related to language, platforms, tone, and formats.
Desired Qualifications :

Minimum 3 years of related working experience in connecting arts and cultural events with communities around the GTA.
Experience with community development and leading activities at the community level, ideally involving youth and within marginalized communities.
Holds a bachelor’s degree, or has equivalent experience in arts administration, community outreach and/or related fields.
Deep commitment to approaching all work with knowledge and understanding of, as well as care for, anti-oppression and equity practices.
Proven track record for expanding and making meaningful connections with audiences and forming long lasting partnerships.
Excellent interpersonal management skills and creative problem solving in complex, multi-stakeholder settings.
Works collaboratively, and brings a positive attitude.
Demonstrated ability to manage time and task lists.
Strong organizational and project coordination skills ; detail-oriented.
Highly developed oral, written and presentation skills ; to support the implementation of communications and marketing strategies within communities ; attentive listener.
Ability to work well in a fast-paced organization.
Experience with supporting accessibility needs for community event production.
Strong familiarity with Microsoft Office and Mac iOS ; working knowledge of Adobe Creative Suite and G-Suite desirable ; experience with the Wrike platform an asset.
Assets include : languages spoken other than English ; previous training in anti-oppression and equity, de-escalation, and Covid-19 health and safety protocols.
To Apply :

Please send a cover letter and resume to opportunities [arobas] torontobiennial [point] org with the subject line “Community Engagement Specialist position”. Please indicate where you saw this posting. Only selected applicants will be contacted for an interview. For more information visit torontobiennial.org/opportunities.

 

Toronto Biennial of Art
158 Sterling Road
Toronto, ON
M6R 2B7 Canada

torontobiennial.org
info [arobas] torontobiennial [point] org
@torontobiennial

•••••

Programme DIALOGUE – Volet Relève étudiante 2021-2022

Les Fonds de Recherche du Québec lancent pour une troisième année consécutive le concours de bourse Dialogue visant à encourager les chercheurs et chercheuses ainsi que les étudiants et étudiantes des cycles supérieurs à mener des activités en communication scientifique auprès du grand public. 

Date limite (avis ou lettre d’intention) :  7 octobre 2021 à 16h00. 
Plus d’informations sur les dates butoir et l’admissibilité au programme. 

•••••

Call for contributions on the theme *Blockchain Scenes* for the Journal of Digital Social Research

This JDSR special issue has two goals : It aims to bring together empirical research on the social composition, organizational forms and material settings of blockchain scenes through various research methods (onsite ethnography, web ethnography, social network analysis ; etc.) ; It also seeks innovative theoretical, analytical, and critical approaches to blockchain through the lens of scene studies.

Deadline to submit :  October 15
More details on the themes and submission process.  

•••••

Vie des arts

Date de tombée : 4 octobre 2021

No 265 : Rubriques récurrentes non thématiques

Vous avez vu une exposition, assisté à un événement ou une manifestation artistique, lu un livre sur l’art publié récemment, ou vous voulez nous faire part d’un enjeu concernant les arts qui vous tient à cœur ? Envoyez-nous vos intentions pour la rédaction d’un article pour les rubriques récurrentes non thématiques suivantes :

Perspectives : nouvelles brèves collées à l’actualité des arts visuels au Québec et au Canada. Le style d’écriture est plus informatif qu’analytique, et les textes sont écrits de manière à mettre en perspective un enjeu d’actualité ciblé (portée sociale, politique ou collective d’un sujet sur l’art) ou font part d’une nouveauté du milieu de l’art (prix, nominations, nouveaux programmes, etc.).

Visites : couvertures d’expositions ou d’événements en cours ou terminés au plus tard deux mois avant la date limite de l’appel de propositions actif. L’objectif de ces couvertures est de faire comprendre les thèmes soulevés par l’exposition ou l’événement, en relation avec le corpus des artistes. L’autrice ou l’auteur est invité à développer un point de vue original sur les œuvres et faire preuve d’un engagement discursif avec son sujet en orientant son propos autour d’une idée ciblée et en évitant une approche strictement descriptive. L’utilisation de citations et de concepts théoriques est suggérée pour appuyer la discussion des œuvres, et l’emploi des notes de bas de page doit être limité.

