La Liste présente les événements des membres de l’Association des groupes en arts visuels francophones (AGAVF), soit quinze centres d’artistes et galeries à travers le Canada, et compile les appels de dossiers en arts visuels, arts médiatiques, performance, art public, résidences qui s’adressent aux artistes et aux commissaires.

Chantal Gervais chez Voix Visuelle

 

Nouvelle de l’AGAVF

Élections Canada le lundi 20 septembre 2021

Le milieu des arts et de la culture franco-canadien encourage les citoyennes et citoyens à voter aux élections fédérales le lundi 20 seotembre 2021. La Fédération culturelle canadienne-française dont est membre l’AGAVF, mise sur trois messages clefs que voici :

  1. Assurer aux artistes et aux travailleurs culturels l’accès à une forme de revenu stable en temps de pandémie et au-delà de la crise sanitaire, ainsi qu’à un filet social plus inclusif, notamment :
    • en prolongeant les programmes de soutien du revenu (PCRE, SSUC, SUCL) jusqu’à trois mois suivant la levée complète des restrictions gouvernementales en matière de rassemblements, afin de permettre une reprise et une relance viables pour l’écosystème artistique et culturel en francophonie canadienne et acadienne ;
    • en assurant une réforme de l’assurance-emploi qui mène vers un filet social canadien plus inclusif des artistes et des travailleurs du secteur culturel.
  2. Garantir le dépôt d’un projet de loi sur la refonte du système canadien de la radiodiffusion qui tient pleinement compte des besoins et des réalités spécifiques des communautés francophones en situation minoritaire (CFSM).
  3. Garantir le dépôt d’un projet de loi visant une Loi sur les langues officielles (LLO) modernisée qui confirme le lien indissociable entre langue et culture, et qui reconnaît et soutient les capacités des institutions communautaires au service d’un développement culturel durable des CFSM.
 

 

 

Programmation des membres de l’AGAVF

Centre d’artistes Voix Visuelle (Ottawa)

Chantal Gervais – Résidence d’artiste en recherche-création
présence de l’artiste les 3 et 4 septembre 2021

Défi unsplash
Exposition virtuelle
à partir du 15 juillet 2021 sur instagram
67, avenue Beechwood
Vanier, Ontario
voixvisuelle.ca

 

Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen (Moncton)

Nicholas Aiden, Greg Bennet, Pepa Chan, Hazel May Eckert, José Luis Gonzalez, Ashley Hemmings, John McDonald, Jason Penney, Emily Pittman, Daniel Rumbolt, Mimi Stockland, April Mary Lynn White et Olivia WongChercher refuge | Give Me Shelter
Commissaire : Pan Wendt
du 26 juin au 3 octobre 2021
organisée et mise en tournée par la Galerie d’art du Centre de la Confédération avec l’appui du Conseil des arts du Canada et la Fondation RBC

Université de Moncton
Moncton, Nouveau-Brunswick
www.umoncton.ca/umcm-ga  

 

Maison des artistes visuels francophones (Saint-Boniface)

Chris DoroszMaison de matière sombre
jusqu’au 4 septembre 2021

Danielle SturkJukebox El Toro
du 23 septembre au 27 novembre 2021

101-219, boulevard Provencher
Saint-Boniface, Manitoba
maisondesartistes.mb.ca

 

Le Trécarré (Pointe-de-l’Église)

Nadine Belliveau, Dany Sheehy, Jane Melanson, Diane Nadon, Denise Comeau, Claude Thériault, Amy Paradis, Jennie Morrow, Jan Swaren, Dianne Surette, Liz Lore, Noella DeMille, Nadine Blinn, Angélina Comeau, Mona Mc Donald, Claude Chaloux et Jay LeBlanc – On Y R’Baille
en juillet et août 2021
Université Sainte-Anne, Nouvelle-Écosse
www.rendezvousdelabaie.ca/galerie-dart

 

Galerie Sans Nom (Moncton)

Todd Gronsdahl – Super Sommet d’la Bouffe sur instagram

140, rue Botsford, local 16
Moncton, Nouveau-Brunswick
galeriesansnom.org

 

Galerie du Nouvel-Ontario (Sudbury)

Logement abordable pour artistes : présentation et discussion
le mercredi 16 septembre à 11h
Cette initiative fait partie de la résidence ROUES/POLITIQUE/PANIQUE/ÉPIQUE de claude wittmann

54, rue Elgin
Sudbury, Ontario
gn-o.org

 

Le Labo (Toronto)

Paul Walty, Geneviève Thauvette, Joseph Muscat, Claude Martel, Pascaline Lebras, Samuel Choisy – Exposition virtuelle des artistes du Labo, pendant le festival Scotiabank Contact 2021 –
Regarder en arrière pour aller de l’avant
Causerie vernissage sur notre page facebook

www.lelabo.ca

 

 

 

Appels de dossiers

1. appels en français du Canada

Galerie Sans Nom – Acadie Underground – en ce moment
Centre Clark – Montréal – 1er novembre
Caravansérail – Rimouski – 1er octobre
Ville de Chambly – 3 octobre
Sporobole – Sherbrooke – 20 septembre
Revue Ancrages – Acadie – 15 novembre
La vitrine de L’imprimerie – Montréal – 6 septembre

2. appels en anglais du Canada

Burtynsky Grant – 7 septembre
HeART of HealthCARE Safe and Respectful Maternal and Newborn Care Gallery – 3 septembre
Rhubard Festival – Toronto – 10 septembre
Craftivism = craft + activism – Canadian Clay & Glass Gallery – sans date

Images Festival – Toronto – 15 octobre
Available Light On-Demand – Yukon, TNO, Nunavut – 15 septembre

3. appels internationaux

Rencontres Internationales Sciences & Cinémas – 30 septembre
Phileas – a fund for contemporary – Vienna – 10 septembre

4. résidences

Atelier Circulaire – Montréal – 31 octobre
Programme des artistes en résidence Doris McCarthy – Toronto – 30 septembre

5. art public

7th Street South & Post Public Art Project – Lethbridge – 2 novembre
Legacy Park Mosaic Project, City of Lethbridge – 8 septembre
Public Art for Future City Park – Mississauga – 6 septembre
BUGA 23 – en cours

6. pour commissaires

Associate director : collections – Catriona Jeffries – 3 septembre
curator – Roma exhibition – Venice Biennale – 10 septembre
Artistc director – Biennale of Sydney – 27 septembre
Being Scene – curator – 24 septembre
Vie des arts – 4 octobre
Centre Clark – Montréal – 1er novembre
esse art + opinion – No. 105 – Dossier Nouvel nouvel age – 10 janvier 2022
Associate Director : Collections – Catriona Jeffries – 3 septembre
Associate director : collections – Vancouver – 3 septembre

 

 

1. appels en français du Canada

ACADIE UNDERGROUND #25

Événement phare du Volet des arts médiatiques (VAM), qui se déroule annuellement dans le cadre du Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA), Acadie Underground s’agit d’une soirée de projections de films Super8 réalisés par des cinéastes amateur•es et aguerri•es de la région. Acadie Underground est une expérience comme nulle autre ! Voici votre chance de participer à notre 25e édition 🙂
 
Le coût est de 60$ et inclut :
. une cartouche de film noir et blanc, d’une durée de 3 minutes
. l’utilisation de la caméra pour 48 heures
. le développement ET la numérisation de votre cartouche
. votre film au grand écran lors d’Acadie Underground 25*
 
Inscrivez-vous (par courriel) dès MAINTENANT !
coordination [arobas] galeriesansnom [point] org
Les places sont TRÈS limitées – j’joke pas !

Galerie Sans Nom140, rue Botsford
local 13 & 16
Moncton, NB E1C 4X5

•••••

DATE LIMITE / 1ER NOVEMBRE 2021

Le Centre CLARK invite les artistes, les collectifs et les commissaires à soumettre un projet d’exposition pour notre appel de dossiers général. Qu’il s’agisse d’exposer les œuvres d’artistes émergents ou aguerris, locaux ou internationaux, CLARK soutient une pluralité d’approches et de pratiques artistiques novatrices et expérimentales. Notre programmation annuelle présente une multiplicité de voix, de perspectives, d’héritages, de points de vue et d’expériences qui se traduisent en autant de formes d’art actuel. Cette multiplicité se concrétise entre autres par l’inclusion d’une pluralité culturelle, par l’échange intergénérationnel et par l’équité des genres.
 
TOUS LES DÉTAILS ICI :
https://centreclark.com/fr/galerie/

•••••

1er solo 2022-23 & 2023-24 / Caravansérail
1 octobre 2021
 
/ Rimouski (Québec)
 
CARAVANSÉRAIL INVITE LES ARTISTES N’AYANT JAMAIS EXPOSÉ EN SOLO À SOUMETTRE LEUR DOSSIER POUR SES PROGRAMMATIONS ANNUELLES 2022-23 ET 2023-24

PROJET D’EXPOSITION

Caravansérail recherche des propositions variées dans le but de constituer une programmation annuelle représentative de la diversité des pratiques en arts visuels actuels. Le Centre soutient la recherche et l’expérimentation ainsi que la circulation des œuvres.

CRITÈRES D’ADMISSIBILITÉ

Être un·e finissant·e d’une formation en arts, un·e autodidacte et/ou un·e artiste n’ayant jamais exposé en solo.

SPÉCIFICITÉS DU LIEU

Située dans un ancien cinéma, la salle d’exposition de Caravansérail est marquée par un plancher incliné et un plafond particulièrement haut. Les propositions doivent considérer ces caractéristiques inhabituelles.

Pour les détails, consultez-le : https://www.caravanserail.org/plans-et-equipements.

CONDITIONS D’ACCUEIL

Soutien à la coordination, à la diffusion et à la promotion de l’exposition ;
Aide au montage et au démontage ;
Documentation photographique ;
Droits d’exposition selon les barèmes CARFAC ;
Droits de communication et de reproduction publiques ;
Financement partiel ou total, selon les capacités du Centre, des frais de déplacement et de séjour.
Période de diffusion : entre septembre 2022 et juin 2024

CANDIDATURE

Les artistes intéressé•e•s doivent soumettre un dossier comprenant les éléments suivants :

Leurs coordonnées complètes (adresse postale et électronique, numéro de téléphone) ;
Un curriculum vitæ (3 pages maximum) ;
La présentation de leur démarche artistique (environ 250 mots) ;
La description de leur projet d’exposition (environ 500 mots) ;
Un dossier visuel présentant des réalisations récentes (un maximum de 15 images numériques et/ou un document vidéographique d’une durée maximale de 5 minutes) ;
Une liste descriptive des œuvres ;
Tout autre document jugé pertinent (publication, revue de presse, besoins en équipements, budget, etc.).
À noter que les documents textuels doivent être en format PDF et que tout dossier incomplet sera refusé.

Par souci d’inclusion et de représentativité, Caravansérail encourage les artistes sous-représenté•e•s dans le milieu des arts visuels actuels à déposer leurs dossiers.

Les candidatures doivent être envoyées par courriel à : communication [arobas] caravanserail [point] org.

Dans l’objet du courriel, veuillez inscrire l’intitulé suivant : Programmations annuelles 2022-23 & 2023-24 (1er solo)

Date limite : 1er octobre 2021

En savoir plus

Caravansérail
274 rue Michaud
Rimouski (Québec) G5L 6A2
+1 418.722.0846
communication [arobas] caravanserail [point] org
http://www.caravanserail.org/

•••••

Programmation 2022 / Ville de Chambly
3 octobre 2021
 
/ Chambly (Québec)
 
La Ville de Chambly souhaite offrir une tribune aux artistes créateurs et rendre l’art accessible pour tous. Elle propose deux lieux de diffusion aux artistes en arts visuels, le Corps de garde du lieu historique du Fort-Chambly et le Pôle culturel de Chambly. Les artistes souhaitant exposer leurs projets sont invités à soumettre leur candidature.

COMPOSITION DU DOSSIER

Curriculum vitæ à jour
Démarche artistique récente
Résumé d’une page du projet artistique proposé
Dix images numériques (JPEG seulement)
Liste descriptive des œuvres présentées (titre de l’œuvre, dimensions, médium et année de création)
Proposition d’activité de médiation culturelle en lien avec le projet d’exposition (facultatif)
Dossier de presse (facultatif)
CONFORMITÉ DU DOSSIER

Aucun lien vers un site Web ou une page Facebook ne sera accepté.
Le dossier doit être conforme pour être soumis au jury.
Les résultats de la sélection seront communiqués en novembre 2021.
Les dates et le lieu d’exposition seront déterminés par la Ville de Chambly.
ENVOI DU DOSSIER

Par courriel SEULEMENT, à l’adresse suivante : loisirs [arobas] ville [point] chambly [point] qc [point] ca.
Les images peuvent être transmises par WeTransfer.
Un accusé réception sera transmis à la réception du dossier.
DATE LIMITE : dimanche 3 octobre 2021

En savoir plus

•••••

SPOROBOLE lance un nouveau cycle de résidences de recherche-création-production et invite les artistes du Québec-Canada et de l’international* à soumettre des projets pour l’un ou l’autre des quatre programmes de résidences que nous proposons, et qui couvriront la période de septembre 2021 à juin 2023. 

Ce cycle sera axé sur les notions de réel / virtuel, leur frontière, leur porosité possible. La virtualisation quasi généralisée des communications, de l’éducation et de nombreuses activités culturelles et de loisir cette dernière année nous force à reconsidérer notre rapport au monde physique. Comment les échos de la matérialité dans l’univers numérique se manifestent-ils ? Sont-ils devenus nos nouveaux points d’attache ? Quelle forme cet espace liminal entre virtuel et réel peut-il prendre ?

Cet arrière-plan thématique guidera les choix du comité de programmation dans la sélection des projets. 

*Les transports hors Québec devront, a priori, faire l’objet d’une prise en charge par l’artiste appliquant. Cet aspect peut être discuté.  

Chaque résidence comprend :

Cachet de résidence et perdiems – 875$/semaine ;
Remboursement du transport (territoire québécois) ;
Hébergement privé ;
Assistance technique ;
Accompagnement réflexif.
Les conditions spécifiques (si applicables) suivent dans la description de chaque appel.

Les plages spécifiques de résidences seront discutées avec chacun des artistes et déterminées selon leur disponibilité.

Les dossiers reçus seront évalués par un comité de sélection et conservés pour une période de 2 ans.

Seuls les artistes dont les projets sont retenus seront contactés.

Date de tombée pour la réception des dossiers : 20 septembre 2021.

PROJETS ‘ART GAME’ – APPEL MULTI CENTRES 

PROJET ‘VR’

PROJET POUR UNE PLATEFORME D’IMMERSION SONORE VIRTUELLE

RÉSIDENCE PRIM – SPOROBOLE 

 

•••••

La revue acadienne de création littéraire Ancrages cherche des textes et de l’art visuel

No 30  Échange avec la Revue Feux Follets
Date : 15 novembre 2021
Un appel à textes pour parler de la distance entre le Nord pis Sud. Entre le Coude pis Lafayette. Entre la Nouvelle-Orléans pis Bouctouche. Entre un homard pis un écrevisse. Entre le Bayou Lafourche et l’Atchafalaya. Entre Codofil, la Fane pis une ploye. Entre Emeline LaBiche et Évangéline, Gabriel Bellefontaine et Beausoleil. Rien de ça du tout ou tout en même temps.

Ou pour parler du rapprochement. D’y être. Des textes qui parlent des regards, des mines qu’on reconnait tout de suite. De la parenté. Du territoire qu’on habite.

Ou pour parler de chanter, de danser et de grouiller dans le mot de la langue. Dans tout ce que la chaleur peut inspirer.

Un appel à textes dans le français qui habite la personne.

En collaboration avec la revue Feux Follets.

 

Veuillez envoyer vos textes à l’adresse appel [arobas] ancrages.ca . Prière de consulter le protocole de soumission. Merci d’indiquer dans l’objet du courriel le numéro de l’édition pour lequel vous soumettez.

Artistes visuel : La revue reçoit vos portfolios électroniques. Veuillez envoyer un lien vers votre site web.

Ancrage accompagne les auteurs et autrices et se réserve le droit, au terme de ce processus d‘échange éditorial, de publier ou non le texte conformément au contrat de publication signé avec l’auteur ou l’autrice.

Tous les détails ici.

•••••

Appel de dossiers

La Vitrine 2021-2022
 
Artistes-commissaires recherché.e.s pour La Vitrine !

La Vitrine de L’imprimerie accueille en résidence des artistes-commissaires qui proposent un projet interdisciplinaire incluant plusieurs créateur.trice.s. En accord avec la mission et les valeurs du centre, la Vitrine est un prolongement de l’atelier s’ouvrant sur la rue Sainte-Catherine Est : une plateforme évolutive en recherche-création qui affirme d’emblée que « L’art commence où il se fait ». 
 
Les projets sélectionnés favorisent l’expérimentation, la prise de risque, l’hybridité des pratiques actuelles et doivent tenir compte de l’espace disponible. Une attention particulière est accordée aux projets qui entrent en dialogue avec le quartier Hochelaga-Maisonneuve et ses résident.es. L’activation de l’espace vise à faire connaître le centre à tous.tes créateur.trice.s et à d’autres publics.
 

Conditions d’accueil 
La résidence offre pour le projet sélectionné:1000$ de cachet pour l’artiste ou les artistes-commissaires par année ; 
2000$ de matériaux ; 
750$ de cachet par créateur.trice participant.e au projet pour un total de quatre par année ;
Une rémunération de 100$ chacun.e pour une activité de présentation du projet ;
Un accès privilégié aux services, équipements et installations de L’imprimerie pour tous les artistes du projet ;
 
*Il est à prévoir que les frais de déplacement et de subsistance ne sont pas couverts.*Une attention particulière sera accordée aux membres de L’imprimerie, aux personnes Autochtones (Premières Nations, Inuit, et Métis), racisé.e.s (y compris les artistes récemment immigré.e.s), aux membres des communautés 2SLGBTQQIPAA+, et/ou aux personnes ayant des capacités différentes ou vivant une situation de handicap ou de maladie chronique. L’imprimerie encourage l’auto-identification des artistes et créateur.trice.s concerné.e.s afin de favoriser une représentation plurielle des diversités au sein du centre d’artistes.

Consultez l’appel complet pour tous les détails.
 
Date de tombée : 6 septembre 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

2. appels en anglais du Canada

Call for Submissions : 2021 Burtynsky Grant

Burtynsky Grant-winning photobook projects (clockwise from far right) Birthe Piontek, Abendlied ; The Broadbent Sisters, A Telepathic Book ; Pamila Matharu, Index : Some of All Parts ; Teresa Eng, China Dream ; Aaron Friend Lettner, Doorways.

CONTACT is requesting submissions for the 2021 Burtynsky Grant—a $5,000 annual grant to support a Canadian artist in the creation of a photobook.

In 2016, photographer Edward Burtynsky and CONTACT established the Burtynsky Grant to foster the creation of photobooks by Canadians. The grant supports photo-based artists who are at the advanced stages of developing a cohesive, rigorous body of work presented in book form.