Lectures : comptes rendus d’une publication sur l’art parue au courant de la dernière année. Le style d’écriture prend la forme d’un commentaire résumant l’ouvrage et le situant dans le contexte actuel.

Vie des arts priorise les propositions de sujets qui reflètent l’écriture de son autrice ou de son auteur : en d’autres termes, votre proposition doit être dynamique et nous donner un aperçu de votre style de rédaction !

Toutes les soumissions pour les rubriques récurrentes non thématiques doivent inclure le sujet anticipé selon la rubrique envisagée, ainsi qu’une description de l’angle critique qui sera utilisé pour la rédaction (250 mots), trois extraits de textes antérieurs (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie de l’autrice ou de l’auteur (40 mots), et être envoyées à redaction [arobas] viedesarts [point] com avant le 4 octobre 2021. Nous ferons un suivi avec les propositions pressenties et les textes finaux, suivant l’entente préalablement prise avec la rédaction, devront être rendus au courant du mois de novembre 2021. Veuillez noter que les propositions d’artistes portant sur leur propre travail seront refusées.

 

No 266 : Dossier « TEXTE/ŒUVRE »


L’usage d’un langage écrit ou oral dans les arts visuels n’est pas nouveau. Il a été particulièrement porteur pour l’art conceptuel (certains auteurs parlent d’un tournant linguistique de l’art1), et était employé comme matériau en lui-même qui amenait à sa propre déconstruction et reconstruction. Le texte joint à l’œuvre enrichit sa signification, soit il en fait pleinement partie soit qu’il s’y annexe, comme autant de manières de dénoter l’image ou d’y ajouter une connotation. Si une partie de l’art conceptuel a soutenu une sorte de désubjectivisation de l’écriture qui s’attelait plutôt à critiquer le langage de l’art lui-même2, les artistes trouvent aujourd’hui dans le texte un lieu pour faire advenir leur narratif personnel et faire vivre des récits et mythes joignant leur création à leur réalité quotidienne. Comme méthode de création, le langage permet de réinterpréter sa subjectivité comme élément porteur : par l’acte de nommer, de dire et d’énoncer, les artistes sculptent le réel tant le langage a une puissance performative qui est forte. Provenant aussi de tout cet héritage riche de l’art comme chambre d’écho d’expériences intimes et comme langage performatif, les pratiques artistiques faisant usage du texte ou de l’écriture révèlent désormais une intention de se faire entendre.

Bénéficiant d’une longue tradition en art – nous pourrions aussi esquisser l’influence mutuelle de la littérature sur les arts visuels et vice versa –, le langage est employé comme matière (le signe, la voix), comme médium (inclusion du texte dans les œuvres), ou comme mode de création axé sur la communication (correspondance, art postal, dialogue, traduction). La résurgence forte qu’on observe en art contemporain et actuel pour l’usage des mots et du texte s’inscrit dans cette lignée, mais est aussi portée par des artistes-auteurs qui font de la textualité une approche à part entière : apparaissent ainsi des pratiques investiguant le livre comme objet artistique, ou se déployant dans l’exposition en considérant cet espace comme un texte en lui-même, à lire ou à écrire. La textualité s’incarne dans des formes intermédiales, parfois performatives ou citationnelles, supportée notamment par une complexification des modalités de lecture d’une œuvre au regard de la mutation du champ des communications et de l’information. Employé dans des démarches faisant écho aux postures féministes, anti-racistes et décoloniales désormais centrales à la création contemporaine, la textualité en tant que méthode d’énonciation en arts trouble les lieux communs pour faire émerger des significations décentralisant les récits dominants. En même temps, on cherche dans le langage l’énonciation et la réception d’affects ou d’émotions qui seraient traduites en d’autres formes communicantes. Dans les arts, le texte s’incarne en des formes visuelles ou ressenties, qu’il soit porté dans l’oralité, la tactilité ou la gestualité, il peut aussi intervenir pour combler les failles de l’oculocentrisme : il advient parfois en tant que traduction de ce que perçoit le sens de la vue. Le texte peut être lu autant qu’il peut être dit, entendu, touché, sculpté, écrit. Au mieux, les mots fonctionnent comme des systèmes de significations qui contredisent le régime langagier ou le régime visuel d’une œuvre d’art : les artistes joueront ainsi avec le sous-titrage et la description visuelle, faisant émerger une dissonance entre les mots, les choses, leur contexte de lecture et d’énonciation, pour ouvrir les possibles sens d’une œuvre d’art comme objet sémiotique, voire situé dans une expérience singulière. Quelle(s) position(s) les mots en arts permettent-ils de prendre ? Se dégage-t-il une tendance chez les artistes en faisant l’usage ? Quel est l’apport du texte dans des œuvres intermédiales ? Comment envisager des formes artistiques qui pourraient se lire, ou des expositions en tant que textes ? 

Le dossier thématique « TEXTE/ŒUVRE » vise ainsi à regrouper des articles qui investiguent les formes que prennent le texte, les mots et leur traduction dans l’art contemporain et actuel en tant que systèmes sémiologiques. Ces procédés riches cristallisent des récits collectifs qui, eux, ajoutent à l’œuvre d’art une complexité de significations à comprendre à partir de lieux précis et situés, prenant en compte l’expérience individuelle, affective et émotive comme autant de nuances des sens communs. À l’œuvre peut s’ajouter un langage écrit ou oral qui valide, complète ou contredit les signaux visuels ou sensitifs, et dans les contradictions possibles entre les différents régimes de langage d’une œuvre réside sa nature intermédiale et communicante. Les autrices et auteurs pourraient ainsi s’intéresser aux pratiques de collages alliant texte et image (digitale ou non), aux pratiques motivées par une traduction des sens pour l’accessibilité ou à l’écriture tactile comme forme artistique, aux pratiques épistolaires ou d’art postal informées par une écriture affective ou personnelle, aux pratiques se cristallisant en tant que livre, à celles procédant au détournement du langage digital et des codes de communications électroniques – courriels, textos, clavardage, émoticônes ou ceux caractérisés par des possibilités de réinterprétation multiple tels les mèmes –, enfin à la mise en espace des mots et du texte en contexte d’exposition et de participation à l’œuvre. 

Toutes les soumissions pour le dossier doivent comprendre une proposition de texte en lien avec la thématique, incluant le sujet anticipé (350 mots), la liste des artistes et des œuvres qui seront analysés dans le texte, trois extraits de textes antérieurs (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie de l’autrice ou de l’auteur (40 mots), et être envoyées à redaction [arobas] viedesarts [point] com avant le 4 octobre 2021. Nous ferons un suivi avec les propositions pressenties, et les textes finaux, suivant l’entente préalablement prise avec la rédaction, devront être rendus au courant du mois de janvier 2022.

Les propositions pour les portraits d’artistes doivent désormais répondre au thème annoncé du dossier thématique. 

Veuillez noter que les propositions d’artistes portant sur leur propre travail ne seront pas considérées.

Dans l’optique de favoriser une pluralité de voix et de regards sur l’art actuel, Vie des arts souhaite lancer une invitation spécifique, mais non exclusive, aux personnes autochtones et racisées afin qu’elles puissent soumettre une proposition d’article.

Date de tombée : 4 octobre 2021
No 265 : Rubriques récurrentes non thématiques
Vous avez vu une exposition, assisté à un événement ou une manifestation artistique, lu un livre sur l’art publié récemment, ou vous voulez nous faire part d’un enjeu concernant les arts qui vous tient à cœur ? Envoyez-nous vos intentions pour la rédaction d’un article pour les rubriques récurrentes non thématiques suivantes :


Perspectives : nouvelles brèves collées à l’actualité des arts visuels au Québec et au Canada. Le style d’écriture est plus informatif qu’analytique, et les textes sont écrits de manière à mettre en perspective un enjeu d’actualité ciblé (portée sociale, politique ou collective d’un sujet sur l’art) ou font part d’une nouveauté du milieu de l’art (prix, nominations, nouveaux programmes, etc.).