The CONTACT staff are working remotely and cannot accept hardcopy submissions. Please submit the following as a single PDF by a file hosting service (eg. WeTransfer or Dropbox) to photobook [arobas] scotiabankcontactphoto [point] com by September 7, 2021 :

Minimum 10 spreads (two pages side-by-side, like an open book) of your book dummy that best communicate your project and vision for publication. Full book submissions are also welcome if preferred
Project statement about your photobook
Rough outline of how you would use the grant funding (ie. budget details regarding printing, distribution, design, etc)
CV and/or artist statement
Expressions of interest from publishers, if available (this is not mandatory, as you may be self-publishing)
Please note that the jury is not interested in reviewing submissions related to : street photography, travelogues or vacations, architecture, or fashion.

Email photobook [arobas] scotiabankcontactphoto [point] com with your questions.

Since its inception, The Burtynsky Grant has supported a range of exceptional photobooks by Canadian and international independent publishers – visit our website for the full list of winners and honourable mentions.

•••••

HeART of HealthCARE Safe and Respectful Maternal and Newborn Care Gallery
Patients for Patient Safety Canada is seeking art submissions for an online exhibition honouring World Patient Safety Day, September 17, 2021, on this year’s theme of “Safe maternal and newborn care”.

On World Patient Safety Day we will launch our next virtual art exhibition, HeART of Healthcare : Safe and Respectful Maternal and Newborn Care, which will include works with themes in various media including : paintings, fibre art, poetry, stories, sculpture, dance, and music. Screen shots of the premiere virtual exhibition are included.

 

For more information and details on the submission process, please download the submission form.

Deadline : September 3, 2021 11:59pm (MST).

Please send your submissions with Heart of Healthcare Submission in the subject line to :

Tyler Sherard, Exhibition Coordinator
HeART of HealthCARE
heartofhealthcare2021 [arobas] gmail [point] com

•••••

CALL FOR EXPRESSIONS OF INTEREST : Rhubarb Festival
Deadline date : September 10, 2021 ; Location : Toronto, Canada ; Source : BIBT
 
Call for Expressions of Interest : Rhubarb Festival
Presented by Buddies in Bad Times Theatre
 
We are currently seeking expressions of interest for the 2022 Rhubarb Festival, Canada’s longest running festival of new and experimental performance. Like this past February’s Book as Festival, Festival as Book, Rhubarb is transforming once again for 2022. After more than a year away from the theatre, we are craving the spectacle of live performance and the possibilities of the theatrical space. Yet, instead of rushing a return to the before and the inherent failings within, we seek to activate a renewed relationship to time, collaboration, and context. As such, we’ve invited architect and installation artist, Andrea Shin Ling to create a large-scale installation for the Buddies in Bad Times Theatre Chamber space, conceived in conversation with Festival Director Clayton Lee. Participating Festival artists will create works that respond to and engage with Andrea’s prompt and installation. 
 
Read the full call here :
https://buddiesinbadtimes.com/news/the-rhubarb-festival-2022-call-for-expressions-of-interest/

•••••

Craftivism = craft + activism
Call for Proposals

The Canadian Clay & Glass Gallery is seeking project proposals from Canadian artists on the theme of craftivism for a potential major solo or group exhibition.

We are looking for large scale projects in the craft of ceramics, glass or copper enameling that push the boundaries of contemporary craft and installation art. We want your wild ideas and collaborations. Surprise us with something powerful that will make a statement and command attention when installed in one of our Galleries. Proposals should engage with current Canadian social issues to start conversations, education, and sharing towards the greater good. These proposals will be considered for potential exhibitions in future programming seasons at the Canadian Clay & Glass Gallery (Waterloo, Ontario), with the possibility to circulate across the country.

Projects can include community involvement, workshops, or other initiatives. The resulting exhibition can extend beyond the walls of the gallery into the community, public spaces, and more. We’re looking for truly innovative approaches to contemporary exhibitions. Show us your creativity and vision for an exhibition that brings the community together both physically and visually.

As Ele Carpenter writes in Activist Tendencies in Craft : “In these practices the social, performative and critical discourse around the work is central to its production and dissemination. Here craft is not simply a luddite desire for the localized handmade, but a social process of collective empowerment, action, expression and negotiation.” (Arnolfini Journal, April 2010)

Proposals must be submitted through our online submission system. Click here to submit your proposal.

Proposals should include :

  • CV or resume of creator (PDF format)
  • A single PDF document including :
    1.  Proposal title
    2.  List of participants (if known)
    3.  Rationale for the project
    4.  Social issue addressed
    5.  Description of the planned artworks, processes, and installation including any unique installation requirements
    6.  Description of possible educational or public engagement activities
    7.  Materials needed
    8.  Project timeline
    9.  Draft budget items and costs (including CARFAC fees for artists – Category II Institution)
  • Up to 5 supporting images (past work or concepts for the proposal)

For information call Denis at 519-746-1882 x : 231 or by email at denis [arobas] theclayandglass [point] ca

We welcome submissions that are representative of the diversity of our community and encourage proposals from artists of colour, Indigenous artists, Deaf artists, artists with disabilities, and members of the LGBTQ2S+ community. If you require accommodations or assistance with your proposal, contact Denis Longchamps.

About the Canadian Clay & Glass Gallery
The Canadian Clay & Glass Gallery celebrates contemporary ceramic and glass artists engaged in conceptual, technical or material research. Located in Waterloo, Ontario, we are a not-for-profit institution that aims to collect, exhibit, research, promote, and preserve work by Canadian artists and makers in clay, glass, and copper enameling to represent the diversity of the Canadian landscape. Our rotating exhibitions celebrate and support diverse artists from across Canada working in these mediums and present their work to the public. Through exhibitions that address current and relevant issues, and public programs that engage, educate, and inspire, we are accessible to all. An essential organization within the Canadian cultural landscape, the Canadian Clay & Glass Gallery is a site of leadership that influences craft, design, and fine art communities.

A relevant and dynamic cultural organization, the Gallery provides supportive education programs to people from across the region. Using exhibitions as a starting point, individuals develop arts vocabulary, arts appreciation and cultivate confidence in their interpretation of contemporary artworks. People who return to The Canadian Clay & Glass Gallery many times come to understand that the Gallery is a space with dynamic exhibitions, ever-changing hands-on programs and multiple opportunities for learning.

Land Acknowledgement
We acknowledge that the Canadian Clay & Glass Gallery is located on the traditional territory of the Attawandaron, Anishinaabe and Haudenosaunee peoples. The Gallery is situated on the Haldimand Tract, land promised to Six Nations in 1784 that includes six miles on each side of the Grand River ; yet, today, the Six Nations reside on less than five per cent of this unceded territory. Indigenous peoples have inhabited this land for thousands of years, and we respectfully share this territory in peace and friendship. We are grateful and we re-affirm our commitment to do the work, to unlearn and relearn, towards a true reconciliation.

Canadian Clay & Glass Gallery
25 Caroline St. N.
Waterloo, ON N2L 2Y5
519-746-1882
www.theclayandglass.ca

•••••

Images Festival invites you to submit works to our 2022 Call for Submissions ! Check out our calls for ON SCREEN (including Student Submissions), OFF SCREEN + LIVE, and GUEST PROGRAMMER.

 
The 35th edition of the Images Festival will take place from April 21 – 27, 2022. Visit this link for more information on how to submit.
 
Deadline : October 15, 2021

•••••

Submit Your Film to Available Light On-Demand !

Available Light On-Demand (ALD) is a strategic initiative intended to digitally distribute Yukon and northern Canadian films and media art. This service gives films a new online home among other works on an on-demand platform available to audiences around the world. Available Light On-Demand is a space for building a filmmaker’s audience and demographics through analytics and exhibition opportunities and is designed to be a one-stop shop for diverse, artist-driven Yukon and northern content.

Available Light On-Demand is a joint initiative between the Yukon Film Society and the Klondike Institute of Art and Culture and supported by the Canada Council for the Arts and Government of Yukon.

Eligibility

  1. All submissions must be created by a Yukon, NWT, or Nunavut resident. Filmmakers with films that have screened at a northern Canadian film festival (ALFF, DCISFF, YFF, DNFF) or member filmmakers of either YFS or KIAC are encouraged to submit.
  2. Submissions must not be freely available online in any form. Some prior SVOD and PPV distribution agreements are permissible. If your film is selected, you must be willing to remove the film from publicly-available channels.
  3. Must be in English, French, or subtitled in English. Any non-English/French language films, including works in First Nations languages, are eligible but will need to be submitted with an English transcript. Please contact the ALD Distribution Coordinator if this cannot be accommodated by the filmmaker, other arrangements may be available.
  4. Filmmakers must own or have cleared all rights/assets used in the submitted film. This includes music, images, logos, talent, and any other identifiable work/property in the film.

Notes

The information provided is private and will not be shared with anyone outside of the Available Light On-Demand team, including curatorial committee members. Available Light On-Demand reserves the right to keep the submission materials for subsequent editions of the initiative for future adjudication committees.

The filmmaker will be notified by the Distribution Coordinator if the future committee wishes to consider their film in subsequent years/selection windows.

Submission guidelines for ALD are subject to change. Yukon Film Society reserves the right to rule on all issues not expressly covered in these guidelines.

Works selected for distribution by ALD will be paid a licensing fee of $530 (based on IMAA recommended rates) as well as 75 % of the net rental/purchase revenue of their film once the licensing fee has been recouped.

For the purposes of eligibility, ALD uses the following definitions :

Feature-Length : 60 minutes or longer  Medium-Length : 30-59 minutes  Short : under 30 minutes

Rough Cuts/Fine Cuts : ALD will only accept works for 2021/2022 that will be completed by December 31st, 2021. If needed, the Distribution Coordinator will request an updated version before December 31st and will contact those filmmakers directly.

Programming Decisions

Applicants will be notified of programming decisions via email no later than September 30th, 2021. Final programming, categorization and scheduling of film releases will be determined by the Curatorial Committee with consideration from the Distribution Coordinator. Their decision is final.

Submissions

Please submit your film through this ALD submission form : https://form.zonefestival.com/?k=alff_f2

Deadline for 2021-2022 : September 15th, 2021

Contact

Questions or comments ? Please message the ALD Distribution Coordinator at programs [arobas] yukonfilmsociety [point] com.

We look forward to your submissions !

 

 

 

 

 

 

3. appels internationaux

APPEL À FILMS / CALL FOR FILMS 

 14E ÉDITION DES RENCONTRES INTERNATIONALES SCIENCES & CINÉMAS (RISC)
La 14e édition des Rencontres Internationales Sciences & Cinémas (RISC) se déroulera du 18 au 26 mars 2022 à Marseille (et villes alentours).

Le festival propose de découvrir une programmation de courts, moyens et longs métrages (documentaire, fiction, expérimental, art vidéo, animation…) issus d’une sélection internationale, et dont le thème et/ou la démarche témoignent d’une forte proximité (ou affinité) avec des champs de la recherche scientifique (incluant les sciences humaines et sociales), en présence des cinéastes et de chercheur.e.s invité.e.s à venir rencontrer le public après chaque projection.

L’inscription des films se fait uniquement via la plateforme Docfilmdepot (créée par l’association Ardèche Images).

The 14th edition of the Rencontres Internationales Sciences & Cinémas (RISC) will take place from March 18 to 26, 2022 in Marseille (France) and surrounding cities.

The festival offers to discover a program of short, medium and feature films (documentary, fiction, experimental, video art, animation…) from an international selection, and whose theme and / or approach testify to a close proximity / affinity with fields of scientific research (including human and social sciences), in the presence of filmmakers and researchers invited to come and meet the public after each screening.

Films can only be submitted via the Docfilmdepot platform (created by the Ardèche Images association).
DATE LIMITE / DEADLINE
 30 septembre 2021 / September 30th, 2021 

•••••

Call for applications for international funding collaborations in 2022

Application deadline : September 10, 2021

Phileas – A Fund for Contemporary Art
Schleifmühlgasse 1
1040 Vienna
Austria

www.phileasprojects.org
Instagram

Phileas is a philanthropic organisation based in Vienna, Austria, that enables ambitious projects within the field of contemporary art. Its activities focus primarily on international exhibitions by Austrian and Austrian-based artists.

Phileas co-produces new works and their presentation in museum exhibitions and biennials, as well as accompanying publications and symposia. Where possible, its support is extended to enable the acquisition of the works for public collections.

The deadline for applications for 2022 project collaborations is September 10, 2021. Applications must be submitted by institutions. Applicants will be informed of a decision in November 2021. For further details, please see our application form.

In addition to funding collaborations on exhibitions, Phileas provides curatorial assistance to museum and biennial curators and organises funded research trips to Austria to visit artists’ studios, foundations and museums. Phileas also assists museum trustee and patron groups with planning and organizing trips to Austria. Please contact visit [arobas] phileasprojects [point] org for further information.

Phileas was founded in 2014 by Jasper Sharp and Moritz Stipsicz. Its programme is managed by Margherita Belcredi, Hannah Marynissen, Christina Panholzer and Salvatore Viviano.

In 2021 Phileas is co-producing the following international projects :

–Ana Hoffner’s participation at the 5th Kochi-Muziris Biennale
–Angelika Loderer’s participation at the 5th New Museum Triennial
–Gernot Wieland’s participation at the 3rd Bienal de America del Sur
–Ines Doujak’s participation at the 11th Liverpool Biennial
–John Gerrard’s participation at the 13th Gwangju Biennale
–Philipp Fleischmann’s participation at the 34th Bienal de São Paulo
–(Artist to be announced) participation at the 17th Istanbul Biennial

–Friedl Kubelka vom Gröller’s exhibition at MACRO, Rome
–Katrin Hornek’s exhibition at ar/ge kunst, Bolzano
–Lazar Lyutakov’s exhibition at Simian, Copenhagen
–Paul Renner’s exhibition at the Contemporary Arts Museum, Houston
–Philipp Timischl’s exhibition at the Fondation Fiminco, Paris
–Sophie Thun’s exhibition at Kim ? Contempoary Art Center, Riga

 

 

 

4. résidences

APPEL DE DOSSIERS _ Résidences d’artiste

À travers son programme de résidence, l’Atelier Circulaire reçoit dans ses ateliers de production des artistes du monde entier.

Ces résidences sont l’occasion d’échanges entre les artistes invités et nos membres. À la fin de leur séjour, les résident·es offrent une présentation de leur travail au public.

Date limite : 31 octobre 2021

En savoir plus

•••••

Le Programme des artistes en résidence Doris McCarthy accepte les demandes pour 2022

TORONTO, le 8 juill. 2021 /CNW/ – La Fiducie du patrimoine ontarien accepte désormais les candidatures au Programme des artistes en résidence Doris McCarthy pour 2022. Les périodes de résidence sont disponibles tout au long de l’année 2022, avec des durées flexibles allant de un à trois mois. La date limite de candidature est le 30 septembre 2021.

Ce programme est ouvert aux artistes professionnels canadiens pratiquant un large éventail de disciplines. Les artistes auront l’occasion de vivre et de créer dans le cadre naturel inspirant du Centre des artistes en résidence Doris McCarthy, appelé le « Paradis d’une folle », les anciens studio et maison de la célèbre paysagiste canadienne Doris McCarthy.

Situé sur les falaises Scarborough à Toronto, le « Paradis d’une folle » offre un environnement tranquille aux artistes qui cherchent à s’évader, à se ressourcer et à se concentrer sur leur art – dans le sanctuaire où Doris McCarthy habitait.

Pour en savoir plus et remplir un formulaire de demande, rendez-vous sur www.heritagetrust.on.ca/pardm.

Le programme et l’utilisation du « Paradis d’une folle » permet à la Fiducie d’illustrer les nouvelles utilisations créatives et dynamiques des espaces patrimoniaux. Dans le cadre de la période de résidence, les artistes sont tenus d’offrir du mentorat pour favoriser le développement d’un ou de plusieurs artistes émergents.

Doris McCarthy a fait don de sa maison à la Fiducie en 1998 dans l’intention expresse de permettre à d’autres artistes d’avoir la même possibilité de vivre et de travailler sur le site qui a tant favorisé sa propre expression artistique. Elle y a vécu jusqu’à sa mort en 2010. La Fiducie a lancé le Programme des artistes en résidence en 2015 pour mettre en valeur l’héritage artistique et culturel de Doris McCarthy en montrant la valeur inspiratrice du paysage et en promouvant l’excellence dans les domaines de l’art, de la musique et de l’écriture canadiens. À ce jour, la Fiducie a accueilli 43 artistes au « Paradis d’une folle ».

La Fiducie accepte les demandes d’artistes pratiquant diverses disciplines créatives, ainsi que d’artistes issus de milieux sous-représentés. Ce programme est généreusement soutenu par le projet Artistes émergents RBC.

Faits en bref :

Doris McCarthy (1910-2010) était l’un des paysagistes canadiens les plus renommés de la seconde moitié du XXe siècle, qui a travaillé dans sa maison, le « Paradis d’une folle », pendant près de 70 ans.
Mme McCarthy a fait don du « Paradis d’une folle » à la Fiducie du patrimoine ontarien en 1998 afin d’en préserver les valeurs pittoresques, esthétiques, naturelles et culturelles, en souhaitant qu’après sa mort, il devienne un centre de résidence pour les artistes et un lieu d’activités patrimoniales.
À ce jour, 43 artistes ont obtenu des résidences au « Paradis d’une folle ».
La Fiducie œuvre avec la galerie Doris McCarthy (Université de Toronto à Scarborough), l’Université de l’EADO, l’Ontario Society of Artists et la Writer’s Union of Canada à la conception du programme.

 

 

 

 

 

 

 

5. art public

Request for Proposals : 7th Street South & Post Public Art Project, City of Lethbridge

Request for Proposals – 7th Street South & Post Public Art Project
The City of Lethbridge is inviting Artists to submit Request for Proposals for a public art project in conjunction with the recent modernization and repurposing of the city’s historical post office and the replacement of an adjacent sidewalk. The art project provides three distinct installation opportunities :

A major walkway connecting the downtown transit hub with the center of downtown
A metal divider adjacent to the loading area for the modernized facility
A series of ground level windows in the building adjacent to the newly upgraded sidewalk
Proposed artworks should enhance the buildings south wing while respecting the original building’s historical presence and value as well as creating an enjoyable pedestrian journey. The selected artist will be responsible for conceptualizing, designing, fabricating and installing permanent artworks that add vibrancy to the downtown environment and improve the pedestrian experience.

7th Street
7th Street serves as a primary pedestrian street with some of the highest pedestrian volumes in Downtown. It connects the Lethbridge Park ’n Ride Transit Terminal to the heart of the downtown core which includes many businesses, Galt Gardens urban park, a community arts centre, a contemporary art gallery and a downtown retail shopping mall. The street is also a designated bicycle travel route and will have cycle lanes constructed in Spring 2022. As part of the Post Office redevelopment project and the 7th Street cycling lanes, restorative work is planned for the sidewalk with the inclusion of a snowmelt heating system.

The Post Building
“Post” is the new name for the building formerly known as the J.D. Higginbotham Building and locally referred to as the downtown Canada Post building. The classic beaux-arts Tyndall stone building has been a local landmark since its construction as the result of an investment from the federal government over one hundred years ago.

Today, the building is privately owned through investments from local parties. The rebrand to Post, along with extensive redevelopment of the buildings dated office space, are important indicators of the historical building’s transition from a federally owned facility to a locally held private entity. The building’s redevelopment is designed to turn the landmark into a vibrant new hub for downtown businesses and innovation through an offering of individual office condo units.