Visites : couvertures d’expositions ou d’événements en cours ou terminés au plus tard deux mois avant la date limite de l’appel de propositions actif. L’objectif de ces couvertures est de faire comprendre les thèmes soulevés par l’exposition ou l’événement, en relation avec le corpus des artistes. L’autrice ou l’auteur est invité à développer un point de vue original sur les œuvres et faire preuve d’un engagement discursif avec son sujet en orientant son propos autour d’une idée ciblée et en évitant une approche strictement descriptive. L’utilisation de citations et de concepts théoriques est suggérée pour appuyer la discussion des œuvres, et l’emploi des notes de bas de page doit être limité.


Lectures : comptes rendus d’une publication sur l’art parue au courant de la dernière année. Le style d’écriture prend la forme d’un commentaire résumant l’ouvrage et le situant dans le contexte actuel.


Vie des arts priorise les propositions de sujets qui reflètent l’écriture de son autrice ou de son auteur : en d’autres termes, votre proposition doit être dynamique et nous donner un aperçu de votre style de rédaction !


Toutes les soumissions pour les rubriques récurrentes non thématiques doivent inclure le sujet anticipé selon la rubrique envisagée, ainsi qu’une description de l’angle critique qui sera utilisé pour la rédaction (250 mots), trois extraits de textes antérieurs (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie de l’autrice ou de l’auteur (40 mots), et être envoyées à redaction [arobas] viedesarts [point] com avant le 4 octobre 2021. Nous ferons un suivi avec les propositions pressenties et les textes finaux, suivant l’entente préalablement prise avec la rédaction, devront être rendus au courant du mois de novembre 2021. Veuillez noter que les propositions d’artistes portant sur leur propre travail seront refusées. 


No 266 : Dossier « TEXTE/ŒUVRE »
L’usage d’un langage écrit ou oral dans les arts visuels n’est pas nouveau. Il a été particulièrement porteur pour l’art conceptuel (certains auteurs parlent d’un tournant linguistique de l’art1), et était employé comme matériau en lui-même qui amenait à sa propre déconstruction et reconstruction. Le texte joint à l’œuvre enrichit sa signification, soit il en fait pleinement partie soit qu’il s’y annexe, comme autant de manières de dénoter l’image ou d’y ajouter une connotation. Si une partie de l’art conceptuel a soutenu une sorte de désubjectivisation de l’écriture qui s’attelait plutôt à critiquer le langage de l’art lui-même2, les artistes trouvent aujourd’hui dans le texte un lieu pour faire advenir leur narratif personnel et faire vivre des récits et mythes joignant leur création à leur réalité quotidienne. Comme méthode de création, le langage permet de réinterpréter sa subjectivité comme élément porteur : par l’acte de nommer, de dire et d’énoncer, les artistes sculptent le réel tant le langage a une puissance performative qui est forte. Provenant aussi de tout cet héritage riche de l’art comme chambre d’écho d’expériences intimes et comme langage performatif, les pratiques artistiques faisant usage du texte ou de l’écriture révèlent désormais une intention de se faire entendre.