Budget
The all-inclusive budget for the design, fabrication and installation of the 7 Street South & Post Public Art Project is $180,000 plus GST. This fee will be inclusive of all project costs.

Eligibility
The competition is open to qualified professional visual artists as defined by the Canada Council for the Arts. This professional context excludes the school environment, and so a student attending college or in an undergraduate degree program at a university may not enter this competition.

Proposal Submission
Interested artists are invited to view complete RFP details, submit questions and submit proposals at : COL-21-78 – 7 Street South & Post Public Art Project

This opportunity closes on : November 2, 2021

•••••

Request for Proposals : Legacy Park Mosaic Project, City of Lethbridge

The City of Lethbridge is inviting Artists to submit proposals for a public art project in conjunction with establishment of a new 30-hectare regional park located in the Uplands/Blackwolf neighborhoods on the city’s north side. The successful Artist will be contracted to create an exterior mosaic on the Legacy Park Group Picnic Shelter. The proposed artwork should attract users of all demographics to the space while helping to create a warm and inviting community gathering space. The west-facing side of the wall is highly visible to a main parking lot and is positioned as a sort of “welcoming sign” – something that will be many visitors’ first experience of Legacy Park. Both sides of the 3.2m high x 7.95m wide wall are available to the artist. The contracted artist will also lead a process to mentor a local emerging artist. The mentorship is intended to provide a local artist with an introduction to the mosaic process as well as providing them with skills to work independently on future projects.

Background :
Design for Legacy Park began in 2009 and included the formation of a community advisory committee, as well as multiple public engagement sessions. Layout of the park is purposefully driven with the western half offering open space and passive activities and the eastern half offering active recreation. The transition between the two occurs by way of pathways, a community pavilion and picnic shelters.

Construction of the park began in 2016. The core amenities of the park include an outdoor challenge course, playground, pickle ball, tennis, and basketball courts, softball diamond, outdoor fitness centre, boardwalk, amphitheatre, pond lookout, Community Pavilion and Plaza, Spray Park, and Discovery Playground. Concurrent to the park construction, a skate park was designed and constructed in consultation with the local skating community and the City of Lethbridge’s Parks department worked with the Horticultural Society of Lethbridge to develop an ornamental garden in the northwest corner of the site. Completion of all phases of the park construction is anticipated for late 2021.

Budget
The all-inclusive budget for the design, fabrication and installation of the Picnic Shelter Mosaic as well as the mentorship of a local emerging artist is $100,000 plus GST. This fee will be inclusive of all project costs.

Eligibility
The competition is open to qualified professional visual artists as defined by the Canada Council for the Arts. This professional context excludes the school environment, and so a student attending college or in an undergraduate degree program at a university may not enter this competition.

Proposal Submission
Interested artists are invited to view complete RFP details, submit questions and submit proposals here.

This opportunity closes on : September 8, 2021

•••••

Call for Expressions of Interest : Public Art for Future City Park, Mississauga

City of Mississauga – Expression of Interest
Permanent Public Art : Future City Park
DEADLINE : Monday, September 6, 2021 by 11:59 p.m. EST.

The City of Mississauga’s Public Art Program invites professional artists and artist-led teams to submit expressions of interest to create permanent public artwork(s) to be integrated into Future City Park (Elm West Drive and Kariya Drive, Mississauga, ON).

There are several opportunities for integrated public art that will add value to the public realm experience of the park, including paving surfaces, sculptural installations, iconic shade structure, signage, recreational track/activity trail, and site furnishings. The goals of the artwork(s) are to be inclusive and encourage the public to feel inspired, excited, connected, and supported.

Construction for this project is expected to be completed by summer/fall 2022.

Submissions to this call for expressions of interest are due Monday, September 6, 2021 by 11:59 p.m. EST.

Total budget for this project is $165,000 CAD + HST.

This is a two-stage selection process. Artists selected to submit proposals in Stage 2 shall receive an honorarium of $2,000.00 CAD.

To learn more about this opportunity, including eligibility criteria and submission requirements, review the full Call to Artists.

Any requests for clarification and questions regarding this artist opportunity can be submitted via email to philippa [point] french [arobas] mississauga [point] ca.

We encourage applications from individuals that represent the full diversity of communities in Canada, including complexities of intersecting identities such as ability, age, citizenship, class, gender, race and sexual orientation.

•••••

In partnership with the German Federal Horticulture Show—BUGA 23—the Land Art Generator will launch a transformative renewable energy design challenge in March of 2022 with $40,000 in prize awards. To learn more, join BUGA 23 : Platform at 6 PM Central European Time (12 PM Eastern Time) on Thursday, June 24.
 
As a part of the German Bundesgartenschau (BUGA 23) that will open in Mannheim in 2023, the latest LAGI design challenge brings together a number of themes and ideas for inspiration.
 
Just as a garden is a productive landscape for nourishment that also brings us joy and pleasure, how can we re-imagine our energy landscapes so that they too bring joy and pleasure for our communities ?
 
LAGI 2022 will invite proposals for renewable energy systems designed with a social lens for a range of scales around the City of Mannheim—from the private garden to the city square.
 
LAGI 2022 Mannheim will expand what is possible using existing clean energy technologies to create beautiful, sculptural modules that can plug into the smart postcarbon city.

 
Selected design entries to LAGI 2022 Mannheim will be included in a new book to be published by HIRMER and featured in an exhibition at BUGA 23 with expected attendance in the millions. The top two designs as chosen by the jury will receive cash awards of $30,000 and $10,000 USD.
 

 
More about BUGA 23
The German federal garden show (“BUGA”*= short for “Bundesgartenschau”) will be taking place in Mannheim from April through to October 2023. BUGA 23 is a lot more than just a flower show : It will improve the sustainable quality of life and lifestyle in Mannheim. Over seven Kilometers long, a stretch of green, will create new places to walk, play and relax, at the same time improving the city’s air quality and climate. BUGA is also part of Mannheim`s North East Green Corridor Project, connecting 230 hectares of green areas forming a corridor stretching into the city centre.

One major highlight will be a 2 km long overhead cable car system spanning the river Neckar, and connecting Luisenpark with the new BUGA-Grounds.

Creating a healthy environment for Mannheim’s future, climate-neutral in harmony with the natural environment, BUGA 23 is an innovative experimental field for living together in the city sustainably. It complies with the UN Sustainability goals which are incorporated in Mannheim`s mission statement for 2030. Solutions to problems and challenges of our time will be explored relating to climate, the environment, sustainable agricultural production and food security.

 

 

 

 

 

 

6. pour commissaires

Associate Director : Collections

Catriona Jeffries is now accepting applications for the position of Associate Director :
Collections to start Fall 2021 in Vancouver, Canada.

Deadline : September 3, 2021

Job Description :

Associate Director : Collections is a full-time
position that will work directly with private,
public and museum collections in the communication and translation of gallery artists’
practices. This position will maintain, develop and grow relationships with collectors,
advisors, curators and institutions ; administering acquisitions by museum and private
collections in relation to the gallerys exhibitions, art fairs, and artists exhibitions.

Qualifications :

The candidate will have demonstrated exceptional organizational, written and social
communication skills, the ability to excel in a fast-paced environment, and a thorough
knowledge of art history and the contemporary international art world. They will be able to
clearly communicate the artists practices and develop comprehensive knowledge of the
historical, material and conceptual structures of the work. An undergraduate or
postgraduate degree in art history, curatorial studies or visual arts is expected. Prior
experience in a contemporary gallery or museum and fluency in
additional languages is an
asset. Proficiency in a Mac OS environment is expected. Remuneration is commensurate
with qualifications and experience and the position includes a six-week vacation period.

How to apply :

Please send a cover letter detailing your qualifications and experience, as well as your
resume in a single PDF format by e-mail to gallery [arobas] catrionajeffries [point] com, subject Associate
Director : Collections by September 3, 2021. No telephone inquiries please, only successful
applicants will be contacted.

•••••

call for curator of the Roma exhibition at the 59th Venice Biennale

Call for curator
Collateral event at the 59th Venice Biennale

Application deadline : September 10, 5pm

eriac.org

Commissioners of the Collateral Event : Zeljko Jovanovic, Chairman of the Board, and Tímea Junghaus, Executive Director of the European Roma Institute for Arts and Culture (ERIAC) publish the present call for the curator of the Roma exhibition, to demonstrate the institution’s founding principles—including the highest quality standards in arts and culture, and Roma leadership—at the 59th International Venice Biennale, which opens on April 23, 2022.

ERIAC has a unique and single mandate as the transnational, European-level organisation for the recognition of Roma arts and culture.

Submission :
Please send your proposal electronically, both as a Word document and as one pdf document in English. To be sent to : eriac [arobas] eriac [point] org

Deadline for applications : September 10, 2021, 5pm CET

Call for curator
ERIAC seeks a courageous and visionary curator with a project proposal that speaks deeply, sensitively and authentically from within the Roma subjectivity. The proposed project shall have the capacity to use the transformative power of art to make an impact on Roma lives. We foresee an initiative through which the widely fragmented, diverse and dispersed Roma communities may have a transformative and inspiring opportunity to transcend national boundaries and invite universal participation.

The accepted proposal will be presented in the framework of the ongoing ERIAC project RomaMoMA.