Bénéficiant d’une longue tradition en art – nous pourrions aussi esquisser l’influence mutuelle de la littérature sur les arts visuels et vice versa –, le langage est employé comme matière (le signe, la voix), comme médium (inclusion du texte dans les œuvres), ou comme mode de création axé sur la communication (correspondance, art postal, dialogue, traduction). La résurgence forte qu’on observe en art contemporain et actuel pour l’usage des mots et du texte s’inscrit dans cette lignée, mais est aussi portée par des artistes-auteurs qui font de la textualité une approche à part entière : apparaissent ainsi des pratiques investiguant le livre comme objet artistique, ou se déployant dans l’exposition en considérant cet espace comme un texte en lui-même, à lire ou à écrire. La textualité s’incarne dans des formes intermédiales, parfois performatives ou citationnelles, supportée notamment par une complexification des modalités de lecture d’une œuvre au regard de la mutation du champ des communications et de l’information. Employé dans des démarches faisant écho aux postures féministes, anti-racistes et décoloniales désormais centrales à la création contemporaine, la textualité en tant que méthode d’énonciation en arts trouble les lieux communs pour faire émerger des significations décentralisant les récits dominants. En même temps, on cherche dans le langage l’énonciation et la réception d’affects ou d’émotions qui seraient traduites en d’autres formes communicantes. Dans les arts, le texte s’incarne en des formes visuelles ou ressenties, qu’il soit porté dans l’oralité, la tactilité ou la gestualité, il peut aussi intervenir pour combler les failles de l’oculocentrisme : il advient parfois en tant que traduction de ce que perçoit le sens de la vue. Le texte peut être lu autant qu’il peut être dit, entendu, touché, sculpté, écrit. Au mieux, les mots fonctionnent comme des systèmes de significations qui contredisent le régime langagier ou le régime visuel d’une œuvre d’art : les artistes joueront ainsi avec le sous-titrage et la description visuelle, faisant émerger une dissonance entre les mots, les choses, leur contexte de lecture et d’énonciation, pour ouvrir les possibles sens d’une œuvre d’art comme objet sémiotique, voire situé dans une expérience singulière. Quelle(s) position(s) les mots en arts permettent-ils de prendre ? Se dégage-t-il une tendance chez les artistes en faisant l’usage ? Quel est l’apport du texte dans des œuvres intermédiales ? Comment envisager des formes artistiques qui pourraient se lire, ou des expositions en tant que textes ? 


Le dossier thématique « TEXTE/ŒUVRE » vise ainsi à regrouper des articles qui investiguent les formes que prennent le texte, les mots et leur traduction dans l’art contemporain et actuel en tant que systèmes sémiologiques. Ces procédés riches cristallisent des récits collectifs qui, eux, ajoutent à l’œuvre d’art une complexité de significations à comprendre à partir de lieux précis et situés, prenant en compte l’expérience individuelle, affective et émotive comme autant de nuances des sens communs. À l’œuvre peut s’ajouter un langage écrit ou oral qui valide, complète ou contredit les signaux visuels ou sensitifs, et dans les contradictions possibles entre les différents régimes de langage d’une œuvre réside sa nature intermédiale et communicante. Les autrices et auteurs pourraient ainsi s’intéresser aux pratiques de collages alliant texte et image (digitale ou non), aux pratiques motivées par une traduction des sens pour l’accessibilité ou à l’écriture tactile comme forme artistique, aux pratiques épistolaires ou d’art postal informées par une écriture affective ou personnelle, aux pratiques se cristallisant en tant que livre, à celles procédant au détournement du langage digital et des codes de communications électroniques – courriels, textos, clavardage, émoticônes ou ceux caractérisés par des possibilités de réinterprétation multiple tels les mèmes –, enfin à la mise en espace des mots et du texte en contexte d’exposition et de participation à l’œuvre. 


Toutes les soumissions pour le dossier doivent comprendre une proposition de texte en lien avec la thématique, incluant le sujet anticipé (350 mots), la liste des artistes et des œuvres qui seront analysés dans le texte, trois extraits de textes antérieurs (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie de l’autrice ou de l’auteur (40 mots), et être envoyées à redaction [arobas] viedesarts [point] com avant le 4 octobre 2021. Nous ferons un suivi avec les propositions pressenties, et les textes finaux, suivant l’entente préalablement prise avec la rédaction, devront être rendus au courant du mois de janvier 2022.


Les propositions pour les portraits d’artistes doivent désormais répondre au thème annoncé du dossier thématique. 