Requirements :
–A demonstrated history in curating and/or cultural management
–Knowledge of the contemporary Roma arts and culture scene
–Relevant education and experience
–Ability to contact artists, prepare and manage the exhibition
–Proven record in project administration and reporting
–Demonstrated commitment to equal opportunities and diversity

In the curatorial proposal, please include the following :
–Curator’s CV or biography (max. one A4 sheet)
–Curatorial concept : title, the themes the project deals with, information regarding the format and the realisation of the exhibition (max. two A4 sheets). The concept must be accepted and supported by all participating artists of the proposal
–CV or biography of the participating artists (one A4 sheet ; in the case of more than one participating artist, max. five A4 sheets in total), with selection of low-resolution images of their works
–The description of the works and/or projects to be exhibited, with low-resolution images (max. five A4 sheets). In the case of selection, the project that will actually be realised and the participating artists must entirely coincide with those described in the approved proposal
–Illustrative images of the works to be placed on exhibit, which meet the standards set for publication (minimum format 24 x 32 cm, 300 dpi, tiff/jpg file), with complete captions and photography credits
–A chart of the exhibition budget of maximum 25,000 Euros, including curatorial and artists’ fees, material costs, installation, shipping, insurance, and other related expenses of the project

Applications from all suitably qualified candidates, irrespective of gender, disability, marital or parental status, racial, ethnic or social origin, religion, or sexual orientation are welcome.

•••••

Call for next artistic director

Submission deadline : September 27, 5pm

www.biennaleofsydney.art

The Biennale of Sydney are calling for Expressions of Interest (EOI) from experienced curators who are interested in being the Artistic Director of the 24th Biennale of Sydney (2024).

The Biennale of Sydney is a leading international contemporary art event. It plays an indispensable role in Australia’s engagement with the world, and a meaningful role in the life of the nation. For almost 50 years, the Biennale has been a unifying force in the Australian arts sector, embedding boldly creative art exhibitions and experiences in the everyday life of Sydney and putting the artistic excellence of Australia front and centre on the world stage.

Since 1973, the Biennale of Sydney has commissioned and presented the works of 1900 artists from all around the world, including 405 Australians in museums and public spaces across Sydney.

As we approach our 50th anniversary in 2023, we are seeking a highly motivated and dynamic Artistic Director—or Artistic Director team—that can lead the vision of the Biennale in this key moment in our history ; someone that embodies our core values of being boldly creative, agile, collaborative and respectful in all that we do, with a commitment to place and keeping people connected through contemporary art and ideas.

If that could be you, please complete the Expression of Interest form including a short 500-word statement of intent, outlining your vision for the 2024 edition, along with a current copy of your CV.

Expressions of Interest must be submitted by 5pm AEST on Monday, September 27, 2021.

Find out more here.

The Biennale of Sydney fosters a collaborative and respectful workplace culture, with a team as diverse as the exhibitions we present and the audiences who experience them. We actively encourage First Nations people, people from culturally and linguistically diverse backgrounds, LGBTQIA+ people, people with disability and those who have diverse experiences of our world to join the Biennale of Sydney team. We are committed to making reasonable adjustments to provide a positive, barrier-free recruitment process and supportive workplace. If you have support or access requirements, let us know in your application.

•••••

Being Scene – Call for Curator
Deadline : Friday, September 24, 2021, at 5:00pm EST
Curator Fee : $5,000

Workman Arts is seeking a guest Curator (or team of Curators) to develop and curate a small group show of visual art/multimedia work as part of Being Scene 2022. We are looking for proposals that speak to the current social climate as it relates to mental health and/or addictions and continues to celebrate Workman member artists and artists with lived experience. Workman Arts supports proposals that offer to showcase artists’ most recent endeavours as well as works that incite conversation and promote a range of intersectional narratives. We are also encouraging proposals to outline ideas of how the group show can be exhibited as an in-person exhibition and/or virtually.

About Workman Arts :
Workman Arts is a multidisciplinary arts organization that promotes a greater understanding of mental health & addiction issues through creation & presentation. We support artists with lived experience through peer-to-peer arts education, public presentations & partnerships with the broader arts community. We offer these opportunities to a growing member base which consists of artists with varying levels of experience ranging from emerging to professional artists, in all forms of practices such as Media, Literary, Music, Theatre and Visual Arts. Member artists have an existing art practice and goals to further develop, professionalize and share their practice.

History of Being Scene :
The Being Scene exhibition began over 20 years ago on the grounds of the Centre for Addiction and Mental Health (CAMH). Every year, Being Scene exhibits a juried survey of over 100 artworks by Workman Arts member artists as well as artists with lived experience who have received services from CAMH. Last year, Workman Arts introduced a smaller curated exhibition as part of the overall exhibit. Working closely with a guest curator, artists gave shape to compelling ideas and narratives, covering a wide range of conceptual and material approaches from diverse experiences. Due to the pandemic the exhibition was completely virtual. The exhibition space for Being Scene 2022 has not been chosen, however in the past Being Scene was shown in spaces such as The Gladstone Hotel, Toronto Media Arts Centre (TMAC) and at CAMH. Going forward, Being Scene will continue to thrive in local spaces and online.

Upload proposals and other relevant information to this online form by Friday, September 24, 2021, at 5:00pm EST.

If this is a barrier, please contact Paulina Wiszowata for submission alternatives.

Workman Arts has identified equity and anti-oppression as strategic priorities and strongly encourages qualified applicants from diverse communities to apply and self-identify in their proposals. We welcome & encourage proposals from applicants who are Indigenous, Black, people of color, women, 2SLGBTQ+, people with disabilities, and/or are members of other marginalized groups.

Workman Arts’ office is mobility device accessible, which includes level entrances and ramps, accessible washrooms, wide and unobstructed pathways within the interior, elevators to access multiple levels, automatic doors and accessible parking. There is a gender-neutral washroom available. Though the selected guest curator will be primarily working remotely, we are open to accommodating any accessibility needs.

Questions ? Please visit workmanarts.com or contact : paulina_wiszowata [arobas] workmanarts [point] com

•••••

Vie des arts

Date de tombée : 4 octobre 2021

No 265 : Rubriques récurrentes non thématiques

Vous avez vu une exposition, assisté à un événement ou une manifestation artistique, lu un livre sur l’art publié récemment, ou vous voulez nous faire part d’un enjeu concernant les arts qui vous tient à cœur ? Envoyez-nous vos intentions pour la rédaction d’un article pour les rubriques récurrentes non thématiques suivantes :

Perspectives : nouvelles brèves collées à l’actualité des arts visuels au Québec et au Canada. Le style d’écriture est plus informatif qu’analytique, et les textes sont écrits de manière à mettre en perspective un enjeu d’actualité ciblé (portée sociale, politique ou collective d’un sujet sur l’art) ou font part d’une nouveauté du milieu de l’art (prix, nominations, nouveaux programmes, etc.).

Visites : couvertures d’expositions ou d’événements en cours ou terminés au plus tard deux mois avant la date limite de l’appel de propositions actif. L’objectif de ces couvertures est de faire comprendre les thèmes soulevés par l’exposition ou l’événement, en relation avec le corpus des artistes. L’autrice ou l’auteur est invité à développer un point de vue original sur les œuvres et faire preuve d’un engagement discursif avec son sujet en orientant son propos autour d’une idée ciblée et en évitant une approche strictement descriptive. L’utilisation de citations et de concepts théoriques est suggérée pour appuyer la discussion des œuvres, et l’emploi des notes de bas de page doit être limité.

Lectures : comptes rendus d’une publication sur l’art parue au courant de la dernière année. Le style d’écriture prend la forme d’un commentaire résumant l’ouvrage et le situant dans le contexte actuel.

Vie des arts priorise les propositions de sujets qui reflètent l’écriture de son autrice ou de son auteur : en d’autres termes, votre proposition doit être dynamique et nous donner un aperçu de votre style de rédaction !

Toutes les soumissions pour les rubriques récurrentes non thématiques doivent inclure le sujet anticipé selon la rubrique envisagée, ainsi qu’une description de l’angle critique qui sera utilisé pour la rédaction (250 mots), trois extraits de textes antérieurs (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie de l’autrice ou de l’auteur (40 mots), et être envoyées à redaction [arobas] viedesarts [point] com avant le 4 octobre 2021. Nous ferons un suivi avec les propositions pressenties et les textes finaux, suivant l’entente préalablement prise avec la rédaction, devront être rendus au courant du mois de novembre 2021. Veuillez noter que les propositions d’artistes portant sur leur propre travail seront refusées. 

No 266 : Dossier « TEXTE/ŒUVRE »


L’usage d’un langage écrit ou oral dans les arts visuels n’est pas nouveau. Il a été particulièrement porteur pour l’art conceptuel (certains auteurs parlent d’un tournant linguistique de l’art1), et était employé comme matériau en lui-même qui amenait à sa propre déconstruction et reconstruction. Le texte joint à l’œuvre enrichit sa signification, soit il en fait pleinement partie soit qu’il s’y annexe, comme autant de manières de dénoter l’image ou d’y ajouter une connotation. Si une partie de l’art conceptuel a soutenu une sorte de désubjectivisation de l’écriture qui s’attelait plutôt à critiquer le langage de l’art lui-même2, les artistes trouvent aujourd’hui dans le texte un lieu pour faire advenir leur narratif personnel et faire vivre des récits et mythes joignant leur création à leur réalité quotidienne. Comme méthode de création, le langage permet de réinterpréter sa subjectivité comme élément porteur : par l’acte de nommer, de dire et d’énoncer, les artistes sculptent le réel tant le langage a une puissance performative qui est forte. Provenant aussi de tout cet héritage riche de l’art comme chambre d’écho d’expériences intimes et comme langage performatif, les pratiques artistiques faisant usage du texte ou de l’écriture révèlent désormais une intention de se faire entendre.