Veuillez noter que les propositions d’artistes portant sur leur propre travail ne seront pas considérées.


Dans l’optique de favoriser une pluralité de voix et de regards sur l’art actuel, Vie des arts souhaite lancer une invitation spécifique, mais non exclusive, aux personnes autochtones et racisées afin qu’elles puissent soumettre une proposition d’article.



Appel en ligne

•••••

DATE LIMITE / 1ER NOVEMBRE 2021

Le Centre CLARK invite les artistes, les collectifs et les commissaires à soumettre un projet d’exposition pour notre appel de dossiers général. Qu’il s’agisse d’exposer les œuvres d’artistes émergents ou aguerris, locaux ou internationaux, CLARK soutient une pluralité d’approches et de pratiques artistiques novatrices et expérimentales. Notre programmation annuelle présente une multiplicité de voix, de perspectives, d’héritages, de points de vue et d’expériences qui se traduisent en autant de formes d’art actuel. Cette multiplicité se concrétise entre autres par l’inclusion d’une pluralité culturelle, par l’échange intergénérationnel et par l’équité des genres.
 
TOUS LES DÉTAILS ICI :
https://centreclark.com/fr/galerie/

•••••

esse art + opinion

No. 105 – Dossier Nouvel nouvel age

Date de tombée : 10 janvier 2022


Tel un spectre malicieux ou une force surnaturelle indocile, la résurgence ponctuelle des croyances occultes – sorcellerie, divination, astrologie, magie, alchimie – hante depuis toujours l’histoire de l’humanité. Tour à tour ennemi du Christianisme, pierre d’achoppement de la logique kantienne ou carrément menace du patriarcat (la sorcière étant une figure « maléfique » puissante largement revendiquée par les féministes), cet engouement sporadique pour le mystique et ses innombrables déclinaisons semble être le symptôme tangible d’une lassitude sourde face à l’ordre établi et aux systèmes de pensée hégémoniques. Aujourd’hui encore, l’intérêt renouvelé pour le mysticisme et les modalités d’agentivité et de pouvoir parallèles qu’il suggère se fait l’écho de l’inertie politique générale. Des concoctions hormonales « faites maison » aux pratiques animistes antispécistes, les multiples stratégies offertes par ce nouvel nouvel âge, comme nous serions tenté·e·s de le nommer à la suite du mouvement contre-culturel occidental des années 1970, répondent au besoin pressant d’agir hors d’un néolibéralisme qui tue, petit à petit, notre planète et les relationalités qui s’y jouent. Mais bien plus qu’une simple riposte ésotérique, l’existence de forces occultes – ou de forces théoriquement inexplicables – semble désormais entérinée par la science elle-même, à preuve les récentes découvertes de la mécanique quantique et des états presque « magiques » de la matière, ouvrant toute grande la porte au mysticisme quantique ! Si l’occulte séduit et fait peur tout à la fois, c’est qu’il ne peut être assujetti, qu’il n’a de cesse de se dérober au sens commun.

[…] Figure incontournable de ces croisements disciplinaires et icône iconoclaste par excellence pour nombre d’artistes actuel·le·s, la sorcière est d’ailleurs une source incontournable d’inspiration. Guérisseuse, chamane, alchimiste, herboriste, magicienne et sybille, la sorcière appelle à une décolonisation des savoirs et de la spiritualité, à l’effritement du patriarcat et du capitalisme, à une affinité intime avec la nature et le cosmos, au métissage des arts et de l’artisanat, du politique et du magique. Loin d’être la seule à caractériser ce nouvel nouvel âge, la sorcière s’accompagne d’une multiplicité d’entités réelles et imaginaires, de méthodologies queers, de posture antispécistes et de formes de création hybride repoussant toujours davantage les frontières de l’art. À la lumière des perspectives ouvertes par ce nouvel nouvel âge, ce dossier cherche à explorer les croisements entre ces approches multiformes de l’occulte et de la spiritualité 2.0 et les pratiques artistiques actuelles.

 

Appel de textes + Politique éditoriale