Bénéficiant d’une longue tradition en art – nous pourrions aussi esquisser l’influence mutuelle de la littérature sur les arts visuels et vice versa –, le langage est employé comme matière (le signe, la voix), comme médium (inclusion du texte dans les œuvres), ou comme mode de création axé sur la communication (correspondance, art postal, dialogue, traduction). La résurgence forte qu’on observe en art contemporain et actuel pour l’usage des mots et du texte s’inscrit dans cette lignée, mais est aussi portée par des artistes-auteurs qui font de la textualité une approche à part entière : apparaissent ainsi des pratiques investiguant le livre comme objet artistique, ou se déployant dans l’exposition en considérant cet espace comme un texte en lui-même, à lire ou à écrire. La textualité s’incarne dans des formes intermédiales, parfois performatives ou citationnelles, supportée notamment par une complexification des modalités de lecture d’une œuvre au regard de la mutation du champ des communications et de l’information. Employé dans des démarches faisant écho aux postures féministes, anti-racistes et décoloniales désormais centrales à la création contemporaine, la textualité en tant que méthode d’énonciation en arts trouble les lieux communs pour faire émerger des significations décentralisant les récits dominants. En même temps, on cherche dans le langage l’énonciation et la réception d’affects ou d’émotions qui seraient traduites en d’autres formes communicantes. Dans les arts, le texte s’incarne en des formes visuelles ou ressenties, qu’il soit porté dans l’oralité, la tactilité ou la gestualité, il peut aussi intervenir pour combler les failles de l’oculocentrisme : il advient parfois en tant que traduction de ce que perçoit le sens de la vue. Le texte peut être lu autant qu’il peut être dit, entendu, touché, sculpté, écrit. Au mieux, les mots fonctionnent comme des systèmes de significations qui contredisent le régime langagier ou le régime visuel d’une œuvre d’art : les artistes joueront ainsi avec le sous-titrage et la description visuelle, faisant émerger une dissonance entre les mots, les choses, leur contexte de lecture et d’énonciation, pour ouvrir les possibles sens d’une œuvre d’art comme objet sémiotique, voire situé dans une expérience singulière. Quelle(s) position(s) les mots en arts permettent-ils de prendre ? Se dégage-t-il une tendance chez les artistes en faisant l’usage ? Quel est l’apport du texte dans des œuvres intermédiales ? Comment envisager des formes artistiques qui pourraient se lire, ou des expositions en tant que textes ? 

Le dossier thématique « TEXTE/ŒUVRE » vise ainsi à regrouper des articles qui investiguent les formes que prennent le texte, les mots et leur traduction dans l’art contemporain et actuel en tant que systèmes sémiologiques. Ces procédés riches cristallisent des récits collectifs qui, eux, ajoutent à l’œuvre d’art une complexité de significations à comprendre à partir de lieux précis et situés, prenant en compte l’expérience individuelle, affective et émotive comme autant de nuances des sens communs. À l’œuvre peut s’ajouter un langage écrit ou oral qui valide, complète ou contredit les signaux visuels ou sensitifs, et dans les contradictions possibles entre les différents régimes de langage d’une œuvre réside sa nature intermédiale et communicante. Les autrices et auteurs pourraient ainsi s’intéresser aux pratiques de collages alliant texte et image (digitale ou non), aux pratiques motivées par une traduction des sens pour l’accessibilité ou à l’écriture tactile comme forme artistique, aux pratiques épistolaires ou d’art postal informées par une écriture affective ou personnelle, aux pratiques se cristallisant en tant que livre, à celles procédant au détournement du langage digital et des codes de communications électroniques – courriels, textos, clavardage, émoticônes ou ceux caractérisés par des possibilités de réinterprétation multiple tels les mèmes –, enfin à la mise en espace des mots et du texte en contexte d’exposition et de participation à l’œuvre. 

Toutes les soumissions pour le dossier doivent comprendre une proposition de texte en lien avec la thématique, incluant le sujet anticipé (350 mots), la liste des artistes et des œuvres qui seront analysés dans le texte, trois extraits de textes antérieurs (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie de l’autrice ou de l’auteur (40 mots), et être envoyées à redaction [arobas] viedesarts [point] com avant le 4 octobre 2021. Nous ferons un suivi avec les propositions pressenties, et les textes finaux, suivant l’entente préalablement prise avec la rédaction, devront être rendus au courant du mois de janvier 2022.

Les propositions pour les portraits d’artistes doivent désormais répondre au thème annoncé du dossier thématique. 

Veuillez noter que les propositions d’artistes portant sur leur propre travail ne seront pas considérées.

Dans l’optique de favoriser une pluralité de voix et de regards sur l’art actuel, Vie des arts souhaite lancer une invitation spécifique, mais non exclusive, aux personnes autochtones et racisées afin qu’elles puissent soumettre une proposition d’article.

Date de tombée : 4 octobre 2021
No 265 : Rubriques récurrentes non thématiques
Vous avez vu une exposition, assisté à un événement ou une manifestation artistique, lu un livre sur l’art publié récemment, ou vous voulez nous faire part d’un enjeu concernant les arts qui vous tient à cœur ? Envoyez-nous vos intentions pour la rédaction d’un article pour les rubriques récurrentes non thématiques suivantes :


Perspectives : nouvelles brèves collées à l’actualité des arts visuels au Québec et au Canada. Le style d’écriture est plus informatif qu’analytique, et les textes sont écrits de manière à mettre en perspective un enjeu d’actualité ciblé (portée sociale, politique ou collective d’un sujet sur l’art) ou font part d’une nouveauté du milieu de l’art (prix, nominations, nouveaux programmes, etc.).


Visites : couvertures d’expositions ou d’événements en cours ou terminés au plus tard deux mois avant la date limite de l’appel de propositions actif. L’objectif de ces couvertures est de faire comprendre les thèmes soulevés par l’exposition ou l’événement, en relation avec le corpus des artistes. L’autrice ou l’auteur est invité à développer un point de vue original sur les œuvres et faire preuve d’un engagement discursif avec son sujet en orientant son propos autour d’une idée ciblée et en évitant une approche strictement descriptive. L’utilisation de citations et de concepts théoriques est suggérée pour appuyer la discussion des œuvres, et l’emploi des notes de bas de page doit être limité.


Lectures : comptes rendus d’une publication sur l’art parue au courant de la dernière année. Le style d’écriture prend la forme d’un commentaire résumant l’ouvrage et le situant dans le contexte actuel.


Vie des arts priorise les propositions de sujets qui reflètent l’écriture de son autrice ou de son auteur : en d’autres termes, votre proposition doit être dynamique et nous donner un aperçu de votre style de rédaction !


Toutes les soumissions pour les rubriques récurrentes non thématiques doivent inclure le sujet anticipé selon la rubrique envisagée, ainsi qu’une description de l’angle critique qui sera utilisé pour la rédaction (250 mots), trois extraits de textes antérieurs (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie de l’autrice ou de l’auteur (40 mots), et être envoyées à redaction [arobas] viedesarts [point] com avant le 4 octobre 2021. Nous ferons un suivi avec les propositions pressenties et les textes finaux, suivant l’entente préalablement prise avec la rédaction, devront être rendus au courant du mois de novembre 2021. Veuillez noter que les propositions d’artistes portant sur leur propre travail seront refusées. 


No 266 : Dossier « TEXTE/ŒUVRE »
L’usage d’un langage écrit ou oral dans les arts visuels n’est pas nouveau. Il a été particulièrement porteur pour l’art conceptuel (certains auteurs parlent d’un tournant linguistique de l’art1), et était employé comme matériau en lui-même qui amenait à sa propre déconstruction et reconstruction. Le texte joint à l’œuvre enrichit sa signification, soit il en fait pleinement partie soit qu’il s’y annexe, comme autant de manières de dénoter l’image ou d’y ajouter une connotation. Si une partie de l’art conceptuel a soutenu une sorte de désubjectivisation de l’écriture qui s’attelait plutôt à critiquer le langage de l’art lui-même2, les artistes trouvent aujourd’hui dans le texte un lieu pour faire advenir leur narratif personnel et faire vivre des récits et mythes joignant leur création à leur réalité quotidienne. Comme méthode de création, le langage permet de réinterpréter sa subjectivité comme élément porteur : par l’acte de nommer, de dire et d’énoncer, les artistes sculptent le réel tant le langage a une puissance performative qui est forte. Provenant aussi de tout cet héritage riche de l’art comme chambre d’écho d’expériences intimes et comme langage performatif, les pratiques artistiques faisant usage du texte ou de l’écriture révèlent désormais une intention de se faire entendre.


Bénéficiant d’une longue tradition en art – nous pourrions aussi esquisser l’influence mutuelle de la littérature sur les arts visuels et vice versa –, le langage est employé comme matière (le signe, la voix), comme médium (inclusion du texte dans les œuvres), ou comme mode de création axé sur la communication (correspondance, art postal, dialogue, traduction). La résurgence forte qu’on observe en art contemporain et actuel pour l’usage des mots et du texte s’inscrit dans cette lignée, mais est aussi portée par des artistes-auteurs qui font de la textualité une approche à part entière : apparaissent ainsi des pratiques investiguant le livre comme objet artistique, ou se déployant dans l’exposition en considérant cet espace comme un texte en lui-même, à lire ou à écrire. La textualité s’incarne dans des formes intermédiales, parfois performatives ou citationnelles, supportée notamment par une complexification des modalités de lecture d’une œuvre au regard de la mutation du champ des communications et de l’information. Employé dans des démarches faisant écho aux postures féministes, anti-racistes et décoloniales désormais centrales à la création contemporaine, la textualité en tant que méthode d’énonciation en arts trouble les lieux communs pour faire émerger des significations décentralisant les récits dominants. En même temps, on cherche dans le langage l’énonciation et la réception d’affects ou d’émotions qui seraient traduites en d’autres formes communicantes. Dans les arts, le texte s’incarne en des formes visuelles ou ressenties, qu’il soit porté dans l’oralité, la tactilité ou la gestualité, il peut aussi intervenir pour combler les failles de l’oculocentrisme : il advient parfois en tant que traduction de ce que perçoit le sens de la vue. Le texte peut être lu autant qu’il peut être dit, entendu, touché, sculpté, écrit. Au mieux, les mots fonctionnent comme des systèmes de significations qui contredisent le régime langagier ou le régime visuel d’une œuvre d’art : les artistes joueront ainsi avec le sous-titrage et la description visuelle, faisant émerger une dissonance entre les mots, les choses, leur contexte de lecture et d’énonciation, pour ouvrir les possibles sens d’une œuvre d’art comme objet sémiotique, voire situé dans une expérience singulière. Quelle(s) position(s) les mots en arts permettent-ils de prendre ? Se dégage-t-il une tendance chez les artistes en faisant l’usage ? Quel est l’apport du texte dans des œuvres intermédiales ? Comment envisager des formes artistiques qui pourraient se lire, ou des expositions en tant que textes ? 


Le dossier thématique « TEXTE/ŒUVRE » vise ainsi à regrouper des articles qui investiguent les formes que prennent le texte, les mots et leur traduction dans l’art contemporain et actuel en tant que systèmes sémiologiques. Ces procédés riches cristallisent des récits collectifs qui, eux, ajoutent à l’œuvre d’art une complexité de significations à comprendre à partir de lieux précis et situés, prenant en compte l’expérience individuelle, affective et émotive comme autant de nuances des sens communs. À l’œuvre peut s’ajouter un langage écrit ou oral qui valide, complète ou contredit les signaux visuels ou sensitifs, et dans les contradictions possibles entre les différents régimes de langage d’une œuvre réside sa nature intermédiale et communicante. Les autrices et auteurs pourraient ainsi s’intéresser aux pratiques de collages alliant texte et image (digitale ou non), aux pratiques motivées par une traduction des sens pour l’accessibilité ou à l’écriture tactile comme forme artistique, aux pratiques épistolaires ou d’art postal informées par une écriture affective ou personnelle, aux pratiques se cristallisant en tant que livre, à celles procédant au détournement du langage digital et des codes de communications électroniques – courriels, textos, clavardage, émoticônes ou ceux caractérisés par des possibilités de réinterprétation multiple tels les mèmes –, enfin à la mise en espace des mots et du texte en contexte d’exposition et de participation à l’œuvre. 


Toutes les soumissions pour le dossier doivent comprendre une proposition de texte en lien avec la thématique, incluant le sujet anticipé (350 mots), la liste des artistes et des œuvres qui seront analysés dans le texte, trois extraits de textes antérieurs (publiés ou non) ainsi qu’une courte biographie de l’autrice ou de l’auteur (40 mots), et être envoyées à redaction [arobas] viedesarts [point] com avant le 4 octobre 2021. Nous ferons un suivi avec les propositions pressenties, et les textes finaux, suivant l’entente préalablement prise avec la rédaction, devront être rendus au courant du mois de janvier 2022.


Les propositions pour les portraits d’artistes doivent désormais répondre au thème annoncé du dossier thématique. 


Veuillez noter que les propositions d’artistes portant sur leur propre travail ne seront pas considérées.


Dans l’optique de favoriser une pluralité de voix et de regards sur l’art actuel, Vie des arts souhaite lancer une invitation spécifique, mais non exclusive, aux personnes autochtones et racisées afin qu’elles puissent soumettre une proposition d’article.



Appel en ligne

•••••

DATE LIMITE / 1ER NOVEMBRE 2021

Le Centre CLARK invite les artistes, les collectifs et les commissaires à soumettre un projet d’exposition pour notre appel de dossiers général. Qu’il s’agisse d’exposer les œuvres d’artistes émergents ou aguerris, locaux ou internationaux, CLARK soutient une pluralité d’approches et de pratiques artistiques novatrices et expérimentales. Notre programmation annuelle présente une multiplicité de voix, de perspectives, d’héritages, de points de vue et d’expériences qui se traduisent en autant de formes d’art actuel. Cette multiplicité se concrétise entre autres par l’inclusion d’une pluralité culturelle, par l’échange intergénérationnel et par l’équité des genres.
 
TOUS LES DÉTAILS ICI :
https://centreclark.com/fr/galerie/

•••••

esse art + opinion

No. 105 – Dossier Nouvel nouvel age

Date de tombée : 10 janvier 2022


Tel un spectre malicieux ou une force surnaturelle indocile, la résurgence ponctuelle des croyances occultes – sorcellerie, divination, astrologie, magie, alchimie – hante depuis toujours l’histoire de l’humanité. Tour à tour ennemi du Christianisme, pierre d’achoppement de la logique kantienne ou carrément menace du patriarcat (la sorcière étant une figure « maléfique » puissante largement revendiquée par les féministes), cet engouement sporadique pour le mystique et ses innombrables déclinaisons semble être le symptôme tangible d’une lassitude sourde face à l’ordre établi et aux systèmes de pensée hégémoniques. Aujourd’hui encore, l’intérêt renouvelé pour le mysticisme et les modalités d’agentivité et de pouvoir parallèles qu’il suggère se fait l’écho de l’inertie politique générale. Des concoctions hormonales « faites maison » aux pratiques animistes antispécistes, les multiples stratégies offertes par ce nouvel nouvel âge, comme nous serions tenté·e·s de le nommer à la suite du mouvement contre-culturel occidental des années 1970, répondent au besoin pressant d’agir hors d’un néolibéralisme qui tue, petit à petit, notre planète et les relationalités qui s’y jouent. Mais bien plus qu’une simple riposte ésotérique, l’existence de forces occultes – ou de forces théoriquement inexplicables – semble désormais entérinée par la science elle-même, à preuve les récentes découvertes de la mécanique quantique et des états presque « magiques » de la matière, ouvrant toute grande la porte au mysticisme quantique ! Si l’occulte séduit et fait peur tout à la fois, c’est qu’il ne peut être assujetti, qu’il n’a de cesse de se dérober au sens commun.

[…] Figure incontournable de ces croisements disciplinaires et icône iconoclaste par excellence pour nombre d’artistes actuel·le·s, la sorcière est d’ailleurs une source incontournable d’inspiration. Guérisseuse, chamane, alchimiste, herboriste, magicienne et sybille, la sorcière appelle à une décolonisation des savoirs et de la spiritualité, à l’effritement du patriarcat et du capitalisme, à une affinité intime avec la nature et le cosmos, au métissage des arts et de l’artisanat, du politique et du magique. Loin d’être la seule à caractériser ce nouvel nouvel âge, la sorcière s’accompagne d’une multiplicité d’entités réelles et imaginaires, de méthodologies queers, de posture antispécistes et de formes de création hybride repoussant toujours davantage les frontières de l’art. À la lumière des perspectives ouvertes par ce nouvel nouvel âge, ce dossier cherche à explorer les croisements entre ces approches multiformes de l’occulte et de la spiritualité 2.0 et les pratiques artistiques actuelles.

 

Appel de textes + Politique éditoriale

•••••

Associate Director : Collections

Catriona Jeffries is now accepting applications for the position of Associate Director :
Collections to start Fall 2021 in Vancouver, Canada.

Deadline : September 3, 2021

Job Description :

Associate Director : Collections is a full-time position that will work directly with private,
public and museum collections in the communication and translation of gallery artists’
practices. This position will maintain, develop and grow relationships with collectors,
advisors, curators and
institutions ; administering acquisitions by museum and private
collections in relation to the gallerys exhibitions, art fairs, and artists exhibitions.

Qualifications :

The candidate will have demonstrated exceptional organizational, written and social
communication skills, the ability to excel in a fast-paced environment, and a thorough
knowledge of art history and the contemporary international art world. They will be able
to clearly communicate the artists practices and develop comprehensive knowledge of
the historical, material and conceptual structures of the work. An undergraduate or
postgraduate degree in art history, curatorial studies or visual arts is expected. Prior
experience in a contemporary gallery or museum and fluency in additional languages
is an asset. Proficiency in a Mac OS environment is expected. Remuneration is
commensurate with qualifications and experience and the position includes a six-week
vacation period.

How to apply :

Please send a cover letter
detailing your qualifications and experience, as well as your
resume in a single PDF format by e-mail to gallery [arobas] catrionajeffries [point] com, subject
Associate Director : Collections by September 3, 2021. No telephone inquiries please,
only successful applicants will be contacted.

•••••

Associate Director : Collections

Catriona Jeffries is now accepting applications for the position of Associate Director :
Collections to start Fall 2021 in Vancouver, Canada.

Deadline : September 3, 2021

Job Description :

Associate
Director : Collections is a full-time position that will work directly with private,
public and museum collections in the communication and translation of gallery artists’
practices. This position will maintain, develop and grow relationships with collectors,
advisors, curators and institutions ; administering acquisitions by museum and private
collections in relation to the gallerys exhibitions, art fairs, and artists exhibitions.

Qualifications :

The candidate will have demonstrated exceptional organizational, written and social
communication skills, the ability to excel in a fast-paced environment, and a thorough
knowledge of art history and the contemporary international art world. They will be able
to clearly communicate the artists practices and develop comprehensive knowledge of
the historical, material and conceptual structures of the work. An undergraduate or
postgraduate degree in art history, curatorial studies or visual arts is expected. Prior
experience in a contemporary
gallery or museum and fluency in additional languages
is an asset. Proficiency in a Mac OS environment is expected. Remuneration is
commensurate with qualifications and experience and the position includes a six-week
vacation period.

How to apply :

Please send a cover letter detailing your qualifications and experience, as well as your
resume in a single PDF format by e-mail to gallery [arobas] catrionajeffries [point] com, subject
Associate Director : Collections by September 3, 2021. No telephone inquiries please,
only successful applicants will be contacted.